Nettoyant WC HOMEMADE #cestGlamNon

Et il y a un endroit à la maison ou je suis pointilleuse à plein d’égards…

j’aime que la lunette soit baissée et qu’elle le reste!

J’aime que le goupillon soit net et propre!

J’aime que le fond de la cuvette soit d’un blanc éclatant!

J’AIME QUAND LES TOILETTES SONT PROPRES SIMPLEMENT!!!!!

Bref tu l’auras compris les toilettes c’est mega hypra super important!

Alors J'ai décidé de te partager une petite recette 
ultra easy repérée sur le blog de bicarandco.
ps: sur son site tu trouveras une fiche spéciale GEL WC, c’est cool nan?? :):) (il faudrait d’ailleurs que je retourne voir son blog à cette naturalista.

Digne des produits industriels très connus mais en version cleannnnnnns

 

Capture d_écran 2017-03-30 à 12.53.44

500 ml de vinaigre blancimg_7807

200 ml d’eau

1 sachet d’agar agar (j’utilise le pas bio trouvé en grande surface)

30 gouttes d’huiles essentielles au choix (J’ai fait moitié he citron et moitié tea three)

Du colorant Alimentaire pour le côté joli (facultatif)

 

 

Capture d_écran 2017-03-30 à 12.53.59

  1. Mélanger l’eau et le vinaigre et porter à ébullition. C O N S E I L ➳ j ai mis la hotte en route à fond les ballons et ouvert la fenêtre car les bébés et le vinaigre heu….
  2. Ajouter l’agar-agar, mélanger tout en laissant cuire et en abaissant le feu pendant quelques minutes.
  3. Laisser refroidir et ajouter les huiles essentielles choisies.
  4. Remplir la bouteille de ton choix lorsque le liquide est froid (ici c’était une ancienne bouteille de vinaigre transparente).
Nb: le colorant alimentaire permet de voir où
 l'on met le produit sans le gaspiller
 (c'était le conseil qu elle donnait et que j'ai adoré
 tant j'ai trouvé l'idée simple et géniale).

img_7808

Il n’y a plus qu’à secouer la préparation avant chaque application et de l’utiliser comme un gel wc classique et bien nettoyer… Le liquide est un peu plus une version gel grâce à l’agar-agar mais est quand même plus liquide qu’un gel du commerce…

C’est tout ♡

 

 

Capture d_écran 2017-12-06 à 15.24.09Capture d_écran 2017-12-06 à 15.22.25

Publicités

Saint-Valentin #wishlist

Crédit photo: WEHEARTIT

Aaaaah Février …. Que je t’aime!

Entre la chandeleur (je suis une folle de crêpes, je peux en manger matin midi et soir sans soucis), mon anniversaire le 15 février, le carnaval et son attirail festif et coloré…. Et la Saint-Valentin… Fête des amoureux. Février est un mois d’exception (la CB te dira l’inverse).

(Vive le verseau ihihihii).

J’ai hésité à écrire cet article car ici nous ne la fêtons pas… Oui la boîte de chocolat coeur, digne des films marshmallows, est juste orgasmique tant par le visuel que par le goût (enfin je l’espère pour toi pour le goût 😂). Néanmoins, cela reste une fête commerciale

On s’aime chaque jour non? Bon parfois moins que d’autres, parfois plus que d’autres, c’est le jeu ma pauvre Lucette (si tu te prénommes Lucette, il est de ton devoir de laisser un commentaire! Pourquoi? Parce que ça fait plaisir et que quand même Lucette quoi!). ➳ attention je n’ai rien contre les Lucette ♡ (en plus ça rime avec sucette 😂, pardon je m’égare).

Je remarque tout de même que cette fête du 14 février est largement sollicitée et parfois même très attendue… Oui dans le fond c’est quand même mignon de faire plaisir à l’autre ♡.

Alors j’ai voulu t’offrir MA vision des choses…
Une wish list toute douce pleine de cœurs cœurs et d’amour!

Sorry mais E X I T le bling bling ma chéwie.

