Tartinade entre amis

Elle t a intrigué cette tartinade…

J ai voulu surprendre mon papa qui est venu manger à la maison en passant par mon little cobaye ➳ Ꮥienna-ℛose 😂 si tu me suis sur Instagram tu as sans doute pu apercevoir sa petite bouille qui faisait des sourires en me certifiant que c’était bon ❣︎


I N G R É D I E N T S


1 avocat

1 carotte

1 petit oignon (j’ai mis un 1/3 du mien car il était trop gros)

1 gousse d’ail

1 cuillère à café de spiruline

1 branche de céleri (bien épluché)

Le jus d’un demi citron

2 cuillères de tahin (purée de sésame)

Et une petite poignée de graines de courge qu il me restait…


P R É P A R AT I O N


Abracadrabraaaaaa dans le mixeur, tout tu mettras, le bouton tu tourneras, et ta préparation sera à toiiiiii… La couleur peut surprendre, Ꮥienna-ℛose ramène tout ce qui est vert à gluglu (héros de pyjamasque, les mamans comprendront…)

Publicités

Visite postnatale #episio

Après une grossesse, de multiples visites avec suivi régulier, après un accouchement génial ou non, on tente d’apprivoiser ce nouveau quotidien dont on ne connaît rien si primi.La consultation POST NATALE est souvent à la fin des 6-8 semaines post accouchement, un examen de routine qui réunit plusieurs fonctions. (Bilan gynéco, bilan psycho, bilan quoi….)


E P I S I O   O U   N O N


J’ai presque hésité à zapper ma visite post partum…  (C’EST MAL, TRES MAL, IL NE FAUT PAS LE ZAPPER!!!).
-J’avais en prime programmé ma visite à ma sortie de la maternité et même un rappel dans l’iPhone.-M A I S On m a dit que c’était esssentiel et au final je me dis que O U I elle l’était.Non seulement J’ai eu deux points à ℒilas-ℬeℓℓe (Oui oui déchirure, non non pas épisiotomie).
J’ai voulu savoir si tout était à nouveau ❝normal ❞, pouvoir faire le point sur cet espace intime qui avait donc bien retrouvé sa place d’antan, d’avant bébé. Évidemment j’ai voulu voir MA gygy, même si elle n’était pas présente pour mon accouchement, j’avais et j’ai confiance en elle, donc la suite était logique!L’avantage? Elle connaît mon parcours, mes angoisses, mon mode de fonctionnement, je suis à l’aise et on se connaît. Tu ne le sais sans doute pas mais je suis une personne qui prépare des listes de questions (si j’en ai) et qui adoooooore (qui a besoin) de comprendre les procédures, déroulement, ce qui va se passer et le pourquoi du comment…
C’est comme ça. Je suis curieuse et peut-être que ça me donne l’impression de contrôler…Ah le contrôle
Je n’ai pas eu d‘épisiotomie car j’étais contre et que je voulais que la nature décide elle-même simplement M A I S   c h a c u n   s o n   c h o i x   : )


A p r è s   l ‘ a c c o u c h e m e n t


{{ OYE OYE âme sensible s’abstenir pour ce qui va suivre, surtout si tu n’as pas eu d’enfants!!! }}

Ayant eu 2 points internes et un bébé qui est passé par là, on peut appeler communément ma ❝ kikinette ❞ un chou-fleur!!!!!! Oui rien que cela, non je n’exagère pas (merci l’œdème)… Du moins l’effet au toucher – W H A T – Oui car je me lavais l’endroit à la main pour ne pas irriter le chantier! Comment te dire que m’asseoir était insupportable, si y a bien un point que je déteste en mode post partum c’est ça!!!!! Mais quelle horreur!!!Ensuite j’ai écouté le corps médical et enfilé des culottes filets… (on aurait pu utiliser ce truc pour faire les courses tellement c’est grand 🤣 ) mais au moins pas de tâches sur mes jolies culottes personnelles post partum (pour le glamour on repasse) et en plus pas de germes, hop poubelle, j’exagère j’avais acheté des culottes en coton (pour éviter le surplus de transpiration du à la matière synthétique) en solde chez Kiabi (elles sont à la poubelle).Je vais cependant te faire une confession… Je n’ai eu aucune serviette écologique Green ou autre pour le post accouchement!!!J’ai pas pensé à cela…Je dis serviette mais je devrais plutôt dire ❝ couche❞ …
Je te conseille d’en prendre des très épaisses et avec un voile coton (ben oui un chou fleur c’est fragile). Mais non on ne jardine pas, suis un peu nondidju! (Nondidju est une expression belge ♡ ).M’asseoir était compliqué et pour allaiter ℒilas-ℬeℓℓe je tentais de m’allonger un maximum, lorsque les gens venaient j’essayais de me mettre en position tailleur mais au début c’était quand même un peu, beaucoup gênant.


T u   v e u x   d e s   c o n s e i l s   p o u r   é v i t e r

d e   t ‘ a s s e o i  r   co  m m e  u n e   m e u f / c a n a r d ?


