Je crois qu’elle a compris.

Hier soir, comme chaque soir, ℒilas-ℬeℓℓe tête pour s’endormir. Blottie contre sa maman, laissant s’échapper quelques légers rugissements non contrôlés.

C’est bizarre les petits bruits qu’elle fait, on sait qu’elle va s’endormir.

Chuuuut!

Dans la chambre, il fait sombre, légèrement sombre, il y a la veilleuse du babyphone qui éclaire de son halo rassurant. On aperçoit nos visages et nos mains de près, les yeux qui pétillent et nos sourires qui illuminent. Parfois on joue aux ombres avec les mains, c’est comique de près et de loin, on étouffe nos rires et on s’endort en sourire.

Chaque soir on est à 3 dans cette chambre ❝ parentale ❞ il paraît. 3 filles allongées dans ce grand lit tout neuf, tout comme dans les livres qui traînent dans le salon sous la table en verre. Il est moelleux comme il faut, il est dur comme il faut, il est beau comme il faut, il est tout comme il faut et moi ça me convient, des coussins ci et là et une grosse couverture moelleuse que je ne supporte pas.

Hier, j’ai demandé une histoire, une histoire s’il te plaît maman. Elle a chuchoté et j’ai couru dans ma chambre choisir un livre. Maman me laisse toujours le choix des livres, elle dit que lire c’est voyager. Je crois qu’elle aussi elle aime les livres, je la vois caresser des couvertures glacées et les ranger soigneusement dans la petite bibliothèque de l’appartement. Moi c’est le contraire, j’aime les étaler au sol comme pour me fabriquer des passages magiques enchantés.

Hier soir, maman m’a serré fort dans les bras, très fort dans les bras, je n’avais pourtant rien dit de particulier, mais ses yeux ont brillés, c’est le halo lumineux qui m’a laissé entrevoir, alors j’ai caressé son visage doucement. Ai-je le droit d’affirmer que je l’ai sentie bizarre? Je lui ai expliqué un peu le livre, puis je lui ai expliqué ma journée, elle sourit lorsque je fais cela, moi j’aime bien lorsqu’elle sourit. Elle m’a dit que j’étais belle (elle me dit toujours que je suis belle). Maman m’aime beaucoup avec des cœurs partout. Parfois j’ai peur car maman est beaucoup trop souvent avec la Soeur. La Soeur doit boire, la couche doit être changée, la Soeur pleure, la Soeur, la Soeur, … C’est vrai qu elle est belle avec ses yeux de grenouille et son sourire sans dents. Mais parfois je la trouve un peu embêtante a vouloir prendre mes jouets, à me suivre partout, à crier quand tout va bien et à me prendre maman tout le temps. Alors moi j’accapare papa et toc!

Hier soir, dans le lit trop grand (maman dit qu il est trop petit), maman m’a embrassé tendrement et a pris son temps. ℒilas-ℬeℓℓe posée dans son lit, moi je profite de ces moments avant le prochain gémissement de L A   S O E U R.

Je crois que maman a compris que je grandissais, que moi j’étais quand même encore beaucoup petite. Que parfois je criais pour attirer son attention. Avant, j’avais maman pour moi toute seule, j’aimais bien et elle aussi je crois. Avant il n’y avait que moi qui avait accès autant à ses bras, sa chaleur, son parfum, ses cheveux… Je comprends les choses.. Mais parfois j’aime user de stratagèmes pour n’être encore qu’un tout petit minuscule bébé. Ça marche à tous les coups, peut-être suis-je un peu comédienne, peut-être ne suis-je qu’une petite fille qui aime ses parents et qui aime les câlins et que l’on s’occuper d’elle



Maman dira certainement ceci après notre moment d'hier:


Je ne sais pas ce qui a été différent des autres jours. Peut-être les crises à répétition…
Peut-être un mal être non pris en compte, pas suffisamment en tout cas.

Là à mes côtés avec ses discours de grande fille, j’ai eu un pincement au cœur.. Petite fille-grande fille, je me suis projeté loin, trop loin, j’ai « deviné » l’adolescence, des conflits peut-être… Je l’ai observé, elle, allongée à mes côtés, son petit corps tout chaud qui sent bon la douceur. Je me suis rappelé que le temps n’attend pas et qu’il était de mon devoir de profiter de ces instants précieux qui ne se répètent pas.