 


Idées cadeaux


 

réaliser un gâteau au chocolat car le chocolat c’est la vie et C’est plein de fer, magnésium, phosphore etc…. Réalisé dans un joli moule coeur et à déguster en se donnant la becquée 😍😍 (un autre dessert fera l’affaire tant que Tu cuisines pour ta moitié).

faire un tirage photo de vos plus beaux instants 2017 afin de les feuilleter à deux sous un plaid (février c’est toujours l’hiver)… Vous allez sans doute rire un peu, sourire beaucoup, vous aimez encore plus 🔞(je ne veux pas savoir la suite)🔞

Acheter de la lingerie et accueillir sa moitié cachée sous un trench (on devient metteur en scène et c’est cool de tenir les rennes).

Prendre un bocal et des petits morceaux de papiers, écrire nos désirs pour cette année 2018 et l’ouvrir le 14 février 2019 afin de faire le bilan🔅

Demander l’autre en mariage avec une bague dessinée et découpée dans un bout de carton (bon faudra quand meme acheter une bague un peu plus tard…. 😂😂). Pousser le vice en faisant une soirée avec des copains-copines afin de reproduire un mariage digne de Vegas. Oui oui avec déguisement svous plaît bien 🤪.

 Réaliser des bons à valoir comiques (ou autre) version jeux a gratter ➳ Mélanger 1 cuillère à café de liquide vaisselle pour 2 cuillères à café de peinture acrylique. Recouvrir la carte imprimée (le bon en question) de papier collant (ou juste la zone à gratter c’est même mieux). Peindre avec le mélange la partie à gratter, laisser sécher et recommencer pour que la couche soit opaque et légèrement épaisse…  Attention la première couche doit être BIEN SECHE. Pour un travail soigné, ne pas hésiter à utiliser du making tape….

 Apposer des post-it sur un miroir de la maison avec ce qu’on aime chez l’autre et quelques points à améliorer (bah quoi???)

On abandonne son téléphone sur un petit meuble et le premier qui cède emmène l’autre au resto ♡ le but premier étant de profiter de l’un et l’autre et non pas de se faire inviter coûte que coûte 😂QUOI QUE😂 je te vois hein avec ton cerveau qui cogite petite maligne 😅

 Préparer ses bagages, se rendre dans une agence de voyage et s’offrir un city trip en mode « prêt à partir » ➳ tarifs réduits, hôtel inconnu et destination approximative 😮 (je l’ai fait une fois c’était coooool mais fait parfois avoir un peu de chance aussi).

se préparer un petit repas et ouvrir quelques bouteilles de bons vins (ou autre chose dans tes goûts).

Préparer un tableau avec une carte du monde et lister les pays que vous souhaitez visiter à deux (attention risque de discordes ☝🏼).

 Lui écrire une petite lettre, quelques mots tendres, quelques mots doux, juste un souffle tendre qui ravive la flemme, heu pardon la flamme 👀.

 Acheter des carambars, s’amuser a les manger en pouffant de rire d’avoir été assez idiot à rire à ces blagues pas marrantes pendant notre jeune temps (oui on vieillit).

 Se bander les yeux a tour de rôle et se faire goûter un tas de trucs (keep cool it’s valentinésday), du yaourt, du chocolat… Bref… Tu vois le genre? Ou carrément se bander les yeux et donner à manger à l’autre qui n’aura pas de bandeau, encore plus marrant…

Commander des pizzas et se goinfrer devant une bonne série (si t’arrives à coucher les gosses avant 😂 ).

Nous n’aimons jamais assez, nous ne le disons jamais assez…

Un cadeau hors de prix ne prouve en rien l’amour que l’on porte a une personne (sauf une bague en diamant si jamais tu passe par là mon amour… ♡j’ai même la référence🤤🙊). Sans rire, on essaye toujours d’en faire des caisses en oubliant au final l’essentiel…

S’aimer plus, s’aimer tout court, s’aimer chaque jour…

Alors tenter (et y parvenir) de prendre soin de l’autre, se promettre de faire plus attention à ces petites secondes précieuses, à ces gestes futiles si importants. Une main sur la nuque ne pourra jamais être remplacée… (Ou peut-être par une bouillotte aux noyaux de cerises? Même pas!!!! Et je t’écris avec un torticolis de folie donc je suis objective). Rien ne remplacera un regard dans lequel on se sent belle… (peut-être un selfie via Snapchat avec un super filter qui masque tout 😂😂😂).