Ce que j’ai fait un peu tard? Faire Pipi sous la douche diminuait les « brûlures ».Un cold pack pour les premiers jours (que tu conserves au frigo, ouiiii tu en as dans ta chambre d’hôpital). Le froid permet la vasoconstriction des vaisseaux sanguins oui oui c’est du sérieux.Tu connais mon amour pour l’homéopathie? Et bien l’arnica 15ch était mon meilleur allié 2x/jour 5 granules.J’appréciais aussi Laaaaaaaargement les soins des sages femmes… Bon ok c’est un peu open-foune vu le changement régulier de personnel de l’hôpital mais voilà j’avais donné la vie alors bon le reste …. hein!Évidemment une bonne hygiène est primordiale, milieu humide (sang) ne favorisant pas la cicatrisation notamment.Veiller à s’essuyer, lors du passage au toilette, de l’avant vers l’arrière.Après wc / douche s’essuyer en TApOTANT délicatement! Si si! Tu verras si tu n’es pas douce tu ne le feras qu’une seule et unique fois:).Pour accélérer la guérison j’ai aussi utilisé ma redoutable huile essentielle de rose musqué diluée dans de l’huile végétale de calendula…A appliquer sur la plaie (dès mon retour à la maison), mieux vaut consulter le corps médical car je ne suis pas médecin et chaque personne est différente…Aussi, personnellement, après accouchement, mon transit est devenu… paresseux?
Le pauvre il a morflé… Du coup j’ai vraiment mis l’accent sur les légumes verts riches en fibres, et j’ai même utiliser un peu de jus de pruneaux… Oups…


P e n d a n t    c e    p e t i t    e  n t r e t  i e n


Et après vérification que l’utérus soit bien en place et de taille normale, que les pertes de sang diminuent, que le périnée soit tonique, que les fils (épisiotomie ou non) soient partis… Et bien on parle contraception, à ce jour je n’ai toujours pas posé mon stérilet (anti pillule)…Merde Ꮥienna-ℛose nous a réclamé un frère il y a 3 jours!!! J’appelle l’hôpital dès demain 😅.On parle retour de couches (imprévisible et encore plus lors de l’allaitement).On parle allaitement et vie sexuelle (perso après les accouchements on laisse tranquille chou fleur, chou de Bruxelles ou kikinette), mais c’est cool de pouvoir avoir des réponses à d’éventuelles questions.On fait un peu le tour de comment ça va avec bébé et surtout comment va le moralllll… C’est d’ailleurs l’occasion de poser des questions en cas de doute (allaitement, sommeil, alimentation, conseils…). C’est aussi le moment d’évoquer un éventuel baby blues.Puis en réalité, ça m’a fait du bien de parler avec elle, elle est super ma gygy, on parle de beaucoup de choses comme si on était copines. Elle rencontre bébé en prime, oui je suis allée avec les deux filles, monsieur travaillait, et personne ne savait les garder, puis bon, je gère easy les deux surtout plus petites…cropped-capture-d_c3a9cran-2017-12-06-c3a0-15-24-09.png

Chut! Libre. Je parle en silence et pense en suspens

Et…

Si je vous avais menti? Je ne cesse de vous répéter que la vie est jolie… Elle l’est… Je ne cesse de vous répéter que les gens sont bons… Je mens… J’ai une boule au ventre lorsqu’une personne ne répond pas au bonjour innocent que toi, Ꮥienna-ℛose tu lances avec tant de tendresse et de fierté. J’ai une boule au ventre à l’idée qu’un jour je pourrai ne pas arriver à vous protéger… Je n’ai pas la télé distribution, je ne lis pas les journaux, j’évite Facebook et les propagandes, je me renferme dans un monde qui est le nôtre, dans une bulle d’oxygène qui maintient ma respiration.


E S T  –  C E   E G O Ï S T E?


 

Mais voilà, souvent je manque d’air quand on me rapporte ce que quelqu’un(e)s ont fait. La presse me bassine! Je manque d’air car je ne peux tout contrôler et puis ce serait de toute façon mauvais pour vous, pour moi, pour nous.


A   Q U E L   M O M E N T   L’ E T R E   H U M A I N
A – T – I L   P E R D U   L A   T E T E?


 

Vous n’appartenez à personne, et vous n’appartiendrez J A M A I S à personne. Vous êtes libres et ce pour toujours! Libres comme l’air, libres de rêver, libres, vous m’entendez?

Permettez-moi de vous demander pardon, pardon pour les atrocités des un(e)s, pardon pour les folies des autres… j’ai peur à en crever et je vis, bien trop souvent, en apnée… Il m’arrive de dévisager les gens souvent, comme pour indiquer qu’il ne faut pas tenter de s’approcher, comme pour montrer que je suis une louve, pour dissuader quiconque de vous tourner autour. Au fond de moi je meurs chaque jour autant que je vis à travers vous. Heureusement, Je tremble souvent d’amour…

Vos odeurs sucrées, vos voix de miel, vos peaux lactées, vos cheveux caramels.

Je regrette de ne plus posséder cette fougue qui m’emmenait jadis bien loin des humains, lorsque les bulles de ma pensée ne ternissaient pas l’eau calme dans laquelle je baigne. Faut dire lorsqu’on a qu’à penser à soi, la vie est simple. La maternité a ce don de tout compliquer à ce niveau là.

Et si… Oh, veux-tu hein cesser avec tes ❝ si ❞ ?

J’ai perdu en route cette étincelle de l’insouciance et de l’innocence. Mais comme je rêve chaque jour de vous emmenez loin… Loin de ce quotidien trop figé de ces trop nombreux esprits sclérosés! Chaque nuit dans mes rêves c’est de brouillons en chefs d’œuvre que nous vivons, de petites choses, de petits bonheurs, de cette vie idéalisée dans une nature qui nous respecterait et qu on respecterait. Peut-être un jour j’aurai ce courage de tout plaquer, peut être qu’un jour c’est votre père que j’aurai réussi a faire flancher. Je vous le promets, tant que je respire ici bas, je vous promets de faire de mon mieux afin de vous préparer à cette jungle humaine. Qu’est ce que je crève de vous voir si innocentes, si confiantes, si naïves, je vous envie un peu aussi… Vous êtes merveilleuses, n’en doutez jamais!

