Je suis maman #àcoeurouvert

L’aventure et la magie d’être maman. Tu sais déjà ce que je pense du rôle de maman, je te le tartine en long, en large, en travers et en diagonale. OUI mais qu’en est-il du rôle de femme?

Lladymum, femme-maman et un deuxième L pour Lou…

Si tu es maman, je ne sais pas si je dois te souhaiter te reconnaître dans cette description sans paillettes, sans artifices…
Si tu n’es pas maman, j’espère que tu ne prendras pas peur.

Comme je le dis toujours, une histoire n’est pas l’autre. Mon histoire ne reflétera donc Pas forcément LA tienne ou LA future tienne.. Cependant, il est de mon devoir de t’informer et t’affirmer que NOUS sommes nombreuses dans MON cas.
Sur ce…

Bien que ce nouveau rôle qui se greffe à moi comme une seconde peau me va à ravir (et dans lequel je me sens en phase) je ne cesse de me répéter que mes parents ont été courageux, je ne pouvais m’imaginer à quel point la maternité est magnifique et difficile à la fois.

Les concessions, le manque de sommeil, les réflexions, les disputes, les aprioris, l’éducation,… Ce n’est vraiment pas évident je trouve de trouver sa place en tant que maman, femme, amie, collègue… Ne pas s’oublier en entend partout, arf!
Pour moi, le plus difficile à concilier et que l’autre ne voit pas (quand je dis l’autre, c’est un peu n’importe qui de proche…) celui ou celle qui t’entoure et qui imagine que si tu es maman au foyer/congé maternité, alors tu te la coules douce…

Laisse moi t’expliquer que c’est faux!

Non seulement je ne me LA coule pas douce mais en prime j’accumule de la fatigue Que je ne pourrais jamais combler. Évidemment j’ai de la chance je suis près de ma toute petite, ma prunelle… En attendant ce que ces autres oublient c’est que j’ai plusieurs casquettes à porter (maman, femme, femme de ménage, cuisinière, docteur, psychologue, amante, copine, sœur, confidente, workingmum, naturopathe, puéricultrice… et j’en passe).

Aussi lorsque nous sommes invités (nous, les parents et notre mioche). On me lâche, ça va te faire du bien de voir du monde, t’aérer… OUI c’est vrai en théorie. Sauf qu’en pratique, lors de cette soiree ❝bouffée d’air❞ qui c’est qui est constamment en train de surveiller le mioche?
– Qu’elle ne s’étrangle pas avec un morceau de pain?
– Qui avale les réflexions du style, oh mais laisse la pleurer un peu « ça fait ses poumons », qui s’inquiète de l’heure du dodo que l’on va rater et qui signifie que la (ma) nuit s’annonce agitée?
– Qui sait qui au fur et à mesure des heures qui avancent se liquéfie en laissant transparaître les cernes camouflées sous du make-up qui tend à disparaître en fin de soirée?
– Qui sait qui va faire bob?
-Qui sait qui doit ou pas allaiter?
– Qui sait qui va changer bébé? Qui sait qui prépare le sac à langer d’ailleurs? (et qui du coup oublie des choses pour elle-même, genre ma veste, un ral, ou...) …
– Et qui va manger froid à l’heure du repas de bebe car le sien est en même temps que celui des ❝grandes❞ personnes?

Ben c’est la mère!!!! MOI ou TOI.

(Sans te citer que le jour où tu oublies le body de rechange, et bien ce jour là précisément il y aura débordement de couche, et sais tu ce qui arrive dans ces cas là? Ben tu es montrée du doigt. SACRILÈGE tu dois y penser … tu n’as que ça à faire!)

Alors OUI évidemment hors sortie, tu es chez toi… tu imagines vilaine ingrate… tu es chez toi et tu oses te plaindre d’être fatiguée?
Aucune vie sociale, ah si le téléphone, la tante philomène qui t’appelle, tes sœurs tes frères qui te SMS, tes beaux parents et tes parents. Même tes meilleurs amis au début te fuient ne comprenant pas pourquoi ni comment tu n’arrives plus à être autant disponible qu’avant!!!