Prendre soin de soi et de l’autre, se rappeler qu’on s’aime et pourquoi. 
Prendre conscience que le couple c’est pas toujours évident, que c’est une histoire de chaque instant, que c’est pas juste le 14 février … Mais que c’est chouette aussi de jouer le jeu de la séduction et pourquoi pas ce 14 février J U S T E M E N T

Tes idées sont les bienvenues si jamais ♡

 

 

Je suis désolée si tu t’attendais à une vraie liste de cadeaux à shopper mais je peux quand même en faire une s’il y a une demande ;);) J’ai plein d’idées cadeaux …

13 Novembre

Toi tu me connais pas. Puis de toute façon j’aime bien qu on puisse ne voir que ce que je souhaite! Même si pour les plus assidus mes yeux me trahissent.

Toi tu fais partie de ceux qui me voient en pimbêche au premier abord? Tu me vois plutôt comme la petite fille fragile? La fille chiante? La mère?

Toi tu sais pas ce que je dissimule bien au fond de moi! Toi tu sais pas les cicatrices qui s’accumulent bien au fond de moi. Dans mes yeux océans, je te mène en bateau.

Le bateau tangue et parfois c’est moi qui flanche! La ligne d’horizon comme un fil fragile.

Bordel on est le 13 novembre. Cette date est particulièrement douloureuse!

Cette nuit j’ai reçu un message. Ce message Qui me renvoie vers bien des sentiments et voilà que je ressens à nouveau la douleur, la rancoeur, la haine, ….

Mais aussi l’incompréhension, l’amour la chance.

Je sais même pas par où commencer.

Tu sais il y a la famille et y a les amis! Moi loyale accolyte j’en ai essuyé des déceptions amicales. Alors j’ai tout misé sur la famille,

Boiteuse va!

Dès le départ, c’est parti en vrille! Une séparation, déracinée, avais-je seulement des racines? Moi la fille de marinier… Et cette question qui me fait tant sourire, tu es de quelle origine? Tes parents viennent d’où? Ça me fait rire…

Ma petite sœur, arrivée comme par magie dans ma vie! Je comprendrais plus tard qu Elle est une fée, une de ces fées marraine qui vous donne bien plus que vous ne l’imaginiez, on a tellement été en conflit de par ces différences familiales, différences déloyales, ces petitesses d’adultes qu on ne comprend qu’une fois adulte à notre tour!

J’ai toujours été là bonne copine, celle qui se marrait toujours… Celle qui écoutait toujours les autres. C’est comme ça, moi j’ai toujours été attirée par la noirceur. Était-ce inconsciemment pour me rassurer qu’il y avait pire que moi? Pour me dire que je pouvais aider? Investie d’une mission de réparer les autres?

C’est fou J’ai toujours aimé les gens! J’ai toujours essayé de les comprendre, oh j’ai fait des erreurs j’ai même fait du mal… J’ai souvent quitté le vaisseau. À tribord toute et à fond les manettes! L’insaisissable…

J’ai perdu pied souvent et j’ai même voulu mourir à une époque! Y a eu ces gens! Ces gens qui ont comptés et qui ne sont plus!

Y a eu ces gens qui sont depuis toujours à m’aiguilleur et à m’aimer. Y a eu ces querelles familiales! Y a eu des différents, y a eu…

L’amour il disait!

Je sais les dégâts d’un divorce qui tourne mal! Je sais le conflit intérieur du ❝ tu veux vivre chez papa ou maman? ❞ je connais La pression sur les épaules, le mal viscéral, je connais la peine et la déception! J’en ai déçu des gens, parfois pour du vrai parfois pour des conneries.. Mais les gens m’ont tellement tué!

Quand du haut de tes 14 ans tu fais basculer des vies! Quand au lieu de t amuser comme les autres, tu survis, tu enchaînes baby-sitting pour assumer des choses qui ne sont pas de ton âge. Quand tu prends malgré toi 10 ans dans la gueule, au nom de quoi? La bêtise humaine, l’amour la haine…

La maternité? J’ai eu peur, peur d’avoir des filles tellement la relation avec ma mère était conflictuelle. Ouais c’est vrai, à l’école c’était facile… ❝ mes parents divorcent ❞ et puis une larme. Un visage d’ange? Des grands yeux bleus, une crinière blonde, un teint laiteux! J’en ai joué! Et j’admets, toujours en ma faveur, mais je souffrais véritablement.