Mais comment vous éduquer autrement? Je suis une hypersensible, et même si ça fait mal, ça laisse entrevoir l’espoir, il paraît que les gens fêlés laissent entrer la lumière. A voir comment vous brillez, je ne peux qu’être fière! 


A L O R S   J E   M E   R A C C R O C H E…


 

Alors je crois en ces autres mères qui manquent d’oxygène, elles aussi. Je pense à ces autres mères qui tentent d’éduquer positivement, celles-là qui accompagnent et qui montrent le droit chemin, qui tentent de faire tomber les barrières, à ces autres mères qui portent le monde,… Je vous suis reconnaissante et je vous suis solidaire. j’ai envie de leur crier que je les aime d’amour, car grâce à elles, c’est vous qui, plus tard, pourrez respirer à nouveau… Que les petits garçons de votre âge apprennent à respecter les filles. Que les filles de votre âge apprennent à être solidaires, que les êtres humains entre eux comprennent que l’amour vaut mieux que la guerre.

Pour que les horizons dans vos yeux ne me laissent pas de goût amer. Pour que l’espoir dans mon cœur soit pour toujours votre terre… Pour qu’ensemble on sème et cultive l’amour. Pour qu’ensemble on cultive votre bonheur, celui d’hier, celui d’aujourd’hui et surtout celui de demain. Pour qu’ensemble l’avenir d’autres petits humains soit un jour rassurant. Rassurant aussi pour nous vos parents.

Vous êtes ma drogue, la plus pure, la plus enivrante, la plus folle, la plus belle, et même si j’ai la trouille, maman est forte, certes un peu sensible mais forte.

La maternité ça pousse au meilleur comme au pire. La maternité te fait repousser les obstacles, la maternité c’est une solution à chaque problème.

Parce qu’il m’arrive encore de croire en l’être humain. Parce que forcément je vous ai vous devant les yeux à chaque seconde qui coud des ourlets de bonheur à mon cœur. Alors, à l’avenir, en l’espoir, à l’amour vous me forcez à y croire… Encore.

Vous êtes belles d’amour.. Les gens beaux d’amour sont des êtres magiques…

A vous mes fées maison, à mes lunes à vos soleils…

 

Maman a été un enfant, jadis…

Avoir un enfant.

Avoir un enfant c’est cette porte qui s’ouvre sur votre propre enfance. C’est cette fenêtre ouverte sur les blessures, les fêlures, les bleus et les coups durs de sa propre histoire.

Comme si d’un coup, tout revenait à la surface. Juste là, palpable. Des émotions en ébullition, cette projection non contrôlée.

Être maman a été une révélation pour moi. Être maman m’a confronté à de nombreux démons. La maternité me faisait peur autant qu’elle m’attirait. Mais la maternité a ouvert mon coeur encore plus.

Alors c’est le film de ma vie qui défile. Ce film avec ce lot de surprises, de bonheur mais aussi ses maux, les douleurs. Mes propres peurs qui s’accentuent…

Être maman au quotidien c’est ne pas vouloir répéter les mêmes erreurs, c’est vouloir se surpasser tout le temps. C’est devoir admettre que dans la réalité c’est plus difficile que les nombreux « quand je serai Maman je... « 

Mais finalement, suis-je une bonne mère? Moi cette fille cabossée?

Cette pression sur les épaules de faire de mes filles des adultes responsables. Des filles sensibles mais solides, des filles qui peuvent s’émerveiller, aimer les autres, s’aimer elles mais qui ne tombent pas! Moi cette maman qui façonne des petits êtres à ma façon, Ma façon est-elle la bonne?

Vont-elles m’en vouloir? Vais-je réussir à combler leurs attentes sans tomber dans l’excès? Dans leurs rétrospectives, est ce qu il y aura plus de bons que de mauvais? Seront-elles des jeunes femmes moins cabossées? Auront-elles les armes pour affronter cette vie? Ces gens? Ces désagréments? Ces mauvaises surprises? Ces aléas de la vie imprévisibles?

C’est fou comme Ꮥienna-ℛose me ressemble. Ce sale caractère, cette sensibilité exacerbée, cette façon de vouloir plaire et d’attirer l’attention, son côté extraverti et cette façon d’être chaleureuse. Est-ce qu’elle aimera la puree et les crêpes autant que moi? Elle fait parfois ressurgir des souvenirs lointains de par ses gestes du quotidien. Je me revois dans cette façon de faire. Parfois c’est drôle, parfois c’est triste, parfois c’est ni triste ni drôle mais je suis nostalgique, reconnaissante, … A travers elle je revis un peu de mon enfance…

IMG_2172

Parfois j’ai peur de ne pas être à la hauteur. J’ai peur d’être trop ferme, trop ci, trop ça. J’ai des outils, et j’ai mon histoire? Cela suffit?

