L’envers du decor #Maternité

 

En parlant récemment avec une amie (tu vas te reconnaitre miss ;)), je me suis rendue compte (elle m’a ouvert les yeux), qu’il est vrai que sur le blog et sur Instagram je montre beaucoup de choses, la maman qui cuisine tout elle-même, la maman qui s’habille de façon impeccable, la maman qui livre la passion des livres à sa fillette.. La maman presque parfaite aux yeux des réseaux sociaux.

J’estime te parler de beaucoup de choses, l’allaitement c’est dur (et je n’ai pas mis de pommade sur mes ressentis). Les nuits c’est pas évident même si j’ai la chance d’avoir une petite fille très facile (sauf depuis le diagnostic de l’asthme si tu as suivi). Il est vrai que d’un truc négatif j’essaye d’ajouter la partie positive… Je suis comme ça, j’aime imaginer le pire pour apprécier le mieux. Mais j’aime mettre en avant le positif plutôt que de me morfondre. Je véhicule donc des messages positifs, car la maternité est une chose positive mais avec un MAIS.

Je ne mens jamais dans mes articles mais parfois je ne mentionne pas les choses qui me rongent, me blessent, me font du mal, m’épuisent.

Cet article est celui-là.

 

Capture d_écran 2017-04-12 à 18.39.54

Je suis heureuse d’avoir ma fille dans ma vie, et pour rien au monde je ne voudrais retourner en arrière. Enfin si, j’ai envie de te crier à toi (si tu n’en as pas encore) de profiter de ta vie de femme, de copine, d’amante, d’amoureuse, de jeune femme, de ta FOUTUE LIBERTE qu’on a pas conscience d’avoir avant d’être maman. Ꮥienna-ℛose  a presque 20 mois et à l’heure actuelle il m’arrive rarement (TRES RAREMENT) de prendre des bains, de faire des masques, de me vernir les ongles (si en 2 minutes et une seule couche). Le coiffeur? J’y vais que très peu… Je n’ai pas la chance d’avoir une famille nombreuse autour de moi (vive les distances) et donc je suis heureuse d’avoir cédé au fait de mettre ma fille chez la nounou (à raison de 3x par semaine). Je me la coule douce? Non, j’essaye de ranger, mais parfois j’ai la flemme, j’ai vraiment envie de me laisser couler sur le canapé et de fondre devant des séries débiles. Je rêve de pouvoir lire un livre (j’en ai 6 en attente alors que j’adore lire).

Quand on me dit: « tu ne dois pas t’oublier » ou « prends le temps de lire ton livre ». J’ai envie de crier, de mordre et de sauter au cou comme une lionne de la personne détraquée en face de moi qui n’a pas trop l’air de comprendre ce qu’est la maternité. Peut-être que je gère très mal la situation… Alors je peux admettre ne pas faire partie de ces femmes qui gèrent tout d’une main de fer. Mais qu’on me donne le mode d’emploi… Par pitié.

 

Capture d_écran 2017-04-12 à 18.46.04

Ꮥienna-ℛose a dormi jusque 8h, c’est très rare vu qu’elle est très matinale (elle en peut rien j’étais comme ça, levée aux aurores). Je suis allée la chercher, on a fait un câlin à 3 (4 si j’ose dire que mini miss dans mon bidon gigotait comme une danseuse étoile). L’homme descend prendre sa douche et je prépare le petit-déjeuner. Sr adooooore le porridge, elle m’en réclame le matin avec un peu de cacao et beaucoup de fruits évidemment. Le café passe et l’odeur embaume la maison. Sr devant son épisode de Michka & Masha pour que je puisse à mon tour faire pipi et finir de préparer le repas de tous (et sans doute une photo instagramable de maman  blogueuse mordue d’Instagram et de cette communauté qui me le rend bien).

 

2 jours différents mais j’avais tellement envie de t’illustrer  ce petit doigt en l’air en buvant sa tasse. Je meurs d’amour, tu vois, c’est ce détail là qui me fait fondre, qui me fait vibrer… Cette mignonnitude qui se dégage de cet être si innocent. C’est un ensemble de choses qui fait que je tiens bon.

 

Et puis c’est la course, monsieur ramène tout à la cuisine et souvent il fait la vaisselle. MERCI! Mais moi je file, je la débarbouille, je la change, on lui trouve de jolis habits et comme une poupée, je lui enfile les petits vêtements (plus si petits d’ailleurs). Parfois elle hurle pour ne pas que je change sa couche, parfois elle ne veut pas que je la change de suite TOUT COURT. Puis on joue un peu. Ben oui un enfant on le cale pas devant la télévision toute la journée, on l’occupe, on s’en occupe.