J’ai recherché l’amour! Et à chaque fois, avec ce sang de nomade qui coulait dans mes veines, je n’aspirais qu’à d’autres horizons, je prenais la fuite, je changeais de cap, peur qu’on m’emprisonne, peur qu’on brise mon cœur… Oh C’est arrivé! Je changeais de voie comme de chemise! Électron libre qui dans le fond se suffit à lui-même. Éprise de liberté, éprise d’idéal, éprise de voyages. C’est de leur faute. iOS s’aimaient comme dans les Walt Disney! Ils étaient mon exemple!

Mais il y a eu des gens formidables qui ont contribué à apaiser mon mal-être. Ma soif d’idéal! Il y a eu des amis, je pense à Julie notamment. Mon enfance! Je pense à Ally, mon alliée, malgré nos querelles, nos broutilles. Y a eu N a qui j’ai lâché la main. Tu as tellement eu un impact positif sur moi, Hamlet, Shakespeare… Y a eu J qui mn’a amené à A.

A, ma plus grande déception! L’amie par excellence. Celle que je considérai comme ma sœur, celle pour qui j’aurai donné un rein, celle en qui j’avais une confiance aveugle. Je t’ai sans doute déçue car tu as décidé de me lâcher la main.. Pour des raisons qui te sont propres et que je qualifie de farfelues… Je ne t’en veux pas, et je t’adore quoi qu il advienne. Ma porte te sera éternellement ouverte…

Y a eu mes piliers, Léon Christiane. Mes deux grands amours… les premiers. mon sang… Sache qu’en ce jour funeste c’est mon cœur qui pleure. C’est cette interrogation qui persiste. POURQUOI? Putain pourquoi toi! Il est 3h29, nous sommes le 13 novembre..

Et comme chaque année J’ai le cœur lourd. Et puis je l’imagine. Elle. Seule à te pleurer secrètement. Elle est forte et elle est belle. Mais dans le fond 50 ans de vie commune h24 au fil de l’eau, des canaux. C’est mon chapeau que je lui tire! Elle a cette force que j’envie, cette force tranquille qui apaise et qui force à la sagesse. Ma grand mère, si tu savais que c’est un culte que je te voue. J’ai dormi avec mes deux petites filles hier soir, chez toi… je n’ai pu me résoudre à penser qu il fallait que je profite. Si tu savais comme l’odeur de ta maison me donne le tourni! Je m’en goinfre discrètement. Cette odeur particulière que je ne retrouve que chez toi! Si tu savais à quel point tu m’as sauvée… Si tu savais à quel point tu es mon tout. Depuis la vie à décidé de m’offrir deux petites merveilles, prêtes à prendre le relai et à insuffler dans mon intérieur la force d’avancer lorsque ta flamme aura été soufflée. Sans elles, j’aurai pas pu. Mais tu es encore là…

Votre fils s’occupe tellement bien de moi! Il a peur encore parfois. La vie l’a bien cabossé lui aussi. Le premier homme de ma vie. Fille à papa. Même si les filles ont littéralement pansé quelques blessures je sais qu il s’inquiète toujours autant pour moi. ❞ allo, ouiiii qu’est ce qui a?? Ça ne va pas? ❝. Pourtant tout n’a pas toujours été tout rose. On a eu des bas et des hauts…

Toutes ces choses qui font qu’on apprécie encore plus l’instant. Tu sais cette précieuse seconde qui déboule que tu ne peux anticiper! Cette putain de seconde où tout peut basculer! Cette seconde qui a ce pouvoir de tout rendre beau ou de tout rendre noir.

J’ai toujours aimé les ténèbres, j’y perçois toujours la lumière, et en vrai C’est une sacrée force. Moi la fille fragile, sois tranquille tu es bien plus forte que tu en as l’air.

On a tous un vécu, une histoire, des pages blanches, des trous noirs….

Moi aussi j ai voulu crever a une époque, l’adolescence et ses déboires! Moi aussi j ai des démons que Vincent subit au quotidien. Mes doutes, mes craintes, mes peurs intérieures, cette peur du creux, cette peur du vide, cette peur de sombrer. Moi aussi je cache des choses et j ai le cœur meurtri! Mais j ai jamais baissé les bras véritablement, ou pas longtemps!

La vie est telle que tu la perçois, telle que tu la dessines, artiste peintre sur toile vierge, prends tes pinceaux et ne cesse jamais de dessiner! Y’en aura des brouillons, des ratures, des chefs’doeuvre, y aura les ratés et les lueurs d’espoir, et un jour tu tiendras le bon bout, la bonne couleur…

Le pourpre se changera en or, le noir deviendra du gris, le blanc deviendra éclatant..