Parfois dans mon lit je ne dors pas, comme cette nuit par exemple. Tout s’entremêle, et les blessures béantes me rongent de l’intérieur. Je suis de celles-là qui avancent, qui sont fortes et fragiles à la fois. Je suis de celles qui s’énervent trop vite et qui pardonnent tout aussi vite (bon parfois ça met plus de temps). Je suis de celles qui aiment voir positivement en imaginant le pire pour pouvoir rebondir.. Je suis de celles qui aiment l’instant présent mais qui aiment contrôler à la fois, anticiper… je suis de celles qui aiment trop..

Je me pose trop de questions… Sans doute. Oui je suis aussi de celles qui réfléchissent TROP.

Quand je les regarde, je les vois elles MAIS je me vois moi… Au delà des ressemblances physiques, du caractère, des signes caractéristiques. Des flots de souvenirs qui m’envahissent et me submergent.

C’est fou ce que ça remue la maternité. Ça donne plus de confiance et en même temps ça nous affaiblit. Cette force tranquille et inquiète à la fois. Ces monts et merveilles qui nous dépassent souvent.

C’est dommage qu’on ne puisse se souvenir de notre jeune enfance, je veux dire, au moins l’âge de ℒilas-ℬeℓℓe… elle va avoir 4 mois, et je ne me souviens de rien de cette époque où tout n’était que tout rose et tout miel… C’est quand même la plus belle partie… des parents trop attentifs, des parents toujours trop fiers, des parents plus du tout objectifs, des parents juste amoureux, qui embrassent, qui cajolent, qui bercent, qui câlinent, qui en font trop… TROP par amour, TROP par fascination…

N’est-ce pas à cette période précise que l’amour est à son comble? Entre l’excitation, la peur, la nouveauté, la familiarisation, l’apprivoisement, la découverte, l’envie d’être au top, l’hésitation, l’émerveillement…. Je les aime un peu plus chaque jour, et jamais je ne vais cesser de les aimer, elles sont mes tripes. Mais cette petite période d’après naissance est pour moi la plus magique. Une réelle bénédiction, tant le positif que le négatif. Tout est nouveau, une toile qui se peint au fil du temps, l’harmonie de couleurs qui rend magique tout l’univers, ces parcelles d’elles qui subliment nos âmes.

Après y a le terrible two puis viendra vite l’adolescence… Laissez moi encore profiter un peu de mes bébés. (c’est compliqué ces périodes là).

Si seulement on pouvait juste contempler les visages aimants de nos parents et de ces gens qui nous ont tant aimés avant même de nous connaître véritablement. Il faut l’avouer, c’est pas la folie de tomber nettement amoureux d’un être dont on ne connaît rien? De pouvoir tant aimer avant même le premier contact? De se sentir dépassé par le trop plein de sentiments.

Je suis persuadée que si on arrivait à ressentir ce que bébé (d’à peine quelques mois) on a ressenti au contact d’un proche aimant, et bien le monde irait mieux. L’amour ça porte. Tout est plus beau avec de l’amour, la confiance en soi scintille lorsqu’on est aimé. La stabilité s’ancre et le cœur grossit. Les yeux pétillent et les papillons sillonnent notre ventre. L’amour ça guérit, ça apaise, ça anime…

L’amour c’est vital!

J’espère que les filles apprécieront autant les fêtes de noël que moi… J’espère créer de merveilleux souvenirs pour que plus tard elles puissent piocher dans ces ressources d’amour inébranlables, de ces images réconfortantes qui feront d’elles des adultes moins cabossés.

La maternité c’est vraiment complexe. 

Il y a des choses (souvenirs) que je tente de reproduire. Des moments très agréables qui ont marqué mon enfance, comme si j’avais envie de transmettre cette même joie que j’ai pu ressentir autrefois. D’autres décors, d’autres personnages  mais un semblant de mêmes images.

La maternité m’a fait renaître et m’ a donné des ailes. (Et quelques kg en trop, des cernes bleutées mais un coeur remplit).

 


Et toi? est-ce que la maternité a eu un impact sur ta vie? Tes ressentis? Ton passé?


 

Mon passé a un peu conditionné la personne que je suis, ma vision des choses, ma façon d’éduquer. Et puis, j’ai appris a évolué continuellement, en m ‘enrichissant et en essayant d’éviter un maximum ce qui m’avait chagriné, ce qui m’avait fait du mal. Je sais qui j’ai été, je sais qui je suis et je sais celle que je souhaite devenir. Je ne suis pas parfaite, je tente de me soigner des petits maux d’antan, mais comme à chacun, notre histoire c’est notre bagage et nous sommes libres de choisir ce que l’on souhaite transmettre. Quelque part c’est un sacré challenge. C’est comme si ces petits êtres magiques avaient le pouvoir de changer la donne, de réparer notre MOI profond, de nous faire réécrire l’histoire. Comme une chance de rééducation. Comme une chance.

Nous sommes toutes des Christophe Colomb de l’amour, on arrive en terre inconnue, et on apprend, on découvre tout en se découvrant, on se dévoile. 

Merci à nos bouts de choux magiques et à ce qu’ils nous apprennent, au plaies refermées et au recul qu’ils amènent. Le temps guérit, mais ces petits êtres là nous sauvent. Merci à ces poètes des temps modernes qui nous offrent l’amour inconditionnel de façon spontanée et naturelle, qui sèment la poésie avec des areuh et des bulles.

Ils nous offrent ce qui ne s’achète pas.