U n   j o u r   m o n   l i t   m e   s e m b l e r a   b i e n   v i d e,  p l u s   d ‘ a p p e l s
i n c e s s a n t s,   p l u s  d e   c â l i n s  i m p r o v i s é s,   p l u s   d e   b i s o u s   m a g i q u e s   o u   d ‘h i s t o i r e s   e n c h a n t é e s.   P l u s    d e   m a i n s   e n l a c é e s   e t   d ‘ o m b r e s   a u p l a f o n d.   U n    j o u r   m a   c o u v er  t u r e   r e s t e r a   f i g é e   s u r   m o i   e t   m e s   o r e i l l e r s   n o n   p a r t a g é s .   U n   j o u r   j e   m e   f o r c e r a i  à   p e n s e r   à   c e   t e m p s   t r o p   l o i n t a i n   o ù   m e s   p e t i t e s   f i l l e s   n ‘ é t a i e n t   q u e   d e s   b é b é s…

Une vague de tristesse… Je me plains parfois de ma fatigue, qui est bien présente, parfois trop au point de me faire oublier ces détails là et l’importance de ces moments cruciaux.

Hier soir j’ai culpabilisé… Mitigée… Alors j’ai tenté de réparer un peu mes erreurs, je vais tenter de reprendre le temps, le temps comme avant quand mes nuits étaient plus longues quand je n’avais pas 2 ans et + de nuits entrecoupées.

Promis je vais tenter de souffler plus et de profiter plus. Je ne suis plus cette maman au top de sa forme, je dois l’admettre, pardon Ꮥienna-ℛose. Pardon ℒilas-ℬeℓℓe. J’essaye d’être le plus équitable et j’oublie que toi Ꮥienna-ℛose tu es encore trop jeune pour tout ce que je te demande. Alors pardon.


L’important est peut-être de prendre conscience?
D’essayer de s’améliorer?
D’essayer de comprendre et pardonner à soi-même?


 

Confidence: Je ne suis pas la mère parfaite, j’ai la gueule en vrac et des poils aux pattes. (Même qu hier mon mec m’a dit wouahhh tu tentes d’avoir des jambes de papa?). Je suis heureuse d’avoir ce temps pour éduquer mes enfants et parfois je me perds dans ce rôle comme si j’étais inutile complètement. Parfois j’ai ce besoin de souffler et de prendre du temps, ne serait-ce qu’un verre en terrasse avec un peu de temps pour tourner quelques pages d’un livre au soleil? (livres qui prennent la poussière depuis que je suis maman). Juste 1h? Est-ce mal? La dualité… L’ambivalence. Tenter de tout assembler, emboîter. Tenter de tout réussir, tout coordonner.

Maman = chef d’orchestre

Appelez moi Mozart de la maternité, je compose et je dispose..

Apprendre à prendre le temps, apprendre à apprécier même les moments difficiles, tout n’est que période, tout n’est que passager…

L’effet mère est infini, car nous sommes toutes des mères veilleuses…

 

cropped-capture-d_c3a9cran-2017-12-06-c3a0-15-24-09.png

Publicités

Et puis je suis devenue Maman #ladymum

Hier, je regardais des photos… Jusque là rien de transcendant, me diras tu! ET pourtant, pour moi SI!

Le bouleversement…

J’étais une jeune fille joviale avide de voyages, de lectures, de moments avec ses copines, avec son amoureux. Toujours fourrée à gauche à droite… Une jeune fille qui pensait à s’acheter là dernière paire de shoes à franges repérée dans une de ses boutiques préférées (que la CB, elle par contre n’adorait pas du tout). Une fille apprêtée qui ne pensait au final qu’à elle. En passant, rip mes cheveux longs, mon visage de poupon, ma ligne plus svelte, mes rides en moins….

Je pensais à mes décos, remplir mes jolis cadres de beaux imprimés, de chouettes citations… Ranger le plaid à tel endroit (ben oui c’était plus joli, plus branché, plus cosy..)

Je prenais du temps à me pomponner, faire des essais makeup (qui parfois, je l’avoue complètement ridicule). Comme tu as pu le comprendre je m’occupais de mon bien-être avant tout.

Je n’ai jamais été la fille qui se levait tard le matin, mais j’aimais bien trainer au lit (ouais pas trop longtemps, le matin j’ai faim et mon meilleur ami dans ce cas là était et restera MON PETIT DEJEUNER).

J’avais fait de ma vie, un petit foutoir bien rangé, bourré de ses imprévus mais aussi de ses habitudes… Tu sais ce tableau étrangement joli avec quelques éraflures à gauche à droite.. et bien c’était ma vie.. Et pourtant je pensais déjà à l’époque que j’avais plus le temps de rien… (AHAHAHA mais quelle cruche je faisais…. Si j’avais su qu’avant j’étais en VACANCES).

Et puis, un jour, sans prévenir… UN ENFANT. MON ENFANT!

Et là, bien que je te parlerais du bouleversement émotionnel qui ne prévient pas, mais c’est pas le sujet. Il t’attrape comme ça, au coeur, au ventre, à la gorge, à la tête… BREF CHOSE COMPLETEMENT INDESCRIPTIBLE SI TU N’ES PAS MAMAN (OU PAPA).