Mais simplement parce que contrairement à ce que la majorité pense, non je ne suis pas en train de me vernir les doigts de pieds en engloutissant de l’haagendazs en regardant sex and the city affalée dans le fauteuil. Au début, mon téléphone était carrément une attraction à laquelle j’avais droit quand j’allais au toilette 😂.

Mais ce que les autres ne voient pas c’est que tu te bats constamment avec le temps qui passe. Parce que ce salaud depuis que le mioche est né, il a décidé de tracer sa route. Tellement Que tu ne sais plus quand tu peux prendre une douche (je dis douche car le bain j’ai un peu oublié ce que c’était!). Tu ne vas plus chez le coiffeur (ouais je suis tendance j’ai un ombre hair, mais nannnnnn c’est ma repousse!!!), tu essayes de garder la face en te maquillant dès que bébé est à la sieste, dès que bébé est gardé (tu te souviens, je LA fais garder Que depuis peu, et encore je travaille donc je ne me prélasse pas dans un jacuzzi de luxe ;))

Tu essayes de préparer les repas, pour toi (d’où mes recettes babymum qui se trouve dans la partie mum, rapide healthy et Adaptée a mon bibou d’amour), mais aussi ceux du soir, ah ben OUI l‘homme rentre du travail LUI.

LUI, il est fatigué car IL a BOSSÉ, LUI!

Alors bimmmm,

dans cette société où tout est paraître, tu te sens démunie et dépassée. Tu ne te sens pas à la hauteur car l’autre maman sur Instagram porte des tenues topissimes, est coiffée comme Beyoncé et élèves ses 6 mioches sans broncher et en plus ELlE travaille, ELLE cuisine homemade et bio. Le pire c’est qu’elle est canon en permanence! Et son couple, à faire pâlir de jalousie Roméo & Juliette. Que personne ne lui fait des reproches sur sa façon d’élever ses enfants… (oui oui j’ai eu droit aux remarques du type, « c’est égoïste de pas vouloir la faire garder ou ne pas la mettre en crèche, je la prive de la joie d’être avec d’autres enfants, et je l’empêche de développer son côté sociable », nan mais ohhhh quand j’étais enfant ni mon frère ni ma sœur ni moi-même avons été en crèche ou même chez une nounou et pourtant, je t’assure je suis (et ils sont aussi) mega sociable, mais même trop).
En ce qui concerne Ꮥienna-ℛose je la trouve elle aussi très sociable, elle va vers les autres, elle joue avec d’autres enfants à l’occasion, et puis même dans le fond c’est mon choix et même plus MON DROIT!

J’ai arrêté de comparer, sinon mon moral en prend un coup et mon estime descend en flèche. Du coup, je me concentre sur le positif et j’essaye de m’entourer de positif. Et tu sais quoi ça fonctionne mais il m’a fallu du temps… (et il m’en faut encore parfois..).
Et le pire c’est que même l’HOMME qui vit avec TOI ne remarque pas tout ce que TOI tu fais… non tu es à la maison, tu n’as pas les tracas quotidiens, tu ne dois pas payer Les factures, ah tu dois penser aux courses, au ménage, au repassage (qui déborde de partout), aux machines (merde elles aussi elles degueulent), de ton séchoir qui est devenu un dressing un peu fouilli, recevoir les gens pour divertir toute l’assemblée…

Pourquoi aurais-je envie de changer d’air? Ben oui je suis en congé en permanence. Le prochain qui me sort ça je lui lance les biberons, les couches pleines et tout ce que je trouve à la tronche, capiche? Je vis au jour le jour *carpe diem* donc je ne fais pas de planning pour une semaine complète! 🙈 mais peut-être que TOI OUI! Et je t’en félicite tu dois certainement gagner en temps. Ce temps si précieux qui m’échappe pourtant.
Ce temps si précieux et si cruel, il ne te laisse aucun temps et fait grandir ton petit bout plus vite que le temps de le concevoir.

Carla Bruni avait donc raison, Le temps est bien un salaud!