 

La maternité est parfois difficile, mais si on y pense, c’est l’expérience la plus enrichissante. Si nous n’étions pas si pressés, si impatients qu’ils grandissent, nous profiterions même des pleurs comme une bénédiction. Ces moments particuliers qui nous offrent d’être le fervent chevalier vaillant. A travers leurs yeux, nous devenons l’être le plus important, le plus puissant, l’INDISPENSABLE. Profitons-en, le temps défile. Un jour, on attendra dans la voiture à une rue de l’école pour ne pas que les copains rigolent, car ils seront grands et épris d’indépendance. On souffrira, sans doute en silence, un peu, et encore une fois replongé dans notre propre histoire, on repensera à nos parents, on comprendra alors tant de choses qui nous paraissaient insignifiantes. On reniflera l’odeur de cette écharpe oubliée sur le siège passager et on constatera que l’odeur a bien changée. Du lait caillé au parfum à la mode, quelques pas de plus vers l’émancipation de l’enfant et de son propre parent.

Une pensée à mes parents, une pensée aux parents tout court.
Une pensée à toi, et une pensée à moi, à nous qui grandissons avec nos enfants.

 

J’aime les coliques, j’aime mes nuits hâchées, (je n’aime toujours pas les crises) mais j’aime les cajoler, j’aime la maternité et j’aime surtout celle que je deviens à leurs côtés. Merci la vie. Merci mes filles.

 img_5313

Sorry pour cet article décousu qui en le relisant n’a pas de réel fil conducteur… Un peu fouillis mais beaucoup MOI.

Sois maman parfaite et TAIS-TOI #éducationModerne

Un article improvisé, suite à de nombreuses discussions et aussi à mes convictions personnelles.

 

Tu sais la maternité est un univers impitoyable. C’est le même combat dans le monde de la beauté d’ailleurs. En fait c’est un problème de société.

C’est le monde du paraître… Je préfère être et devenir
Le paraître peut nuire a trop de choses.

J’aime les lignes de conduite et je me fiche de savoir si ma voisine de pallier allaite ou biberonne…

tu vois où je veux en venir?

Sur les réseaux sociaux j’aime partager mon expérience, échanger, donner des conseils et en recevoir… Mais sur ces mêmes réseaux sociaux, il faut parfois avoir les reins solides…

Il y a de plus en plus de donneuses de leçons. De vie idéaliséequi détruisent des jeunes mères ou des mères plus aiguisées. De fitmum parfaites à mamans parfaites, la réalité est quand même autre il me semble. J’ose vous publier aussi des anecdotes quand ça ne va pas, quand moi maman imparfaite aux yeux de mère société je craque, oui parfois j’ose crier… Mais ce n’est pas tout!

Fais pas ci, fais pas ça.

Je repense à notre conversation chère « c » et j’ai envie de te la partager, toi lecteur/lectrice. C pour des raisons personnelles à voulu donner un biberon à son enfant… Elle tire son lait et hop le mets dans un biberon qu’elle donne à son bebe chéri. « C » à discute avec une blogueuse influente et à fini par culpabilise. Ben oui cette blogueuse pro-allaitement l’a carrément mise sous terre…. Allaiter son bébé c’est magique, tu ne peux donner un biberon sacrilège…. C et moi avons alors discuté après cette mésaventure et elle était choquée que je ne le sois pas. Comment peut-on juger une histoire d’une autre. Elle donnait SON lait dans un biberon … et alors????

Il y a peu, j’ai été attristé par des conseils en lactation… Il est vrai qu’une confusion « tetine-sein » peut arriver. De par mon expérience…. J’ai utilisé des protèges mamelons de chez Medela (marque reconnue pour l’allaitement et les conseils). J’ai donc allaité Ꮥienna-ℛose avec ce petit gadget afin de guérir des mamelons qui souffraient. J’ai été incendié. Oui cela peut compromettre un allaitement car bébé pourrait s’habituer à cette espèce de tétine collée au mamelon. Mais entre nous… Je préférais qu’elle s’habitue à ce bout de sein et donc à la pérennité de mon allaitement, plutôt que de morfler et de finalement baisser les bras et ne plus l’allaiter.

Plus d’info sur les bouts de seins de la marque Medela ici

Alors si j’avais dû allaiter jusqu’au bout (j’ai allaité 1 an Ꮥienna-ℛose) avec cela je l’aurai fait car elle aurait reçu mon lait et que je ne voyais pas la chose autrement.

Ça ne sert à rien de culpabiliser les mamans car elles ratent le peau à peau etc…. Merde! Liberté faternite égalité… arf!

#donneursdeleçons

Cela m’amène à un autre sujet (encore sur l’allaitement )
➳ NON allaiter ne fait pas mal! Si cela fait mal c’est que bebe est mal positionné.

BLA BLA BLA!

Alors je peux t’assurer que pour Ꮥienna-ℛose … J’ai morflé GRAVE! Pourtant après avoir vérifié avec pédiatres, SF, consultante en lactation etc…. Ꮥienna-ℛose était bien positionnée, elle n’avait pas de frein de langue trop petit… Bla Bla Bla…

Et pourtant ➳ crevasses, sang etc….

Alors on a beau me spécifier le contraire, désolée je me fie à mon expérience hein! Qu’on arrête de me bassiner à coups d’expériences positives qui culpabilisent et donnent envie d’arrêter!

On est pas toutes égales dans la maternité, dans la grossesse….

Je suis convaincue que le mamelon a besoin aussi de s’adapter à cet excès de salive, à cet excès de manipulation… C’est mon avis je ne suis pas une professionnelle! Mais faut cesser de me dire qu’allaiter n’est jamais douloureux!