L’homme est parti de la maison, c’est son parfum qui plane dans les escaliers, dans la salle de bain, sur le canapé ou il était assis 5 minutes plus tôt lorsqu’il consultait ses nombreux mails… Il avait déjà reçu 3 appels téléphoniques.

 

Ꮥienna-ℛose  n’a pas arrêté de me suivre (la chambre, sa chambre, les toilettes, ma cuisine, la boîte aux lettres, Le jardin…) et on a pris une douche ensemble

Processed with VSCO with q4 preset
Shower time
(tu comprends j’avais envie de faire mes cheveux,  faire un gommage et m’hydrater beaucoup..). J’avais envie d’être belle (même si j’ai beaucoup de mal avec ma tête et mon corps qui devient énorme pour la bonne cause, je sais, je dois pas me plaindre).
Alors je vais plus vite, je me dépêche, je la rattrape car elle manque de tomber, de lave mes cheveux avec de la mousse dans les yeux car je n’ai jamais eu autant la tête en bas que pour visionner le mioche. Heureusement, on a des crayons qui colorient les murs, ça part à l’eau et ça l’occupe un peu. Puis, c’est la course, d’abord me sécher et la sécher elle aussi pour pas attraper froid, m’hydrater, l’hydrater… Oh ça c’est génial, c’est un moment superbe…

La suite l’est moins.

Je me surprends à vouloir qu’elle fasse sa sieste, mais ça c’est surtout réservé aux autres cette chance, tu sais la nounou, la grand-mère, la voiture… Alors j’essaye d’avancer sur un programme alimentaire, sur mon boulot pour la salle de sport, sur le téléphone qui sonne et une prise de rendez-vous.

Capture d_écran 2017-04-12 à 19.04.49

Je m’active avec la minuscule dans les pieds, je scrute le frigo, j’enchaine la prise à bras, le dépôt au sol, j’épluche avec un willy waller (LOL). Bref je cuisine et j’essaye que ce soit sain ET rapide.

Après le repas, il faut débarrasser, et s’activer à nouveau, essayer de ranger, essayer de mobiliser l’enfant, parfois on va faire un tour dans le village, nourrir les canards, parfois je file faire des courses, parfois elle veut faire sa sieste et je me pose enfin, ou je me dépêche à repasser quelques chemises, 2-3 polos, 3 pantalons, 4 t-shirt… En fait, à l’intérieur de la maison c’est plus aussi nickel… Oui je suis dépassée… j’ai un peu honte de l’admettre… 

Oh elle est réveillée… 

Tout s’enchaine, là c’est la partie la plus hard… Préparer le repas du soir, (souvent je lave Ꮥienna-ℛose le soir avant le repas), voir l’homme rentrer et s’attabler, jouer avec la miss un petit peu (parce qu elle elle aime bien rester pendue à mes baskets) puis regarder un peu la télé (un épisode qu’on aime avec la petite calée entre nous), le lave-vaisselle fera son boulot une fois les assiettes et verres empilés.

Quand Ꮥienna-ℛose  est calme la journée c’est génial (mais ce n’est qu’un enfant et je ne peux exiger d’elle qu’elle soit une image…), elle joue de son côté et j’arrive à faire pas mal de choses. Lorsqu’elle en a décidé autrement, à la fin de la journée je suis crevée. Et l’homme qui me sort qu’il a taffé toute la journée et qu’il ne comprend pas ce que j’ai fait ou même ce que j’ai.. Pourquoi je suis fatiguée… Mais oui pourquoi je suis fatiguée… mais j’ai juste besoin de soutien, un mot tendre, un remerciement… 