Les masques ne déguisent qu’un temps. Dans la valse du temps, le carnaval ne peut durer.

La peur paralyse. L’échec fait peur, mais C’est une fois en bas que l’on comprend, cette chance de toucher le fond pour apprendre à se connaître soi-même. Cette chance de se relever, de se surpasser, de découvrir ce que notre être peut faire de mieux. Quand t es tout en haut, tu ne peux que redescendre. Alors tu t’entortilles les pieds dans les méandres du destin. Ce destin qui se joue de toi, qui te fait passer des épreuves, libre à toi de les relever…

Personne ne vit ta vie à ta place, tes choix ne te sont jamais vraiment imposés. Ils sont là pour quelque chose. Tu comprendras demain, après demain, tu comprendras à la fin…

Assieds toi confortablement et regarde autour de toi. Observe les gens… il y a pire que toi! Bien sûr il y a tellement mieux… Mais il y a tellement pire…

que vois tu?

A moitié vide ou à moitié plein?

Tu vois on a toujours le choix.

Ne pas remettre la faute sur les autres constamment! Se remettre en question et se recentrer! La vie n’épargne personne, mais la vie est un sacré cadeau!

Se concentrer sur le positif..

Tu la vois cette prune pourrie dans le panier à fruits? C’est elle qui a contaminé toutes les autres.

Cette prune c’est ton idée négative, celle qui contamine toutes les positives.

Bats toi!

Saisir les mains tendues et aimer son prochain.

Regarder les étoiles et se rappeler d où on vient.

J’ai de l’or dans le cœur et l’étincelle dans les yeux. Et même si en ce jour c’est mon coeur qui se pare de noir, les idées sombres resteront loin de moi… J’ai décidé de ne plus boire la tasse, j’ai décidé d’être mon propre capitaine! J’ai décidé de réinventer les couleurs de mon ciel. J’ai hissé le drapeau blanc. J’ai largué les amarres et J’ai jeté l’ancre si souvent. Je me suis perdue sur des quais mais je suis remontée à bord.

Face au macaron j’ai accéléré et j’ai foncé. Alors même si tous les fleuves ne sont pas tranquilles, je ne regrette rien, je suis ce que je suis et j’ai appris à aimé mes fêlures, à aimé et baissé mon armure, à redorer mes dorures.

Y‘ aura des jours mélancolie, y aura encore des jours de pluie, mais sans la pluie l’arc en ciel n’existerait pas..

J’ai le plus beau des trésors aujourd’hui, et meme si on est le 13 novembre, la vie m’a bien appris, j’ai le coeur loud mais je suis reconnaissante. Je pense à toi de façon tendre, je pense à Elle ma chevalière, je pense a elles mes fleurs sauvages.

Y’en a qui sèment la merde, moi j’ai planté des fleurs, voir la vie en Rose et Lilas c’est aussi apercevoir le divin. Toucher le bonheur du bout des doigts, et même si j’ai des bouts de toi, de vous, dans mon coeur, dans la tete, les images me rappellent d’autres bonheurs, ceux qui ont été et ceux qui seront. Le passé et l’avenir ne sont liés que par le présent. Le présent ce cadeau merveilleux qui nous offre l’instant.

la vie c’est ici et maintenant. La maternité a apaisé bien des tourments.

Je hais les gens autant que je les aime!

Mais j’aime la vie passionnément!

Et si on faisait le bilan? Si on mettait cartes sur table pour s’aimer véritablement? Et si on ne loupait plus le coche? Et si on profitait pour de vrai?

Et si…

On reprend notre chemin?

Merci à ceux qui m’accompagnent au quotidien et contribuent à me rendre meilleure, a me sublimer. Merci à ceux qui ont toujours cru en moi et ceux qui me font confiance. Merci à ces quelques personnes qui fait que la vie est plus belle ♡

Dire je t aime avant qu il ne soit trop tard. Dire je t’aime avant que tombe le noir. Dire je t’aime parce qu on le ressent. Les films c’est pas la vie! La fierté c’est pas la vie, l’orgueil c’est pas la vie,…

le temps ne nous appartient pas… Cette fameuse seconde…

Paix, amour et paillettes sur toi! Sur moi! Sur nous tous ♡

Et un jour… #Miłość

 