Ma vie qui me semblait si légère et si facile s’est littéralement transformée.. En foutoir!

J’ai réalisé…

Et bien, je n’étais plus en vacances (ça tu l’as compris aussi bien que moi, je ne l’ai réalisé que lorsque Sienna-Rose est arrivée dans notre vie).
D’un coup je passais de jeune femme à MAMAN!!! M-A-M-A-N, MOI!!!!
Et c’est merveilleux (ouais ok j’ai des cernes..).

Électron libre en tout temps me voilà ancrée dans la maternité, attachée à ses enfants comme une ancre à son bateau.

Un enfant c’est repenser sa vie. C’est avoir moins de temps dans ta salle de bain (oui oui il faut oublier le livre que tu lisais dans ta baignoire avec de la mousse et des bougies...).
C’est s’oublier soi, pour le bien être d’autrui (bébé ;)) c’est être constamment sur le qui vive, une maman à l’affût du moindre bruit, du moindre souffle (oserais tu me dire que tu n’es pas allée plusieurs fois vérifier que bébé dormait en mouillant ton doigt et en le mettant tout proche de son nez? on est d’accord ). C’est délaisser tes amis… Tes soirées…
C’est paniquer à la vue de la contenance d’une couche avec une couleur suspecte. (non mais c’est dingue, ça tourne clairement pas rond chez nous… =D)
C’est ne plus avoir ton style de déco scandinave que tu affectionnes tant, et au fond c’est pas grave.. tu y vois la vie et c’en est même rassurant de trébucher sur un hochet. Toi aussi tu souris lorsqu’en bougeant un coussin tu tombes sur un nounours oublié. Ou même quand tu respires son doudou profondément (comme si ça t’apportait une force de super guerrière « hashtag mamantarée »), et je sais QUE toi aussi tu as essayé d’y mettre ton odeur 😉  et ne mens pas je suis passée par là  hahahaha.
Et mes cadres? nan mais j’ai jamais compris les parents qui mettaient des photos des gosses partout, et tu sais quoi? mes cadres, ben ils ont délaissés les belles images, les citations, pour…. Ben des photos de mon bébé. (Oui mais moi même que c’est pas pareil..)

Et ma CB? Ma cb elle fait encore plus la tête car à présent je n’achète QUE pour elles, des choses dont j’ai pas besoin. Oui la tentation est très grande pour nos bébés, et notre côté chouichouille craque toujours pour les nouvelles mignonneries qui arrivent sur le marché. (même quand on en a clairement pas BESOIN et que ça reste dans un carton ou délaissé dans un coin de la maison, tu le sais ça finira en vide dressing ou en cadeau à la cousine Jocelyne). Bien qu’avec ℒilas-ℬeℓℓe j’ai appris à recycler un max et moins tomber dans le panneau 🙊

Oui parce que le deuxième bébé est arrivé comme par magie aussi, aaaah les aléas du cycle menstruel qui te joue des tours 😂😂😂

Mes matins ne sont plus les mêmes, mon estomac a appris à patienter (pas trop longtemps quand même), mes « amis » ont pris la porte de sortie, mais le sourire que mes filles me réservent le matin lorsque je vais les chercher comble beaucoup.

C’est vrai c’est pas facile chaque jour… Penser à tout, s’oublier un peu, l’opinion des autres, l’éducation positive, les échecs, la fatigue, les tasses de café oubliées sur le coin d’un meuble, le livre commencé qui prend la poussière, l’aspirateur en surchauffe, le manque de temps pour toi et les gens autour, ta garde robe qui fait la gueule, tes cernes qui te narguent, le réveil qui ne sert plus à rien, le stress permanent d’une maladie, D’une sortie, d’un oubli… Cette course à l’élite de DEvOIr être la meilleure maman… C’est vrai je ne suis plus cette fashionista, mais je suis devenue une maman naturelle qui cherche de multiples alternatives qui crée des recettes maison et qui pense à l’essentiel pour ses filles, pour elle même et ce au quotidien. J’apprends aussi à me surpasser et je découvre de nouvelles passions, j’échange avec de nouvelles personnes qui pensent comme moi, qui ont des enfants et qui comprennent le quotidien d’une maman. Qu’est-ce que c’est bon d’avoir des retours et d’échanger avec autant de personnes ♡.

Mon ancienne vie a gardé certaines choses et la nouvelle ne cesse de me surprendre.