 

Tu ne devrais ne pas lui mettre son collier d’ambre… Raté, elleS portent un collier d’ambre toutes les deux! Je vérifie toujours et je n’ai jamais eu de cas ou le collier serrait la gorge! Non!

Bébé DOIT FAIRE DU 4 PATTES avant la marche. SR n’en a pas fait à 10 mois elle marchait en se tenant à tout et à 1 an elle se lâchait complètement, elle n’a jamais aimé être sur le ventre et n’ a jamais vraiment fait de 4 pattes (très peu en soi). cela n’a rien empêché du tout, et surtout j’ai respecté ses désirs. Pas la forcer à être su le ventre, et elle a appris à se mouvoir toute seule sur le tapis d’éveil.

Tu ne dois pas asseoir bébé avant qu’il ne le fasse lui-même! Alors oui… SR était de ces bébés à ne pas vouloir être couchée non stop, très vite elle a voulu être assise. Donc je ne peux pas l’asseoir et donc je dois la laisser hurler? Qu’on m’aiguille… J’ai préféré la relever soit grâce au transat et ou au coussin d’allaitement. Elle était aux anges et très apaisée… J’ai composé avec les besoins de mon enfant. Et je n’écoute que moi!

Tu ne devrais pas mettre de tout de lit, ils peuvent s’étouffer avec!

J’utilise celui-ci

Un tour de lit très fin constitué d’une seule pièce et qui n’est pas très haut, l’air circule librement et il est très très peu rembourré. Il permet que bébé ne se cogne pas contre les barreaux ou ne se coince un membre. Perso, j’ai eu un cas où Ꮥienna-ℛose s’était coincée  une jambe dans les barreaux et vu comment elle a crié j’ai failli faire une crise cardiaque!

Ah ben OuI mauvaise mère! On fait dormir bebe au sol pas dans un lit. Ben oui ça m’apprendra….

Alors je vais t expliquer chère société mon point de vue :

J’aime le lit au sol et j’aime l’idée! Je suis convaincue qu’ils gagnent en autonomie Mais ici j’allaite bébé et j’aime avoir son petit lit à côté du mien. Nous pratiquons donc un cododo mais chacune dans son lit. Je suis rassurée de me dire que Ꮥienna-ℛose ne peut venir embêter ou même écraser sa sœur dans un jeu brusque. Je garde un contrôle grâce à ce lit. Je m’imagine mal me mettre au sol et m’endormir avec elle. J’aime mon lit et j’aime mon couple, oui je suis fatiguée mais l’allaitement aide au endormissement, la nature est bien faite.

Je me pose aussi cette question, nous ne dormons pas à ras du sol, nous adultes, et j’ai voulu aussi que Ꮥienna-ℛose gagne en autonomie très vite. Elle a un lit de petite fille classique . Voilà j’ai fait différemment.

Oui encore Ikea 😂

Au début je mettais un matelas juste à côté par terre pour que si elle tombe elle ne se fasse pas mal. Elle a su dompter ce lit très vite. Monter-descendre seule en lui montrant une fois et nous n’avons eu que deux accidents durant la nuit. Rien de grave tu l’auras compris grâce au matelas et au babyphone qui m’a aidé à intervenir dans les plus brefs délais pour la rassurer.

Ceci n’est pas une critique juste une opinion personnelle. Je ferai pareil pour ℒilas-ℬeℓℓe 🙂

À quel moment passer un enfant d’un matelas au sol à un lit classique?

A quand un lit classique? J’ai envie de dire ça dépend de l’enfant et de tes convictions aussi.


 

Tu ne dois pas utiliser de transatDixit la société! Ça limite les mouvements de bébé!

Heu… nous utilisons beaucoup le tapis d’éveil, des livres en tissus des petits hochets avec du son, etc… mais par moment je vois mal laisser la plus jeune au sol alors que nous passons à table… ℒilas-ℬeℓℓe est donc avec nous à chaque repas dans son transat beaba up & down. Elle adore regarder, elle discute et elle participe a ce moment privilégié, c’est mon choix.

Je crois que trop de tapis d’éveil ça doit lasser un moment. Je préfère la diversité.. ➳ un peu d’écharpe, un peu de transat quand je cuisine, le tapis d’éveil pour les câlins, les jeux ou même se reposer et/observer.. Elle n’aime pas être toujours au même endroit ma minuscule. Je m’adapte. Et ça nous convient chère société.

Tu oses mettre des dessins animés à ta fille de moins de 3 ans??? Ben écoute avant j’étais contre, mais elle regarde parfois un film-série avec nous et OUI elle regarde parfois un dessin animé. Nous n’avons pas de chaines, c’est uniquement DVD ou youtube (ou netflix…). On compose… On limite mais je vis avec mon temps.

Ohhhh! Tu ne peux pas laisser bebe s’endormir au seinAh oui! C’est mal!!!!

Ꮥienna-ℛose ne s’endormait qu’au sein… Elle ne supportait pas d’être dans son lit éveillée pour la nuit (pour les siestes pas de soucis par contre). Tu vois elle a deux ans, elle me fait des nuits courtes mais tout va bien.

ℒilas-ℬeℓℓe, elle ne s’endort quasiment jamais au sien! Pour entamer sa nuit, elle boit et puis est éveillée avant de sombrer pour sa nuit. Des bisous, des doudouces, la petite musique de sa peluche Moulin Roty et je la laisse s’apaiser à la lumière d’une guirlande boules lumineuses aux couleurs douces.

