Un gars, une fille…

Un gars une fille 

❝ 𝕒𝕝𝕠𝕣𝕤 𝕔’𝕖𝕤𝕥 𝕡𝕝𝕦𝕤 𝕗𝕒𝕔𝕚𝕝𝕖 𝕦𝕟𝕖 𝕗𝕚𝕝𝕝𝕖 𝕠𝕦 𝕦𝕟 𝕘𝕒𝕣ç𝕠𝕟 ❞  ❝ 𝕛’𝕒𝕚 𝕡𝕖𝕦𝕣 𝕕’ê𝕥𝕣𝕖 𝕡𝕖𝕣𝕕𝕦𝕖 𝕤𝕚 𝕛’𝕒𝕚 𝕦𝕟𝕖 𝕗𝕚𝕝𝕝𝕖, 𝕁’𝕒𝕚 𝕥𝕖𝕝𝕝𝕖𝕞𝕖𝕟𝕥𝕝’𝕙𝕒𝕓𝕚𝕥𝕦𝕕𝕖 𝕒𝕧𝕖𝕔 𝕦𝕟 𝕘𝕒𝕣ç𝕠𝕟❞

Ce type de questions/questionnements que je reçois souvent.

ᴄᴇs ǫᴜᴇsᴛɪᴏɴs sᴏɴᴛ ʟéɢɪᴛɪᴍᴇs.

Au premier enfant, on se pose un tas de questions, on s’adapte vite, on apprend sans cesse, on prend nos marques et on devient de plus en plus à l’aise.

❝ quand J’ai su que j’attendais une deuxième petite fille, je me suis dit que ça serait fastoche -𝘫𝘦 𝘤𝘳𝘰𝘪𝘴 𝘯𝘦 𝘱𝘭𝘶𝘴 𝘢𝘷𝘰𝘪𝘳𝘦𝘮𝘱𝘭𝘰𝘺é 𝘤𝘦 𝘮𝘰𝘵 𝘥𝘦𝘱𝘶𝘪𝘴 𝘭𝘦𝘴 𝘱𝘳𝘪𝘮𝘢𝘪𝘳𝘦𝘴 😂- ❞ 

Il est venu le temps aussi de porter un petit garçon. Et je me suis dit mais comment je vais faire…

Voici le secret ➳ 𝐭𝐮 𝐟𝐞𝐫𝐚𝐬 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐞 𝐚𝐮 𝐩𝐫𝐞𝐦𝐢𝐞𝐫 … 𝐓𝐮 𝐚𝐩𝐩𝐫𝐞𝐧𝐝𝐫𝐚𝐬… 𝐮𝐧 𝐩𝐞𝐮 𝐠𝐚𝐮𝐜𝐡𝐞 𝐚𝐮 𝐝é𝐛𝐮𝐭 𝐩𝐮𝐢𝐬 𝐯𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐥𝐞𝐬 𝐚𝐢𝐬é𝐬𝐞𝐭 𝐜𝐞 𝐩𝐥𝐮𝐬 𝐫𝐚𝐩𝐢𝐝𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐪𝐮𝐞 𝐭𝐮 𝐧𝐞 𝐥𝐞 𝐩𝐞𝐧𝐬𝐞𝐬 🙏🏼

Mais y a t il une différence?

Indéniablement OUI. Il suffit de penser anatomie pour se dire qu’en effet on ne change pas la couche d’une fille de la même façon qu’un garçon… 

J’avais tendance à dire au début que c’était plus facile une fille mais avec le temps je dirais c’est l’expérience et le quotidien qui rendent les gestes plus faciles. 

C’est sûr que je dégainais mon coton tige pour les filles alors que je me souviens  avoir été embêtée avec les testicules de César. Impressionnée, un peu gauche avec une crainte réelle de lui faire mal … Je connais l’anatomie féminine bien mieux que la masculine (𝘫𝘦 𝘴𝘶𝘪𝘴 𝘶𝘯𝘦 𝘧𝘪𝘭𝘭𝘦 𝘲𝘶𝘢𝘯𝘥 𝘮ê𝘮𝘦).