La maternité ce n’est pas tout rose mais dans le prisme de l’amour, on apprend d’autres choses, on gère les priorités, on grandit un peu aussi, on aime à l’infini et on ne cesse de s’infinir…

On a la gueule en travaux mais on est reconnaissant, et puis on pense que dans 5 ans on récupérera nos soirées et qu’elles auront un goût bien plus doux. Peut-être qu’on rêve un peu plus dans le fond.. Peut-être aussi que l’on prend plus de recul sur beaucoup de choses, peut-être qu’on se sent un poil plus fagile alors qu’on est encore plus solide, comme un roc… Un enfant c’est une fragilité exposée, c’est offrir au monde ce qu’on a de plus précieux. C’est se mettre à nu et c’est trembler à chaque instant.

La maternité a tout changé. On ne peut pas se projeter et on est loin de se douter des impacts sur toutes nos habitudes, sur tout ce qu’on croyait acquis… Il y aura des coups durs et il y aura l’horizon. La maternité et sa complexité.

Les rires d’enfants c’est du baume guérisseur, c’est ce don de faire naître le bonheur… C’est la vie en couleur…

Hier je n’avais pas 30 et je n’avais pas d’enfants, hier ma vie était belle mais hier il me manquait quelque chose..

Se livrer #revelation

Maman s’occupe de moi. J’aime comme Elle me regarde, elle a l’air si souvent fière.

Elle me fait des bisous, parfois ils claquent, parfois ils sont tout mous, puis j’aime bien ses bras, ils sont assez grands pour faire le tour de moi.

Près de maman je me sens grande, MoI aussi je cuisine avec elle, elle me laisse passer l’aspirateur. C’est rigolo ce truc qui mange le sale qu’il y a à terre. Il mange même les poils du chat, maman ne veut pas que je les mange, Elle Dit toujours beeeeerk avec ses yeux bizarres… J’aime bien les yeux bizarres sauf quand Elle fait sa voix qui parle fort. Parfois maman n’est pas contente Et moi j’ai mal au coeur. Je ne comprends pas toujours pourquoi.

Ma maman, Elle est coquette et moi j’aime sentir son parfum. Elle m’autorise à mettre du rouge à lèvres qui brille. Je la trouve belle et moi aussi je suis belle, c’est Elle qui me le dit, souvent, même papa le Dit, même boulou et même nini, mamé et puis patou aussi. Marraine me le dit toujours avec sa tête qui m’aime Et tonton aussi. D’ailleurs Memere s’y met aussi Et Manou. Lou, Elle Dit rien Elle, MAis je le vois bien qu’elle me trouve Jolie. Nanou le Dit souvent à maman…

Maman, Elle aime bien être dans la cuisine, alors moi je fais comme elle, j’ai le droit de goûter à des trucs pas bons et aussi lécher la cuillère de chocolat. MoI je sais faire les gâteaux et aussi les smoothies. C’est drôle le bruit du robot a smoothie, il crie fort dans les oreilles mais il gentil. C’est toujours bon les jus qu il donne.

Maman Elle est comme moi. Elle adore le chocolat, papa Dit toujours qu’on est gourmandes. Maman ne le sait pas, il me file toujours du chocolat en cachette, moi j’aime bien quand il fait ça mais maman n’est pas toujours contente. Je comprends pas.

Je suis propre aussi, je ne mets plus de couche! T’aurais dû voir sa tête à maman, j’ai cru qu’elle allait pleurer… Elle m’a dit bravo Et elle m’a emmené chercher des cadeaux. Elle a dit NoN à quelques trucs mais j’ai rusé et les sacs étaient pleins. J’aime bien les jouets, je crois que je vais refaire dans le petit pot…

Après le bain ou la douche j’aime bien quand on met de l’huile. C’est tout doux sur la peau. Et puis je sens bon. Maman Elle sent toujours mon cou, mes joues… Parfois Elle est collante. Peut être qu’elle veut mes oreilles d’ours. Il est tout bleu mon essuie ours. Maman Elle en a pas des beaux comme ça.

Le soir maman, Elle fait la fourmie avant que papa rentre, elle Dit qu’il faut que je me dépêche à ranger les jouets, MoI j’aime bien quand tout est dans le salon, Et c’est beau, mais Elle aime pas. C’est pas comique. Alors quand papa rentre, je cours dans ses bras et il joue avec moi. Je le traîne dans ma chambre et on lit des livres. C’est beau les livres, moi je fais semblant de lire Et papa il rigole. Lui aussi il est collant, il me fait toujours trop de bisous qui piquent.

Le soir j’aime bien les bisous et aussi les câlins… Mais je crie fort et je pleure pour qu’ils comprennent. Ils sont grands et ne comprennent rien. Alors je crie et je lance les choses. Ils s’imaginent gagner Car je fais semblant de dormir, je dors un peu, mais ils savent pas que je vais les rejoindre plus tard. Traverser la chambre sans faire de bruit. Je vais prendre Oscar mon chien, il a peur dans le noir. Ni vu ni connu papa fait le pumba Et couvre mon arrivée entre les deux…. Ils se souviennent pas?? Toutes les nuits c’est pareil…

Hier j’étais pas contente… Maman a compris.. Elle s’est assise devant moi et moi je criais… alors je suis ai dit!