Comment te dire que parfois j’ai du mal à rester souriante quand toute la journée je suis restée à la maison, à ranger, nettoyer (c’est le minimum la maison doit rester NICKEL, je suis toute la journée à la maison), m’occuper de ma little biche, penser à 1000 choses, rêver d’un ailleurs, d’un break (maman indigne), confectionner les repas, remplir le bac à couches, ranger les jouets pour la dixième fois, la faire jouer, bosser pour mes projets, me laver, me préparer…. et j’en passe…. mais alors j’en passe 🙂

Je suis épuisée d’entendre que de consacrer du temps à ses enfants (surtout un seul enfant) c’est déjà ceder à ses caprices, c’est l’empêcher de s’épanouir.  C’est être égoïste et vouloir le garder pour soi. Et bien je suis pas d’accord, c’est justement l’inverse c’est un don de moi que je lui fais et que j’ai voulu! Lui accorder du temps pour lui donner toutes les clés possibles pour se forger elle, lui prouver que je suis disponible et lui donner l’éducation que JE VEUX.

C’est difficile, parfois j’ai envie de tout envoyer valser, et pourtant je suis chanceuse. Mais par pitié, si tu n’as pas d’enfant abstiens toi à l’avenir de critiquer une façon de faire ou de voir. Et si par contre tu en as et que tu t en sors mieux que moi, alors je te tire mon chapeau (ps: tu peux me filer tes tuyaux en commentaire ;)). Dis moi, qui aime passer une journée dans les pleurs d’un bébé? (même le sien), si tu es franc(he), tu dois te souvenir du passage dans un autre article ou je mentionnais les gosses dans l’avion (ici). Aaaaah tu vois! Tu ne les supportes pas, enfin tu ne supportes pas les cris et les pleurs. (Sale mioche, parent indigne qui a raté l’éducation de son enfant…). Alors fais moi plaisir imagine ce cinéma pendant 1 journée (parfois nuit en plus).

<< Les nerfs… les nerfs lâchent… mais tu es chez toi, c’est vrai! Desperate housewive mais loin très loin de notre chère Eva Longoria.>>

Je suis un peu révoltée en écrivant ce post, car je repense à tellement de choses… Néanmoins, c’est mal me connaître que de finir sur une touche négative.
J’aime ce rôle de maman, il est certain que je ne délègue que peu et que j’ai envie d’assurer sur chaque front en ayant moins d’énergie qu’avant. Je n’y arrive pas. Alors c’est pas grave, l’important est que j’y mets tout mon et Ꮥienna-ℛose est une petite fille idéale. Elle est mieux que je ne l’avais imaginé. L’amour que j’éprouve à son égard dépasse tout. Et même si ça n’a pas toujours été facile, même si j’en bave parfois encore je ne voudrais changer ma vie pour rien au monde.
La maternité c’est une aventure merveilleuse, ce qu’il y a autour l’est moins. (Surtout les gens, Monsieur Sartre avait raison, l’enfer c’est les autres…).

(Je ne juge pas les autres mamans qui travaillent, celles qui n’ont pas le choix, ou qu’importe le motif dans le fond, c’est juste une gueulante, un trop plein que j’ai envie de crier à la face du monde, je respecte tout le monde, j’aime le monde mais par pitié qu’on me fiche la paix!).

Big up & LOVE!

Publicités

Publié par

Bienvenue sur mon blog! Partage d'un quotidien et ses astuces, lifestyle, nutrition, bébé.. Mum comblée et Lady amoureuse.