Capture d_écran 2017-04-12 à 19.20.45

J’en ai marre qu’on puisse me voir comme la fille parfois qui s’énerve pour un rien, qui a trop de principes (comme par exemple ne pas donner de pain au chocolat à 16h, ou encore faire attention à la glace à la pistache vu les antécédents du papa, ne pas donner de bonbon, ne pas faire de son repas principal une tablette de chocolat… je suis trop ferme me dit-on… je le vois plutôt d’une autre manière, celle de vouloir privilégier des fruits, des gâteaux maison,bref elle a du cacao chaque matin et chaque jour elle a son carré de chocolat noir, c’est son plaisir à elle, sans doute je suis trop ferme mais je suis certaine qu’elle me remerciera), qui râle par moment. Ce que les autres ne voient pas ou oublient, c’est que de 1 je suis enceinte et que je suis lessivée et à fleur de peau. De 2 parce que je viens de passer une longue période ou Ꮥienna-ℛose  ne faisait plus ses nuits, donc je dormais MAX 4 heures par nuit (et je suis large en disant 4 h et que c’est PRiNCIPALEMENT moi qui me lève et ce depuis Le début). Que pendant que monsieur est à la salle de sport (parce qu’il travaille beaucoup c’est vrai) ben moi je me contente d’une séance de TBC à la maison (quand j’arrive à la faire, la douche ou la séance? il faut choisir). Comment te dire que mon moral en prend un coup quand je regarde ma tete et mon corps…. Pendant les fêtes, enfin les jours ou on reçoit les gens, ou lorsque nous sommes à l’extérieur, c’est moi, la mère qui s’occupe et se préoccupe de la progéniture, c’est plus fort que moi, c’est dans mes tripes. Parfois, j’en ai marre de ne plus passer du temps à l’extérieur SANS ENFANT. Ꮥienna-ℛose me suit partout et même si je l’aime d’un amour infini, l’étiquette de maman me colle plus à la peau que celle de la femme, juste une journee juste pour moi. Et le pire? Le plus frustrant c’est que les autres y compris l’homme ne le remarque pas. Non on remarque, mon haussement d’épaules, une remarque mal interprétée, mon agacement face à une situation…. OUI je suis fatiguée, OUI j’ai besoin de temps pour moi pour me ressourcer mais SURTOUT pour souffler. Parfois je me perds un peu moi-même. Je suis ravie de porter la vie une seconde fois, et j’ai déjà hâte qu’elle soit la.
Mais 2 enfants PAS 3.  Alors la maternité c’est beau mais lorsqu’on est perfectionniste et qu’on veut tout gérer… ET bien on chute.  Parfois je baisse les bras et je pleure. Comme une madeleine je pleure, comme une frustrée, je pleure, comme une gamine, je pleure, comme une petite fille qui voudrait être à son tour cajolée, je pleure. Et de me sentir ridicule et impuissante, je pleure…

Avant je pouvais gérer un nombre de choses impressionnantes et pire je me levais méga tôt même après avoir dormi 1 heure sans même broncher ET en forme. Je n’y arrive plus… J’ai envie de dormir, j’ai besoin de dormir… Parfois je suis à bout de nerfs après une journée où les cris et pleurs ont été le rythme. Parfois j’ai juste envie de prendre ma voiture et m’en aller LOIN quelques heures… Cette sensation que personne ne connait mon bébé mieux que moi, que personne n’arrivera à répondre à ses besoins mieux que moi…

Mais je le sais, c’est de ma faute. J’y arrive pas…  J’arrive pas à lâcher prise. J’arrive pas à déléguer (sans culpabiliser de pas être à la hauteur). J’arrive pas à ne pas stresser lorsqu’elle s’approche dangereusement d’un coin de table, lorsqu’elle va trébucher avec son doudou qui traine à terre. J’arrive pas à admettre que je ne sais pas tout faire, que j’ai pas assez de temps. J’ai honte de vouloir souffler parfois. J’arrive pas à tout concilier. Moi qui aimait tant tout gerer… J’arrive pas à être à jour au niveau du linge (propre et sale et le reste). J’arrive pas à être cette fille toute douce d’avant. Je n’arrive pas à ne plus stresser, je ne suis plus aussi sereine et la fatigue qui n’aide pas et les hormones qui font la fête. Alors oui parfois je prends mal les choses, oui parfois je suis désagréable (je ne sais pas faire semblant, tout se lit sur mon visage), oui parfois je râle, oui je suis carrément chiante. Mais on peut troquer nos journées et je me ferai un plaisir d’aller faire du shopping, de m’attabler en terrasse et de regarder les pigeons, peut-être même que je  leur donnerai des cacahuètes tout en sirotant un cocktail, le soleil qui caresserait le verre de mes jolies lunettes de pétasse et moi je caresserai la couverture d’un livre tant convoité… Je me surprendrai à ne penser à rien et même à ne plus regarder l’heure, ni même calculer les passants… En fait ne plus penser quelques instants. Ne pas me dire, j’ai oublié les PDT, faut que bébé fasse sa sieste, faut que je file déposer dès papier, j’ai oublier Le linge dans la machine à laver… et j’en passe.

On ne nous prévient pas que la maternité est éclaboussante d’amour, de douceur mais aussi de stress, de fatigue, de tensions, de disputes avec le conjoint (qu’on aime pourtant de tout son coeur, parce que oui mon amour, je te remercie pour un tas de raisons mais parfois je t’en veux pour quelques raisons..).

