Fin de mon allaitement 

Arf, il devait arriver celui-là. J’ai pris en Juin la décision de vouloir sevrer Ꮥienna-ℛose pour son premier anniversaire. (Le 25 août).

Et dire qu’au début je m’étais donné 3 mois, puis j’avais repoussé à 6 mois (pour dire de donner une date) et finalement à j-2 des 1 an j’arrête seulement (enfin ça fait 2 jours).

Quelle aventure incroyablement indescriptible. 

Donc depuis juin je retire une tétée au fur et à mesure (j’espace les retraits de minimum 1 semaine pour ne pas traumatiser ni Ꮥienna-ℛose ni mon corps). Il ne me restait que la tétée du matin et du soir debut juillet. La tétée du matin fin juillet. En sachant que nous partions en Sardaigne début août. Je comptais arrêter pour le retour, mais avec la Chaleur et deux dents qui ont fait souffrir ma pépinette hum nous avons repoussé.

Il faut dire que sur place c’était assez déroutant l’allaitement… Elle réclamait chaque nuit, et parfois dans la journée et aussi avant le dodo après son bibi de 300ml (oui 300, tu ne rêves pas!).
Bon vu qu’elle ne buvait pas assez d’eau à mon goût, je n’ai pas fait d’histoire. J’estime que si mon enfant en éprouve le besoin c’est qu elle en a besoin BASTA! (Je ne cède pas à tout dans les autres domaines). Donc c’était tétée à volonté finalement, club med italien, vip bar, all inclusive service… Bref allaitement à gogo.. (#vachealaitbonjour je t’interdis de visualiser la scène 😳🙈)

Oui mais alors,

Mais alors pour le retour en Belgique et son soleil radieux (ironie), les têtees de nuit n’étaient plus à l’honneur. La tétée du soir de nouveau envolée, le bibi suffisait amplement. Et donc il restait la tétée du matin… Cette fameuse tétée fétiche, la dernière, le lien sacré…

Tu vas te demander pourquoi moi la pro-allaitement a décidé de stopper?

C’est simple.. Je n’avais rien planifié. Et à refaire tout serait pareil. En supprimant des tétées, j’ai pu troquer les soutiens d’allaitement par mes soutiens d’antan (oui je sais c’est très égoïste ce que je t’explique et ce qui va suivre va l’être encore plus). Je me suis permise 1 verre ou deux loin très loin de tétées (1 verre de vin mettra 2h afin d’être éliminé par l’organisme et donc que le lait soit ❝sain❞). Je voulais me faire tatouer aussi, un symbole de SR sur ma peau. Ça faisait déjà un petit temps où je me permettais des vêtements sans réfléchir à ❝vais-je pouvoir allaiter?❞ (facilité, pudeur, côté joli, côté pratique).

En fait en tant que maman allaitante je ne me trouvais plus du tout sexy (même si j’ai porté des jolis dessous, de jolies robes et j’en passe, j’estime ne jamais avoir perdu ma féminité). En fait, dès le départ de mon allaitement mon rôle de maman a pris le dessus. Attention je ne me suis jamais oubliée, je suis une jeune femme (oui je n’ai que 30 ans hein) coquette qui aime les vêtements, les bijoux, le maquillage, les coiffures, le vernis… Et même si j’ai eu des périodes où je n’avais même plus le temps de mettre du vernis…. Ce n’était pas grave, j’étais maman et je prenais mon rôle très très à cœur (en fait je le prends toujours). C’est aussi ça, assumer son enfant. Savoir ❝s’oublier❞ non je n’aime pas ce terme il n’est pas adéquat, plutôt savoir ❝prendre un peu de recul et se mettre un peu en retrait❞. Ses besoins de bébé doivent primer sur mes lubies de jeune femme qui se veut ❝jolie❞.

Le comble c’est que ce ❝retrait❞  m’a réconcilié avec mon côté plus naturel. J’ai appris à accepter mon visage sans maquillage (je ne me tartinais pas avant mais je n’aimais pas spécialement sortir sans RIEN). Aujourd’hui je m’en contrebalance. Je me sens bien dans ma tête et dans mon corps (bon je dois raffermir encore ma carcasse).