Le lit à papa maman lilabel, kayose tout seule…

Elle a fait ses yeux tout mous… Elle a fait sa voix de miel. Elle m’a fait un câlin et on a parlé. Elle m’a dit que moi quand j’étais un petit petit bébé, j’étais à côté d’elle. Jamais dans son lit. Toujours à côté d’elle.

Je dois pas être jalouse elle Dit. Elle m’a serré fort et je me suis sentie bien. Hier j’ai dormi jusqu au matin.

J’aime bien ma soeur Et aussi maman et aussi papa. Je m’appelle Ꮥienna-ℛose et j’ai deux ans et deux mois.


Et puis moi qui n’ai pas compris. Pas compris qu’elle pouvait se sentir délaissée, seule dans la chambre. Seule, alors que nous sommes 3 dans la mienne.

Comment j’ai pu oublié à quel point elle est sensible, à quel point elle comprend les choses.

Comment j’ai pu ne pas deviner plus tôt.

Coupable. Je suis coupable.

Mon coeur en miettes devant ses petits mots d’hier soir…

❝le lit à papa maman lilabel, kayose tout seule❞

La puissance de ces mots, de ses mots, de ses maux… Cette violence en pleine tronche du mal être de ma prunelle.

Elle n’est pas jalouse de ℒilas-ℬeℓℓe… Elle m’en veut à moi. Elle aime sa soeur Et redouble de gentillesse envers Elle, d’attentions…

J’ai compris … ENFiN..

Pardon ma douce. Et c’est à ce moment même que je suis prête à ne plus dormir qu’avec mon amoureux, Et je me fiche de ce que diront les gens. Je vais expliquer à Ꮥienna-ℛose que je l’aime, que je l’aime autant que j’aime ℒilas-ℬeℓℓe. Je vais l’enrouler dans mon amour. Je vais plus lutter le soir. On va parler, encore expliquer. Et on verra ce qu’il se passe. En restant calme et en s’aiment simplement.

J’ai encore un peu le coeur qui se serre quand je repense à hier soir. Le désarroi dans ses yeux et sa tristesse si flagrante.

Sans réfléchir…. #bazar

Ce soir il est 21h46.

21h46 et tout est silencieux.

Le silence, 21h46, les filles dorment. Mes filles. Celle de presque 26 mois et celle de presque 2 mois.

(La photo était juste avant que Ꮥienna-ℛose ne sombre dans le sommeil, alleluia).

C’est rare!

Je suis par terre.

Sur la moquette bleue de cette chambre d’adolescent de Monsieur Lladymum.

Je gratte le réseau de belle maman.

Lui, il n’est pas là. Il a dû rester l’autre côté à cause du boulot. Trop de boulot, vivement l’hiver pour qu il puisse profiter de la basse saison, et nous de l’homme qui partage ma vie et elles de leur papa chéri.

Ꮥienna-ℛose est propre depuis lundi d’avant… Jour & nuit grâce ou à cause d’une mère indigne qui a oublié d’acheter des couches (en vrai c’est l’homme qui a oublié j’ai juste oublié de lui rappeler à lui d’en acheter).

Je n’ai pas le temps d’écrire, je suis à la bourre tout le temps… Soit je fais un plat sain pour ma bichette (et moi) soit j’écris un article, tu l’as compris le choix est vite fait… (le carré plaque de chocolat lui ne me prend que quelques secondes). Je suis Moins présente mais je suis souvent seule à la maison, et avec deux enfants en bas âge, ben c’est ma vie qui est rock and roll. Penser à elles avant de penser à soi.

Evidemment elles ne sont pas synchro, ni sur les siestes ni sur les repas ni sur les cris ou les pleurs. Elles sont synchro pour le bain, ah le bain c’est du sport.

La salle de bain chauffée façon spa (sans la station balnéaire), j’étouffe et je termine en sous vêtements.

Si C’est la douche? Alors c’est Ꮥienna-ℛose et moi dedans avec ℒilas-ℬeℓℓe dans le doomoo en face de nous… Ou c’est Ꮥienna-ℛose que je savonne (bon j’en ai partout et ça la fait rire) et je lui laisse la douchette, c’est l’éclate pour elle, moi je suis dépitée quand je regarde le sol mais je m’active car la miochette attend son tour. Je la plonge dans son shantala ou dans la baignoire sans transat… Elle adore!