On se désire , on se déchire , on s’fait du mal , on s’idéale , on se retient , on se retire , on se souvient , on se soupire , on s’imagine , on se dessine , on se devine , on se divine, on se ruisselle des choses belles, on se murmure, on se blessure, on s’écorchure, on s’aventure, on se câline, on s’orpheline, on se marie, on se finit, on s’infinit, on se méprend, on se méprise, on s’y noie, on s’y croit , on s’aperçoit, on se combat, on s’enchaîne, on s’enchante, on se déchaîne, on se déchante, on s’enfuit, on se suit, on se consomme, on se consume, on se délaisse, on se promène, on se concède, on se possède, on se fête, on se défaite, on s’entête, on s’ennuie, on se défend, on se détruit, on s’empire, et sans le dire on se navire, on se chavire, on s’échoue, on se cloue, on se naufrage, on se rivage
on s’emmêle, on se dit qu’on s’aime.
Damien Saez, Quai de Seine

 

Et puis un jour, nos regards se sont croisés. Quelques mots se sont échangés…

 

Je me souviens on a parlé whisky Japonais et Vodka Polonaise.

 

Je me souviens de ton regard vert et cette sensibilité qui émanait de tout ton corps.
Ta mèche rebelle et cette mèche blonde bizarre dans tes cheveux.
Je me souviens, Tom Odell chantait en boucle ❝another love❞. Je me souviens de t’avoir observé sur le practice, sur le départ du 10.  Je me souviens avoir vibré lorsque tu m’as raccompagné à ma voiture… Je me souviens avoir osé imaginer un couple. Toi&Moi.

 

Rien ne devait nous unir… À part le destin! Il est vrai qu’on a tout plaqué.

 

Il est vrai que je t’ai aimé si vite sans provoquer.
Il est vrai qu’il est impossible de calculer.

 

Et notre premier restaurant… Je me revois moi au téléphone essayant de meubler ma trop grande avance avec amie et sœur, remettant les derniers détails de mes cheveux, me relookant dans un miroir, tirer un peu de cash, marchant en scrutant ton arrivée de loin, émoustillée et effrayée…

 

La grand place de Mons.

 

Je t’ai aperçu, toi décontracté, tes cheveux un poil longs que tu remettais en place, ta dégaine sereine et désabusée, ton jean et ton t-shirt foncé.
J‘ai raccroché et j’ai marché vers toi, confiante et pressée.

 

Deux gosses maladroits, cherchant à se plaire, fuyant le regard, cherchant le contact, un premier verre, une conversation décousue…

 

Ce restaurant que tu avais choisi… Ces aléas… Ce repas… cette purée délicieuse pour laquelle je n’avais aucun intérêt. Je scrutais tes lèvres, je te bouffais des yeux, j’avais envie de toucher les mains et que tu puisses lire en moi. Mes yeux qui se trahissaient, puis un peu les tiens aussi…

 

Ce départ… Nos « au revoir » , cette envie de ne plus repartir, ce parfum qui enivre et puis ce baiser presque volé au goût mielleux et chaud. Cette envie de ne plus te quitter… Il faut rentrer. Il fait nuit noire, la lune semblait brillante et les étoiles scintillaient autant que mon cœur tremblait. Ton visage en décor dans ma tête, ta voix en écho dans ma tête.

 

Ces innombrables messages, ces aveux à demis-mots… Nos doigts pianotant sur nos claviers de smartphone.
Cette timidité des premiers instants, cette maladresse des premiers mots…

et si c’était lui!

 

J‘en ai tremblé, je n’en ai plus dormi, j’en ai frémi… Penser à lui, penser à le retrouver…
Imaginer… Se projeter… Sentir la vague de l’amour…

 

Puis on a tout fait vite, moi qui voulait prendre mon temps, toi ton envol. Tu semblais tellement sur de toi, je me sentais invincible!

 

Nous avons emménagé ensemble et c’était parfait!

 

Puis la maison, puis les projets,

et aussi cette fausse couche qui a ajouté beaucoup de noir pendant une longue et difficile période…

 

Tu sais Miłość, la vie c’est pas la belle et la bête, c’est pas la vie en Rose de Piaf. La vie c’est aussi l’incertitude, c’est aussi tomber et se relever, c’est notre parcours fait de blanc et de gris et puis de noir aussi. C’est ton cœur et le mien et nos âmes qui se lient.