L’allaitement, il faut l’admettre, était peut être un moyen de garder mon enfant pour moi. Oui je pouvais tirer mon lait. Mais personne ne pouvait m’y forcer. Et donc je devenais INDISPENSABLE à ce bébé. Ce qui me laissait que peu de choix de ne pas la faire garder (han, c’est balo). Et oui, je n’avais pas l’envie de la faire garder et surtout je n’étais pas prête. Maman égoïste je te dis sous toutes les coutures. Avec le temps, et Ꮥienna-ℛose qui devient plus grande, plus autonome, je deviens moi plus confiante envers les autres. Tu vois finalement c’est l’enfant qui fait le parent.

Avec le temps j’ai appris à me détacher d’elle (attention je suis une vraie maman Louve) mais dans le sens j’arrive facilement à la laisser à quelqu’un (Mdrrr dit la mere qui a laissé max une journée, sans rire, je suis moins paniquée, je retrouve ma sérénité, non pas complètement non plus).

Avec le temps également, je sentais que j’avais besoin de reprendre possession de mon corps. Me retrouver. Mais jamais sans lui faire de tort à elle, la priver. En douceur, et en écoutant ses besoins ET les miens. L’allaitement doit rester un plaisir. Dernièrement, je commençais à avoir moins de patience, et je n’avais pas envie que mon allaitement ne devienne une contrainte.

Avant-hier matin, comme posté sur Instagram, j’ai donné un biberon de lait cacao (pur cacao) à Ꮥienna-ℛose. Alors oui elle a presque tout bu… Mais en cours de route (pas folle la guêpe) elle m’a fait la grimace, s’est tortillée et à commencer à ❝réclamer❞ sa tétée habituelle. Je n’ai pas cédé (ok j’étais à un minuscule poil de céder😳). Finalement après avoir étalé un peu de cacao au sol, elle a terminé son biberon. Et c’est tout… Elle n’a pas réclamé de la journée.

Bon, je suis ravie qu’elle le prenne bien (si je peux dire) mais j’avoue .. Ça me fait un pincement quand même. Je deviens peut être moins spéciale. C’est très compliqué à expliquer. Mais l’allaitement on a beau dire ce que l’on veut, c’est un lien très fort, très personnel, très… Je n’ai pas les mots. C’est magique, c’est grand, c’est beau… Et je sais que ça va me manquer … Rien que d’écrire je suis déjà nostalgique. (Après si vraiment elle réclame peut être que je Vais finir par céder). Mais on verra dans quelques jours.. J’espère aussi que mon corps est prêt au changement, mais je lui fais confiance au coco encore flasque lol. Je consomme à nouveau du persil pour couper le lait…

je prends de l’homéopathie:

  1. 5 granules de Lac CANINUM 9CH 1X/jour
  2. 5 granules RICINUS COMMUNIS 30CH matin et soir

Je masse sous la douche.

Je favorise le thé à la menthe.

J’ai même poussé le vice avec les feuilles de chou. (cadeau)


 

Mon bébé devient grand… Une aventure se termine mais tellement d’autres à venir. C’est aussi ça la magie de la maternité. Je sais que je ne regrette rien, je sais que j’ai un pincement au coeur. Je sais qu’elle ne le vit pas mal en ne réclamant pas par exemple.

J’ai choisi le pseudo lladymum pour une raison simple, je suis femme et maman. 2 personnes différentes dans ses tâches quotidiennes mais 2 personnes complémentaires avec des besoins différents. Ces 2 personnes sont indissociables, je suis lladymum, Lou, femme et maman. J’ai été à l’écoute de la maman, et maintenant j’autorise un peu plus d’écoute à la femme que je suis.

On verra pour bébé 2 ♡ 😉 

Publicités

Publié par

Bienvenue sur mon blog! Partage d'un quotidien et ses astuces, lifestyle, nutrition, bébé.. Mum comblée et Lady amoureuse.

4 thoughts on “Fin de mon allaitement 

    1. Merci beaucoup ☺️☺️ j’essaye de lui offrir la meilleure version ( y a des ratés parfois hein 😂🙈) sinon pour Instagram je n’ai pas fait dans l original c’est tout simplement lladymum hihi je te rajoute de suite

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s