Si c’est le bain? Alors d’abord ℒilas-ℬeℓℓe, je m’active, je la lave, je la sors et l’emmitoufle, Ꮥienna-ℛose plonge, je la lave, Elle joue, je termine par un massage de ℒilas-ℬeℓℓe avant de l’habiller. Ꮥienna-ℛose sort, elle se badigeonne d’huile de coco (ou d’une autre) pyjama et on file manger …

Le thermomix… Cet accessoire que je ne voulais pas, MAis l’homme a insisté avec un argument de taille ➳ (2015) ❝ça me permettra de cuisiner pendant que tu donnes le bain à notre bebe ou que tu la nourrisses❞ dixit l’homme (ps: tu m’as bien eue hein, en vrai JE CUISINE 😂😂). Cet accessoire qui est bien pratique quand je suis organisée et quand j’ai pas le temps, légumes vapeur, soupe, repas mijoté etc…. MERCi Monsieur Lladymum, même si tu cuisines peu, MoI ça m’aide quand même!

Bizarrement, la nuit je gère.. En vrai j’adore le stade poupon. Me dire que ce minuscule bébé dépend de moi. Seul repère, je me dois de lui être dévouée et disponible je suis son indispensable et je compte bien assurer! Elle sera vite bien trop grande à mon goût. Le matin c’est plus difficile. Puis Ꮥienna-ℛose qui dort toujours peu (tout sa maman cette fille). J’ai cette chance de n’avoir jamais beaucoup dormi… 2h de sommeil peut suffire (avant 😂😂😂). Non je ne fais JAMAIS de sieste et je ne mens pas si je dis qu’en 2 ans j’en ai peut être fait 4! Je suis malade juste après, j’aime pas les siestes! Même si aujourd’hui je pourrai m’écrouler, mais pendant que l’une dort l’autre joue, rigole, pleure, boit, …. bref quand l’une dort l’autre pas!

Je suis plus organisée avec ce deuxième bébé. Je suis plus sereine, pleine de confiance, j’ai changé pas mal de choses aussi. Bon ℒilas-ℬeℓℓe fait des siestes alors que Ꮥienna-ℛose n’en faisait que très très peu au même âge (elle en faisait pas en réalité), du coup je libère du temps pour la première, et j’essaye d’en dégager pour les tâches ménagères (et pardois mon vernis aussi 😂😂).

J’ai moins de patience (avec tout le monde), le manque de sommeil y est pour beaucoup, j’ai envie de partir loin parfois, juste avoir une conversation normale entre adultes normaux… C’était comment déjà avant? Oh non, attention, n’imagine pas que je me plains. J’aime ma vie et j’aime surtout par dessus tout mes minoushkas! Elles sont mon tout et comble le néant! Je possède cette richesse du coeur et ça vaut tout l’or du monde.

C’est vrai c’est pas facile tous les jours. C’est vrai parfois j’ai l’impression de devenir folle. C’est vrai je ne suis plus du tout maniaque (y a qu’à checker mes carreaux et la phrase que je sors à Monsieur ➳❝à quoi bon Ꮥienna-ose passe juste derrière pour y tamponner ses 10 doigts❞. Attention je lave quand même mes carreaux mais pas toutes les semaines MERdE).

Bon, j’ai quand même des tocs, des vrais.

J’essaye aussi de nous aérer chaque jour, pour Ꮥienna-ℛose c’est tellement important de faire une activité en plus de celles faites à la maison…

Puis on en parle de mon apparence de clodo obèse (je te l’accorde c’est rare cette association), bref j’ai toujours du mal avec mon corps Car je ne sais rien mettre, je n’ai pas envie de le brusquer et je dois attendre la kiné post partum et ensuite à moi le sport pendant que papa garde les biches ( on a conclu un marché mon gars, et je t’expose à beaucoup de gens là, tu peux pas te défiler!!!). Bimmmm d’int’gueule comme on dit en belgique 😂😂😂.

J’ai trop d’articles en attente, j arrive plus à aller voir mes comptes préfèrés, mais l’appel du lange est toujours prioritaire (heu et le reste 😂🙊). J’ai pas envie de balancer n’importe quoi comme ça (ahhh ouais c’est ce que je fais avec celui-ci).

Le prochain article sera sur l’homéopathie ou celui de la liste de jouets et ensuite ma routine naturelle… j’essaye d’être le plus complète possible et j’essaye de garder un article, selon MoI, de qualité…

Ici c’est aussi mon échappatoire et écrire me fait tellement de bien! C’est un peu ma thérapie 🙂

Puis tellement de chouettes rencontres aussi….

Je suis maman mais pas que, on essaye toutes de composer et de jongler entre nos nombreux rôles … (un article sur ça aussi 😂😂😂 je crois que je vais écrire la nuit juste après la tétée de miss ℒilas-ℬeℓℓe).