2 enfants 2 méthodes.

Donc la théorie ➳ au placard hein! Il n’y a pas UNE seule théorie… C’est impossible!

Tu ne dois pas donner la tétine! Bon perso je ne la donne pas, mais je vais être honnête j’ai essayé un soir de la donner à ℒilas-ℬeℓℓe car elle hurlait et rien ne la calmait… Ni mon sein, ni le massage pour les coliques ni les gouttes homéopathiques pour les coliques, ni les promenades, ni les câlins…. bref j’ai une Marie brayoute qui est hyper sensible .. c’est comme ça. Elle Ne supporte pas la tutute, tout comme sa grande soeur d’ailleurs.

Au même âge Ꮥienna-ℛose ne pleurait jamais, souriait TOUJoURs et gazouillait.

ℒilas-ℬeℓℓe fait d’énormes sourires mais c’est un bébé qui a besoin des bras et qui aime le contact qui pleure facilement mais elle est comme ça. Elles sont donc différentes et j’apprends encore dans mon rôle de maman. Je me questionne, je tâtonne, je me remets en question…

Nooooon tu ne dois utiliser que des jouets en bois… Oui j’aime le bois et quelques matières honorables 🙂 mais j’ai eu une table d’éveil et un pousseur high-tech qui clignotent avec du son et tout le tintouin. J’essaye de ne pas être trop carrée et je me souviens que petite je variais beaucoup mes intérêts. Je remarque que les filles c’est aussi ça. Ꮥienna-ℛose peut passer de multiples jeux d’éveils en bois à cette table d’activité électronique qu’elle affectionne beaucoup. A trop lui interdire j’aurai agrandit sa curiosité pour ce qu’elle ne pouvait pas avoir ➳ l’électronique.

Nous vivons quand même dans une société où le multimédia est partout. Dès le plus jeune âge notre enfant nous imite avec une télécommande à la main en communiquant à un ami imaginaire de areuh, ba be bu et autres langages propres à bébé. Vrai ou faux? Comment interdire ce que nous lui montrons chaque jour?

Pour autant je refuse catégoriquement la tablette ou le gsm pour bébé (enfin pour nous, je ne juge pas les autres, chacun fait ce qu’il veut). Elle y a droit lors des FaceTimes avec la famille (d’ailleurs elle ne comprend pas un appel classique sans regarder l’écran 😂).

Je suis trop marginale pour une poignée. ❝ Comment ça tu nettoies les fesses de bébé avec du coton lavable et de l’eau thermale? ❞. Et pas assez pour d’autres.

 

Aaah les étiquettes. Ce besoin de classer les gens!

Oui je te l’ai aussi dit j’utilise des waterwipes lors de longs déplacements et/ou lors de grosses commissions de Ꮥienna-ℛose Car elle ne porte plus de couche et que je veux être sûre qu’elle soit propre avant de se rhabiller. Les waterwipes sont des lingettes avec 2 ingrédients, elles sont naturelles, j’en ai fait un article ici 👈

Parfois on culpabilise de ne pas avoir les dernières bottines vues sur insta, le dernier sweat à messages qui coûte la peau des fesses. Notre enfant sera t il heureux d’obtenir ces choses à la mode?

Parfois on culpabilise car notre enfant est un véritable démon ( ici c’est le cas, je cherche un exorciste si vous avez des coordonnées), alors que cette maman TrOp cool d’une fratrie de 16 enfants a des mioches exemplaires. Ils ne touchent pas aux crottes de nez! Ils colorient sans dépasser! Ils savent compter jusqu a 367 000! Ils mangent sans mettre un grain de riz au sol! Ils vont se coucher sans râler, un bisous et ils dorment. Ils restent à côté de maman dans les magasins et surtout ils regardent avec les yeux sans jamais toucher à rien! Ils ne crient pas face au NON parental.

Tu souris n’est ce pas?

Moi je vais te dire, on revient d’un city trip qui restera gravé dans ma mémoire. Mais je suis vaccinée pour un moment! Crises, pleurs, affirmation, sache que je t’emmerde terrible two (je t invite à lire cet article de ma blopine mouleflex, sur ce sujet épineux).

Prochain choix? Des vacances farniente avec piscine et 410 000 activités pour les enfants! En all in pardi! Pour que je sois détendue et que je n’abuse pas d aloe Vera pour l’action tenseur de mon visage (a coupler avec une huile hydratante hein).

Oh mon dieu!!!! Tu lui as fait des purées? Ouais je suis partisane de DME, mais par moment on peut aussi donner des purées, moi perso j’adore la purée… Faut arrêter d’être extrémistes. Pourtant dans mon cas j’ai varié énormément (il me semble) les repas de la grande. Parfois elle a voulu des morceaux parfois pas du tout! Je ne veux pas qu’elle soit trop grande trop vite. Elle apprend chaque jour en diversifiant un max son quotidien tant au niveau de la bouffe qu’au niveau activité etc…. Donc pour LB, elle aura des morceaux, et aussi des choses lisses, grumeleuses, c’est aussi ça l’apprentissage…

La fois passée j’ai reçu le conseil de donner un dessert sain à Ꮥienna-ℛose car elle ne mangeait plus trop. Cette maman me conseillait de donner des fruits après chaque repas pour la caler et être sure qu’elle puisse avoir quelque chose dans le ventre. Je vais te dire que les fruits après le repas c’est pas ce qu’il  y a de mieux! Et après chaque repas c’est assez inutile en vrai. Mais chacun fait ce qu’il veut! Les fruits se digèrent très vite alors que le repas principal est assez long niveau digestion. Les fruits reste sur le bol alimentaire de l’estomac et donc commence à fermenter. Ce qui occasionne des lourdeurs d’estomac, des gaz et autres désagréments… Tout le monde n’y est pas aussi sensible. 