 

Et puis en ce 11 avril 2017, je suis loin de ma fille. Ce soir, j’ai reçu des photos. Ce soir j’ai envie de pleurer car j’ai honte d’écrire cet article. Que je culpabilise d’être loin d’elle. Que je sais qu’il y a des jours difficiles et des jours qui me comblent de bonheur. En fait même quand c’est dur elle me rend heureuse.

HIER.

 

 

Processed with VSCO with hb1 preset
MomLife

Même si j’adore ma vie, même si je ne peux pas me plaindre véritablement, même si parfois j’ai l’impression d’en demander trop… J’ai juste besoin de souffler un peu…

Le paradoxe, c’est que la maternité me comble, elle comble des failles dans mon coeur et dans ma tête, d’un passé qui devient lointain, très lointain… Je suis heureuse d’être sa maman et je suis sincèrement consciente d’être chanceuse. La magie de la maternité a changé de multiples choses en moi… Autour de moi même. Mais la maternité m’a parfois isolé de ces gens qui n’en ont pas et ne peuvent comprendre, la maternité a un peu mis ma vie entre parenthèse. Puis la maternité a mis la pagaille aussi… Mais la maternité c’est elle aussi… C’est surtout elle, alors même exténuée de fatigue, je tiens.

Processed with VSCO with 3 preset
Comment ne pas crever d’amour devant cette bouille

Elle insuffle la force, elle insuffle l’amour..Elle fait tourner mon monde, elle fait tourner notre monde. Mais tu sais, malgré tout ce que je t’explique je suis comblée… C’est sincère… être maman c’est être un paradoxe…. mes enfants sont à priorité. C’est comme ça… ils passent aussi avan moi… c’est comme ça … ♡ 
Pardon pour cet article. Je te jure que j’ai hésité à Le poster… 

 

Publicités

19 commentaires sur “L’envers du decor #Maternité

  1. Tu sais je gueule, je suis parfois cru, parfois elle est lourde je na la supporte plus jai envie de prendre mes clics et mes clacs mais je la regarde et la jai envie de pleurer comment on peut en arriver a un tel point… oui tellement perfectionniste non des legumes et des fruits un point cest tout pas de chocolat pas de glace pas de chips putin je tai dit pas de chips cest interdit cest le cancer ce machin mais elle aime ca je lui en donne une ou deux cest tout bah oui le temps que je suis a la douche avec papa tout est permis je la fais passe egalement avant je la prepare la met au top moi on verra apres puis papa passe par la et me la tache ca me fait peter un cable mais du genre a me transformer en vegeta et le l’encastrer dans le mur meme le faire atterir dans la mer si si je tassure un petit grin de sable quelque chose qui vient tout chambouler le file conducteur… je passe pour une tarée oui une tarée maladive de la perfection de la propreté je suis comme ca. Je peux plus je veux etre seule mais attention cest MA fille merde je bosse je la vois pas assez donc non tu tapproches pas delle elle est mon sang mon etre elle a vu mes entrailles la seule l’unique!!! Je suis une louve une lionne. Jadore les promenades a 2 rien quelle et moi jadore nos calins nos journées a 2 mais jaimerai dormir jusqua 13h rien quune fois faire la fete au bout de la nuit me mettre en mode talon brushing maquillage… ah mais non impossible je peux pas la laisser cest moi qui la connait qui sait ce dont elle a besoin je bosse deja assez comme ca donc jai pas le droit de labandonner pendant mes jours de repos bah non… tu sens ma tourmente profonde? Tu te sens normale aussi? Parce que MERCI moi tu mas fait sentir normale!!!! Une maman avec des envies de femme mais tu las bien dit une maman avant tout…

    Aimé par 1 personne

    1. …. tu n’imagines même pas l’impact de ton commentaire… j’ai été soft dans cet article malgré tout… pcq je suis plus triste et dépassée qu en colère même si elle est présente à de nombreux moments… mais toute cette pression retombe en te lisant toi… en me disant je suis normale aussi… j arrête de culpabiliser.. c’est ça être maman en fait?? C’est endurer plus que les autres … ♡ merci à toi… merci ♡

      J'aime

      1. Apparemment oui cest bien cela etre maman… en parler aux copines ou a la famille? IMPOSSIBLE trop peur du jugement de passer pour une ovnie se sentir incomprise mon dieu que cest dur… alors voir au final que tu es mon double ca met du baume au coeur ❤. Bisous ma mamanpower