Ben oui Car le soir c’est la course, la vraie. L’éveil de ℒilas-ℬeℓℓe, le retour de l’homme, le moment Monsieur lladymum + Ꮥienna-ℛose, le repas du soir à 4, sauf si la minuscule dort… Rangement… câlin-série, rituel du dodo de Ꮥienna-ℛose avec ℒilas-ℬeℓℓe dans les bras qui souvent tête au même moment…

Et MoI je case ma douche en fonction de l’instant propice. L’instant propice est un salopard, petit vicieux, il change d’heure chaque jour et parfois me pose même un lapin!

Je case aussi les courses, même si Monsieur tente souvent après le boulot de s’en charger…

On case les rendez-vous aussi, parfois ça passe, parfois ça casse.

Je passe ma vie au sol comme illustre ci dessous:

C’est pareil partout, Car si je veux combiner plusieurs activités sans me casser le dos, c’est la seule position qui m’est confortable et me permet d’avoir les mains libres …. mouhahaha, tu te reconnais aussi? Ou alors toi aussi tu as développé des muscles de folie au niveau pieds-orteils? (Ouais je retire la prise de l’aspirateur avec les orteils, si si je te jure, une vraie discipline 😂😂). ➳ le sirop homéopathique, l’accompagnement au pot de Ꮥienna-ℛose, les jeux de la marchande dans la chambre de Ꮥienna-ℛose, le maquillage de maman avec ℒilas-ℬeℓℓe sur les jambes et Ꮥienna-ℛose qui attend son tour pour un coup de pinceau, ou son baume à lèvres (gloss à lèvres homemade et 100% bio, vegan & naturel, bientôt sur le blog AUSSI 😂 one day..).

Cet article est un vrai bazar, sorry, c’est un peu ma vie du moment… 😘😘 des bisous je planche sur le reste ♡

Lladymum.

Rencontre & présentation #soulmate

❝Deux cœurs qui s’aiment, animés d’une même passion, vivent dans un autre univers ; ils parlent un autre langage ; sans se voir ils s’entendent, sans communiquer ils se comprennent ; ils se devinent.❞ SOPHIE COTTIN

Voilà selon moi, le début de votre histoire.

Sans même voir cette petite soeur, tu as pris soin de moi, ta maman, tu as pris soin de lui faire des bisous à travers ce ventre rond. Tu as pris du temps pour vous identifier dans tes livres.

Ta soeur et toi. Liées malgré vous.

Faire un bébé est un acte égoïste. Donner un compagnon de vie à ses enfants est un acte de générosité.

À deux contre le monde, voilà ce que je souhaitais. Que jamais vous ne soyez seules, qu’importe les volontés de la vie, deux cœurs qui se lient, deux âmes qui grandissent ensemble, deux amours qui nourrissent notre vie, vous en êtes l’essence même!

Dès le début de ma grossesse, nous avons tenté par différents moyens d’expliquer à Ꮥienna-ℛose ce qu’il se tramait dans mon corps… Des livres, des bouts d’émissions, beaucoup de mots, de discussions, d’explications… Toujours les inclure…

➳ Un retrait de cadeau en magasin de la liste de naissance? Un petit quelque chose pour la plus grande pour éviter qu’elle ne soit jalouse…

Comprenait-elle vraiment? Comprenait-elle lorsqu’elle pointait mon ventre et prononçait le nom de sa soeur? Comprenait-elle quand elle expliquait que le bébé était dans mon ventre qu’elle caressait… Qu’elle montrait à qui voulait… ❝ma tiSoeur❞ comme elle disait… Labelle comme elle disait…

Cette photo est la première photo de Ꮥienna-ℛose à l’hôpital… Ne vous y méprenez pas… Ꮥienna-ℛose n’est pas jalouse!

❝lé ou la soeur?❞ à t elle Dit en rentrant dans la chambre sans vraiment me calculer.

Émerveillée par ce minuscule petit être prénommé ℒilas-ℬeℓℓe …. SA soeur!

Sa petite soeur qu’elle voulait prendre seule… Cette photo illustre le caractère de Ꮥienna-ℛose et sa volonté à s’investir dans ce nouveau rôle.

On a jamais su lui mettre ℒilas-ℬeℓℓe dans les bras ce jour-là… Car elle voulait la prendre ELLE sans aide!😂 mais elle lui a bien fait comprendre qu’elle était là avec les innombrables bisous et les multiples ❝doudouces❞.

Sℛ s’est montrée protectrice et possessive dès le départ.