 

Mon amour même s’il est vrai que j’ai du caractère, même s’il est vrai que tu n’es pas un ange, mon cœur ne cesse de battre pour toi! Même si on s’est parfois usé, même si on s’est déjà fait du mal, dis moi quel couple vit un compte de fée sans dragons ni sorcières? Ce que nous savons, chaque jour qui passe, c’est que nous nous aimons. Il n’y a pas un jour qui passe, lorsque nous sommes séparés, où l’on ne se manque pas.
Nous avons tous nos démons et nos parcours d’antan.

 

Je ne regrette pas d’avoir croisé ton chemin.

 

Je contemple les pierres de notre édifice, et ce que l’on construit m’apaise.

 

Tu m’as offert le rôle de ma vie, le plus beau, être maman, et même si aujourd’hui nous attendons patiemment (impatiemment) notre deuxième fille, je sais d’ores et déjà que nous formerons une Jolie famille. Pas parfaite, mais à notre image. Je sais que tu feras toujours tout pour que l’on ne manque de rien, je sais qu’il est parfois des choix peu évidents qui te font rater des moments clés de ton (tes) enfant(s). Je sais que je suis parfois exigeante, je sais que parfois tu as besoin aussi de lâcher du leste, je sais parfois qu’on ne se comprend pas, j’ai conscience que nous sommes différents avec des fonctionnements différents avec parfois des visons différentes.
Mais n’est-ce pas là aussi la qualité d’un couple? Essayer et arriver à composer malgré les nombreuses différences? Marcher ensemble vers les mêmes objectifs de vie? Se tenir la main et ne pas la lâcher quand l’un des deux tombe?

 

Toi le sédentaire, moi l’électron libre. Moi la tornade, toi le fleuve tranquille.

 

Tu restes quoi qu’il advienne mon ami, mon amant, mon amour, le père de mes enfants.

 

J‘aime ton odeur, comme j’aime tes yeux, ta bouche, tes mains et tes sourires qui en disent longs.
J‘aime quand ta main serre la mienne, j’aime ta présence non loin de moi.

J‘ai toujours eu du mal à me poser, j’ai toujours eu peur de l’engagement.
Et aujourd’hui nous sommes ensemble, un avenir plein de promesses, deux enfants à élever, un cocon à retrouver, des challenges à relever, des voyages à programmer, de l’amour à semer et partager, des moments familiaux à savourer, des moments d’amoureux à trouver et créer…

Miłość, je t’aime!

Je t’aime pour ta patience, je t’aime pour ta douceur, je t’aime pour ta gentillesse, je t’aime pour ta bonté d’âme, je t’aime pour ton charisme, je t’aime pour ce que tu es, malgré tes défauts, malgré mes défauts, malgré les maux, au delà des mots…

 

Montrons le bon exemple à nos Minoushkas, réussissons là où d’autres ont échoué. Même si le quotidien avec un enfant (bientôt deux) est parfois semé d’embûches et de discordes. Même s’il faut se surpasser pour retrouver des moments à deux et ne pas oublier l’autre… Même si la fatigue est omniprésente et empiète sur le reste. Pardon de ne pas toujours être celle que j’étais, pardon de m’emporter pour des bêtises, parfois.

 

Aimons-nous toujours envers et contre tout, stp Miłość, ne lâche pas ma main.

 

C’est beau l’amour
quand on est amoureux
c’est beau l’amour
quand il est dans les yeux
dans les yeux

de ceux qui s’aiment
autant que moi je t’aime

c’est beau l’amour
et moi je t’aime…
 Damien Saez, Quai de Seine

Si toi aussi …. #humourOUvérité

Tu en as marre…. (non pas du carambar) de:

  1. Te faire rouler de part et d’autre de ton lit pour pouvoir en sortir… (en vrai c’est carrément une séance tbc, entre les crampes aux jambes, le coussin d’allaitement qui te saucissonne, tes roulades et cette façon d’essayer de s’extirper de ce foutu lit).
  2. Faire le ramasse-miettes en tout temps Car ton bidon a un aimant à restes de nourriture qui stagnent sur le haut de celui-ci. (Ci-dessous, une photo très soft).
    ➳ de toute façon tu ne vois quand même plus ce qui se passe en dessous. 
  3. Te sentir essouflée au moindre pas que tu fais (même du canapé au frigo pour te désaltérer).
  4. Devoir uriner toutes les 15 Minutes à cause d’une vessie écrabouillée, merci bébé.
  5. Faire la tronche à ta balance, Car tu as en tête la tronche de ton gygy devant sa balance à lui (Elle est même pas juste la sienne en plus).
  6. Ne plus dormir la nuit. Pas sur le dos, pas sur le ventre, pas sur le côté droit, pas sur le côté gauche, et si je dormais debout?
  7. Te tartiner comme une sardine à l’huile de crèmes ou d’huiles qui t’éviteront peut-être les stries du zèbres, j’ai dit peut-être!
  8. Ne plus pouvoir t’habiller comme tu le voudrais car tu ressembles plus à Quasimodo qu’à Esmeralda (merci le make-up hein!)
  9. Ne pas savoir lacer tes chaussures, t’as comme une bouée qui bloque au niveau de la taille tout ça Sans David Hasselhoff.
  10. D’avoir des envies de pâtisseries alors que sur Instagram les fitmums se gavent de carottes crues et de concombres frais, Sans parler des smoothies et des joggings chaque matin à jeun 😱.
  11. Découvrir sur la peau de ton visage une mappemonde brune, pardon? Des tâches de grossesse? Ça part cette connerie? Tu ressens enfin ce que ressens le caméléon… 😫
  12. On en parle de la carte routière sur la poitrine, sortie a25 près du téton, ah non c’est l’A15!!!! Un décolleté de schtroumpfs 😏
  13. Te sentir constipée, ben ouais! Tes organes tu ne sais même plus où ils se trouvent (eux non plus je te rassure), bébé fait barrage à ton système digestif… So cute?
  14. Avoir la sensation étrange que ta Gynéco connaît mieux ton corps que ton mec… 😳
  15. Voir les autres boire du bon vin alors que tu te tapes un jus de raisin bio Sans sucre! Pour faire genre… (puis on te dévisage car la mauvaise mère bot du vin… bordel du jus de raisin!).
  16. Te sentir grosse! Même les vêtements de grossesse ne veulent plus de ton corps!!! Je crois qu’il est temps d’accoucher! 
  17. Ne plus voir le bas de ton corps, en particulier ton MINOU (ta nenette, ta foune, tu l’appelles comme tu veux). Ah bon? Je dois prendre rendez-vous chez l’esthéticienne? … Merci chéri 😏 grizzly toi-même😫
  18. Paraître super émotive, je ne suis pas super émotive… MAis chéri, tu viens d’écraser une fourmie là !!!!!! Ouuuuuiiiiiiinnnnnnnnnnn.
  19. Changer de déodorant car c’est la fête aux hormones et que tu sens le furet à 600km à la ronde. Team je sers les bras et je les garde bien le long du corps…. Éviter le coup de vent!
  20. Cette canicule qui est méga épuisante, ah bon? Il fait pas si chaud?
  21. Bref…. il ne reste plus longtemps avant que je n’accouche, on reparle d’une liste post accouchement? 

Tu peux lister les points manquants juste en commentaire 😉😉 j’ai envie de rire
J’ai évité de parler du sujet hormones qui te fait passer du rire aux larmes en une fraction de seconde (et qui te fait passer pour une psychopathe déboussolée à éviter absolument! et qui te laisse aussi une petite goutte d’urine au passage sur le coton de ton sous vêtement, ah oui ADIEU la jolie dentelle de femme fatale à ce stade), les aigreurs d’estomacs et les chevilles poteaux….

Mais on pourrait ne plus s’arrêter de lister, de lister…

Mais être enceinte c’est foooorrrmmmmmiiidddaaaaabbbbblllllleeeee!
(Stromae référence).

Ouais sauf qu’avant de serrer ton petit poupon mignon, il y a 9 mois… Et dans ces 9 mois il y a un minimum de cette liste… Oups, pardon!

Je m’en vais profiter de mon alien de babygirl en forme qui déforme mon ventre et faire ressortir mon nombril (ouais tu sais les pipettes de matelas gonflable? De ballon de plage? Mon nombril quoi…. 😱). Ah mais j’adore ses petits coups (bien placés dans les côtes…. tu sais ceux où ta respiration est coupée… une ninja???)

NON un bebe!!! Un bébé in utero ♡ so cute!


Kiss & love mes ℒadies d’amour (sans rancunes 😘) 


(Lladymum Elle fait la maligne mais lorsque la deuxième sera là, on en reparlera 😂😂😂).