Le petit truc qui diffère aussi c’est le jet d’urine… 😂 ceci peut paraître comme un détail mais je t’assure il a toute son importance. Le jet d’un garçon peut viser ta tignasse alors qu’une fille se limitera à un espace limité… Au début on se fait avoir et par la suite on anticipe et cela devient un automatisme. 

Sur le plan affectif, c’est différent. J’ai trouvé étrange de porter le sexe opposé. Je n’arrive pas à expliquer. 

J’aime mes 3 enfants de la même façon, et je n’oserai le mentionner si ce n’était pas le cas. Je préfère certains traits de caractères chez l’un, certaines expressions chez l’autre etc… Mais j’aime la personne de chacun de la même intensité. 𝐉𝐞 𝐥𝐞 𝐣𝐮𝐫𝐞 𝐦𝐨𝐧𝐬𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝐣𝐮𝐠𝐞.

𝘊𝘦𝘱𝘦𝘯𝘥𝘢𝘯𝘵, j’ai toujours été complice avec mes filles mais concernant mon garçon, la relation est différente. Il est plus charmeur je trouve. 

Là où tout est différent c’est l’éducation.

Évidemment je compte les éduquer de la même manière. Chacun devra contribuer à la maison de la même façon ➳ linges sales dans le bac à linges sales, mettre la table et la débarrasser, une paire de miches ou de castagnettes ne changera en rien mon regard et cela ne sera aucunement une raison de passer son tour. 

Chacun devra respecter l’autre et ils pourront tous jouer avec les jeux qu’ils préfèrent sans limitation de bleu/rose, voiture/poupée (j’ai adore les voitures étant gamine ainsi que les legos… Mais j’aimais tout autant jouer à la poupée/barbie ainsi qu’à la dînette). 

Mais je vais devoir apprendre à mes filles de ne pas faire confiance facilement, de se protéger, de pouvoir se défendre en leur offrant des moyens, d’avoir confiance en elles et qu’elles peuvent TOUT faire. Qu’elles sont capables de se battre autant que de danser sur les pointes. Qu’elles peuvent être pompier ou présidente de la république. Qu’elles peuvent réussir par elle-même. 

À mon fils je vais devoir lui apprendre à respecter les femmes et Qu’elles sont son égal. Qu il pourra être cuisiner ou sage femme autant que président de la république. Que les hommes doivent être respectés AUSSI!

Je vais devoir leur expliquer le consentement à chacun et le respect. L’importance de prendre soin de ce monde y compris les animaux que l’on assassine en silence. Je vais devoir les sensibiliser à l’écologie. 

Il sera de mon devoir de ne pas faire sombrer les livres dans l’oubli et leur démontrer que l’électronique ne résout pas tout. Je vais devoir leur apprendre à garder un cœur et à s’aimer avant toute chose. 

Je vais devoir leur dire que le monde est cruel et que la société est en toc. Elle ne vit que pour le paraître, je les initierais au goût du voyage, à la musique et au partage.

Avoir un garçon ou une fille c’est avant tout les couvrir d’amour car on en reçoit jamais assez.. 𝐔𝐧 ê𝐭𝐫𝐞 𝐡𝐮𝐦𝐚𝐢𝐧𝐩𝐞𝐮𝐭 𝐦𝐨𝐮𝐫𝐢𝐫 𝐩𝐚𝐫 𝐦𝐚𝐧𝐪𝐮𝐞 𝐝’𝐚𝐦𝐨𝐮𝐫 𝐩𝐚𝐬 𝐩𝐚𝐫 𝐞𝐱𝐜è𝐬.. 

avoir un garçon ou une fille, c’est mener un combat personnel et ne pas faire de distinction, c’est les laisser être eux-mêmes en les accompagnant d’une main ferme et douce à la fois. C’est leur faire prendre conscience des inégalités de ce monde et tenter de réparer des siècles de combats inachevés. 

C’est tenter de faire des ces graines d’humains des jardins de fleurs. 

J’ai un plan et il est ambitieux et fou. Et si on tentait de sauver l’humanisme par l’éducation de nos enfants? 

Avoir une fille ou un garçon, c est une histoire de couches, de ressentis, et de combats personnels. 

A mes petites graines d’amour et aux tiennes ♡ 

Publié par

Welcome :) Partage d'un quotidien (maman-bébé) naturel, green, bio. Recette healthy pour grands et petits. Astuces et ressentis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s