4 thoughts on “Je suis maman #àcoeurouvert

  1. Des fois ça fait du bien d’arriver à mettre des mots sur des émotions ou des sentiments même si ils sont négatifs. Je connais que bien trop ca. Faut se l’avouer, on a beau aimer nos petits bouts de chou plus que tout, par dessus tout, des fois c’est trop. TROP de travail, TROP de stress, TROP de cris, de pleurs, de couches, d’énervement et j’en passe mais surtout PAS ASSEZ de temps pour nous et ca, peu le comprennent ou veulent l’admettre. La vie des réseaux sociaux c’est juste une façade. C’est juste la jolie partie émergée de l’iceberg. Mais nous ne voyons pas les coulisses de chez les autres qui vivent la même vie que nous dans le fond. Alors je te le dis haut et fort, NE CULPABILISE PAS. Tu es la maman que beaucoup rêveraient d’être. Tu as tes qualités, tes défauts comme nous toutes. Tu n’es pas moins bien ou même meilleure (même si j’avoue que des fois (souvent) je t’admire en secret – je ne fais pas d’aussi bons plats, je ne suis pas aussi souvent avec elle que tu peux l’être avec SR et je culpabilise…). Mais chaque vie est différente. Chaque besoin est différent. Pour autant, nous apportons toutes à nos enfants tout le bonheur possible et inimaginable, chacune à notre façon. Il n’y a pas de famille parfaite ma chérie. Ceux qui se permettent de donner des leçons, de critiquer ou de nous apprendre comment faire… ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE. Tu es un wondermum, une workingirl au top. Tu peux être fière de toi, de ce que tu fais, de qui tu es. Rien ne doit te faire perdre confiance en toi. Les autres on s’en moque ils ne savent pas, ils ne comprennent pas. Quant aux préjugés, « tu es à la maison, donc tu n’as rien à faire » ça me fait doucement rire. Ils ne feraient même pas 10% de ce que tu fais, ils ne seraient pas capables de supporter les journées à la maison, les 10 couches par jour, ranger toutes les 30 minutes le bordel des mioches, les samedis soir sur le canapé car bébé dort (non les mojitos entre copains c’est TROP important pour laisser tomber). J’ai juste envie de leur dire LOL. Tu es parfaite pour SR et tu n’as pas à rougir de comment tu l’éduque, du fait que tu reste à ses côtés. Chacun sa façon de faire, chacun sa façon d’éduquer. On comptera les points à la fin car c’est au fruit que tu reconnais l’arbre.. et je n’ai aucune doute sur son bonheur et son avenir. SR est totalement éveillée et épanouie et ca c’est certainement pas grâce aux gens qui donnent des leçons ma chérie ♥️

    Aimé par 1 personne

  2. Oh… Ca ma fait du bien de lire cet article et en même temps il m’a révolté moi aussi car il m’as fait repenser à bien trop de chose qu’on entend quand on est maman… bien trop de « conseil » bien trop de préjugés…
    Mais tu es une maman au top, et tu sais pk ? Car tout ce que tu fait tu le fait avec amour et douceur. Que ce soit dans les bons et mauvais moments. Tu donne ton cœur et ton âme à Sienna Rose. Moi je te dit BRAVO pour la maman et la femme que tu es !
    ❤️

    J'aime

  3. Je crois que c’est le drame des mamans! Nous sommes Observés et critiqués donc stressé

    Moi je travail et on fait la même chose avec des reproches et des conseils ridicules. Je ne fais pas assez ci ou ca, je ne devrais pas faire ci ou ca, titchat ne dors pas assez la journée, n’est pas assez seul, se porte « trop » bien…

    Je suis comme toi j’en ai assez de ces commentaires déplacés. Je fais ce que je peux et comme je le peux…

    Ne t’inquiète pas l’essentiel c’est que ta fille soit bien, heureuse et épanouie. Toi profite d’elle car le temps passe trop vite (tout le monde le dit mais pour une fois c’est vrai) 😉

    Bises et bon courage 😚

    Aimé par 1 personne

    1. Oui tu as raison, les mamans à l heure actuelle doivent concilier tellement de choses, doivent tellement convenir au moule que la société impose, est c’est bien la le drame, toute la pression :/ oui dans le fond on sait bien NOUS qu on fait le maximum pour notre bébé et que dans le fond bis on le connait mieux que personne alors on agira toujours de l meilleure façon, j’en suis intimement convaincue.. oui c’est vrai le temps file 😦 avec ses bons et mauvais cotes, mais retenons que le positif 🙂 l évolution magistrale de nos si beaux bébés 🙂 ❤ a toi aussi bon courage warrior Mum :):) merci d'avoir pris de ton temps pour me répondre ça fait plaisir

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s