Je rebondis sur NON tu n’es pas une mauvaise mère si tu achètes des petits pots pour ton bébé ! Ton occupation première est de nourrir ton enfant.

Non tu n’es pas une mauvaise mère si tu n’utilises pas des couches lavables. J’utilises des couches JOone dont je te parle bientôt.

Non tu n’es pas une mauvaise mère si tu utilises Mustela (même si je n’utiliserai jamais de la vie).

Non tu n’es pas une mauvaise mère si tu as préféré t’occuper de ton enfant plutôt que ta manne à linge. Tout ne peut être parfait… Tu as préféré ton enfant, est-ce mal?

Non tu n’es pas une mauvaise mère car tu as du placer tes enfants chez la nounou…

Non tu n’es pas une mauvaise mère car tu fais vacciner ou non ton enfant (même si j’ai un  point de vue très tranché sur la question 😂) .

Non tu n’es pas une mauvaise mère car tu ne pratiques pas la DME mais que tu fais comme tu le sens en accord avec ton bébé, SR ne supportait pas les morceaux au début, et même si on y est vite passées, il a fallu qu’elle s’adapte, elle s’étouffait énormément, merci mais une crise cardiaque à chaque repas, NON MERCI.

Non tu n’es pas une mauvaise mère car tu n’es pas toujours bienveillante! On a parfois le droit d’être à bout, travail, ménage, couple, sois une femme, sois une mère, sois une maie, sois une bonne mère et tais toi!

Non tu n’es pas une mauvaise mère si tu es pro médicaments ou au contraire pro homeo. Ta principale envie est de guérir ton enfant, le soulager, l’aider à aller mieux.

Non tu n’es pas une mauvaise mère car tu n’habilles pas ton enfant dans une marque chère hyper tendance. Un enfant se sent-il mieux en Armani?

Non tu n’es pas une mauvaise mère parce que tu es à bout et que tu as besoin de souffler. Nous sommes humaines, nous ne sommes pas des machines sans sentiments.

Non tu n’es pas une mauvaise mère parce que tu veux reprendre le boulot. Tu as le droit d’avoir envie comme tu as le droit de ne pas avoir envie!

Non tu n’es pas une mauvaise mère car tu ressens de la colère parfois. Nos mioches sont forts pour nous mettre à bout, mais on le sait on les aime malgré TOUT TOUT TOUT!

Suis-je une bonne mère?

La réponse est Oui.

Es-tu une bonne mère?

La réponse est Oui sans aucun doute.

Oui …

 

On s’inquiète pour nos enfants plus que tout le reste.

On leur donne de l’amour (parfois même on les gave).

On les sécurise, on les materne, on les enlace, on les cajole….

On pense à eux sans cesse.

On culpabilise lorsqu un mot plus haut est sorti…

On déplacerait des montagnes.

On se priverait de tout.

On fond d’amour devant leur progrès.

On fond d’amour tout court devant leur bouille.

Bref on se réveille avec eux, on vit avec eux, on respire avec eux, on se couche avec eux, on rêve parfois d’eux. Bref on est là à essayer de faire de notre mieux.

On est là à chaque instant. On essaye de devenir la meilleure qu’il soit, on essaye de les éduquer de la meilleure façon. Avec nos bagages à nous, notre expérience à nous, notre documentation, nos convictions…

En vrai on est maman et ils passeront toujours avant tout. On n’a peut être pas de supers pouvoirs mais à notre niveau nous sommes toutes des wondermamans.

On envoie valser les stéréotypes. On arrête de vouloir rentrer dans le moule. On a le droit d’échouer parfois. On a le droit de craquer souvent. On a le droit de vouloir souffler parfois. On a le droit de tomber amoureux tout le temps.

Vous êtes belles. Vous êtes fortes, vous êtes polyvalentes. Vous êtes aimantes, vous êtes vous! Et vous êtes un tout pour une ou plusieurs personnes .

Ne laissez jamais personne vous dire le contraire. Ayez confiance en vous. Gardez en tête que PeRsOnNE ne contrôle TOUT tout le temps… alors baissez la garde.. vous assurez déjà pas mal!

Bye bye le doute, bonjour la confiance.
Nous sommes plusieurs à être imparfaites les filles. ♡ 

Merci à petite-vivi pour son dernier article que j’ai lu à la hâte. Elle aussi elle parle de bienveillance et… De doutes… Elle aussi jeune maman de deux enfants qui nous décrit son ressenti… Son article est par ici

Dans nos imperfections nous sommes parfaites.

(A cet instant ou je termine enfin cet article, SR vient de littéralement de casser sa guirlande de boules lumineuses, je souffle profondément, car j’ai cette envie de m’énerver à fond, je souffle, je lui ai dit que j’étais fâchée, car OUI je le suis, qu’elle avait cassé sa guirlande et qu’il était impossible de réparer une boule complètement compressée… Je suis dégoûtée).

On fait de notre mieux  en souhaitant le meilleur pour notre enfant. C’est ça être une bonne maman.