Elle a reçu un cadeau de sa petite soeur, je vous en avais déjà parlé de ces petits lapins trop mignons avec prénom sur une des oreilles. Un pour chacune, semblable et différent à la fois. Ꮥienna-ℛose le garde dans son lit ce DOuDOu ♡. Un souvenir pour plus tard. Elle était ravie de ce présent et j’avais prévu ce petit cadeau pour éviter justement une jalousie. Qu’elle puisse se dire, tiens ce bébé qui arrive m’a offert un cadeau. Une raison de plus de l’accepter.

<

près presque 3 semaines de cohabitation, Ꮥienna-ℛose se montre toujours autant protectrice et bienveillante. Parfois il arrive qu’elle me demande de poser ℒilas-ℬeℓℓe. Elle ne supporte pas que quelqu’un l’approche au magasin, dans la famille… ❝ma soeur❞.

Je souris à chaque fois qu’elle me lâche ❝lé ou ti soeur?❞ ❝lé ou labelle?❞ lorsqu’elle ne la voit plus… Elle n’hésite pas à nous dire chuuuuuut lorsque la plus jeune dort… Elle a bien compris que sa soeur ne buvait que du lait de maman, d’ailleurs quand Elle mange, Elle explique à ℒilas-ℬeℓℓe que c’est pour ❝kayose❞ (façon qu’elle prononce Ꮥienna-ℛose 😂, ça valait la peine de se casser la nenette, on frôle presque le k-SOS MDRRR) et que ❝Labelle❞ peut pas, Labelle boit le LAIT!! 👌🏼

Elle aime venir sentir le popotin de la plus jeune pour me regarder et m’ordonner de changer sa couche 😂 ben oui ❝ah pueeee Labelle❞ ❝Labelle caca dans la couche❞

J’ai hâte qu’elles jouent ensemble, Ꮥienna-ℛose malgré sa tendresse débordante n’est que très peu délicate, dû à son jeune âge. Mais elle a compris tellement de choses, Elle nous étonne tellement de par ses raisonnements. Si jeune et pourtant si censée.

Alors Oui je suis convaincue qu’il est important d’expliquer et expliquer sans cesse ce qui se trame, un enfant est apte à comprendre. Des éponges à émotions, iLs suivent des intuitions et ressentent tout.

➳ Ici il y a de multiples livres dont l’encyclopédie Larousse ❝pourquoi?❞, ❝un amour de petite soeur❞ de Pauline Martin, ❝graine d’amour❞ de Pascal Teulade et Jean-Charles Sarrazin, ❝Juliette a un petit frère❞ de Doris Lauer, …

J’ai délibérément trié les anciens vêtements et anciens jouets avec Ꮥienna-ℛose, qu’elle choisisse pour la ❝petite soeur❞.

J’ai laissé traîné le cosy, le transat, j’ai soigné le lit et le parc, et je l’ai laissé joué avec. Rien n’était interdit pour ne pas qu’elle se sente frustrée… Qu’elle ne se sente pas rejetée…

Elle nous a réclamé une tututte que nous avons acheté et on lui a donné. Ꮥienna-ℛose exigeait qu’on la porte à nouveau comme un bébé, ce qu’on a exécuté. Nous étions convaincus que c’était son moyen à elle de se rassurer et de comprendre que c’était toujours notre petit bébé.

La complicité est bien présente, ℒilas-ℬeℓℓe fait des sourires aux bisous de sa grande soeur, Elle est toujours en écoute de sa voix… Et moi je fonds d’amour à l’idée qu’un jour elles feront les 400 coups ensemble, qu’elles me piqueront mes affaires et seront soudées pour m’inventer des histoires rocambolesques.

Je les imagine rire aux éclats, et se rejoindre dans la nuit noire. Je les imagine refaire le monde autant qu’elles refont le nôtre.

Qu’il est bon d’aimer comme je les aime…

Deux petites filles si pétillantes et si différentes. Deux petites filles qui ont fait de nous des parents comblés. Deux petites filles qui ont scellé nos vies. Deux petits être qui rassemblent les couleurs de l’arc-en-ciel juste en souriant, juste en pleurant, juste en étant là… À nos côtés.

La rencontre entre elles deux à été surprenante et anecdotique et la suite logique n’est que très appréciable pour nous.

Quelle joie de les observer, de près, de loin, les observer…

Et vous? Qu’avez vous prévu? Vos livres? Vos habitudes? Votre façon de faire? Votre expérience? ♡

Pas de bol pour les gens qui étaient sûrs que Ꮥienna-ℛose serait d’une jalousie sans nom! Qu’on aurait dû mal! Qu’elle ne comprendrait pas ce qui allait se passer 🙂 je ris de bon cœur et je suis amusée à l’idée qu’une poignée de ces gens-là liront cet article 😘😘 so much love… again & again… ♡

On croit trop en l’amour par ici 🙌🏼