        Aimé par 1 personne

  2. Cet article j’aurai pu l’écrire mais ta plume est bien meilleure que la mienne……Tu as su coucher sur le papier ce que tant d’entre nous (les mamans) nous pensons tout bas par honte!
    Pendant des années nous avons essayé de faire un mini nous…..hélas la nature en a décidé autrement. Mais par un merveilleux coup du sort et grâce à une belle étoile nous avons pu adopté un magnifique petit tahitien qui nous a fait oublié en une seconde toutes ces années de galère. Mais bon sang, malgré l’amour incommensurable que nous lui voyons, il y a des jours où moi aussi je voudrais retrouver une vie sociale. Je me suis mise en congé parental pour être à 100% à ses côtés mais parfois j’ai la nostalgie de ma vie d’avant. Sans compter sur les personnes bie’ intentionnées qui croient dur comme fer que nous nous reposant toute la journée. J’ai envie de le Baffer! En ces engueulades avec ma moitié, mon tout, je n’en peux Plus! Je les aime tous les deux du plus profond de mon être mais si on m’offre une semaine, sur une île deserte je file……..Car si maman va bien, si maman est sereine alors l’entourage ira bien et sera Serein!
    J’adore te lire et merciiiiii à toi pour cette franchise……

    Aimé par 1 personne

    1. Pffff vous êtes des amours… vos mots me fait tellement de bien… je suis en voiture avec Monsieur et il me regarde avec un étonnement et se questionne en voyant les larmes sur mes joues… vous me
      Touchée énormément… je suis restée 1 an auprès de Ꮥienna-ℛose impossible de la laisser… je me suis résignée à la laisser 3x/semaine mais je suis mitigée entre l envie de rester avec elle… et l’envie de prendre ma vie active a plein temps.. avec ce deuxième bébé je vais prendre du temps pour les 2 et je ferai ma vie active par après… ♡ on est fortes nous les maman… en fait on est très fortes… on agit dans l’ombre et on fait tellement … on culpabilise trop… et ce injustement… merci à toi.. courage à toi…

      J'aime

  3. Just love love love ❤ surtout en ce moment où tout nest pas Rose chez moi! Je me sens à la fois pleine Mais tellement vide de l’intérieur..: Je t’adore Et je tadmire ma cherie ReLove

    Aimé par 1 personne

  4. Je me retrouve un peu en vous…et dans beaucoup de chose et ca fait plaisir à lire car on pense toujours etre la seule à vivre cela de cette façon Mais de savoir que vous le vivez comme moi je souffle en me disant que je suis normal!Comme toi Amandine ma vit n est pas très rose en ce moment!Heureusement que j’ai mes deux petits amours qui me montrent que la vie vaut la peine d’être vécue!Comme toi Lou je vis loin de ma famille j’ai été coupé aussi de mes seules amies et parfois c’est pas toujours facile assumer surtout qd tu as un coups de blues ou que tu as besoin d un soutien moral que l’homme ne donne pas toujours!Ce qui me donne la force chaque jours c est mes deux adorables petits garçons mémé si parfois il me font tournée en bourrique 😂 Rien n est plus beau que leur sourirs leurs petites bouilles 😍 Je te suis sur Instagram Lou Mais c’est la première fois que je me rendais sur ton blog et j’apprécie beaucoup te lire j’apprécie la femme que tu es et surtout la maman que tu es 💋😘♥️

    Aimé par 1 personne

    1. Oh tes mots me touchent beaucoup et je suis flattée par ta visite 🙂 merci… merci de ce retour.. je crois que cet article en fait… a fait du bien à de nombreuses mamans… je ne m’y attendais pas du tout.. j’avais tellement hésité… peut être un peu culpabilise… et pourtant c’est ça la vraie vie… je ne sais pas comment font celles où tout roule…. je te souhaite bcp de courage mais comme tu le mentionnes si bien… l’amour de nos amour est Le phare de nos vies… je ne pourrrai tenir cette cadence s il n y avait pas Ꮥienna-ℛose…. et en même temps si elle n était pas la.. cette cadence n existerait pas 😅 deux j imagine que ça doit être du boulot.. je crois que je n arrive pas vrmt à bien m’imaginer à me
      Projeter… j ai l’impression d être un poil trop sereine face à cette nouvelle naissance dans quelques mois… courage à toi.. je t envoies des ondes positives et de tendres pensées ♡ on sera fières de nous par après 🙂 😘😘😘

      J'aime

      1. 💋💋💋♥️♥️♥️ au début j avais peur j appréhendais l’arrivée de mon deuxième petit prince on se pose plein de question Comme vais je l aimer Comme le premier?est ce que tout se passera bien?est ce que le premier ne se sentira pas trop délaissé?ne sera t il pas jaloux?est ce que je pourrai m occuper des deux en même temps?au début c’est clair que c pas évident mais une fois qu on s est organisé ca va tout seul!et je te prie de croire que ca fait tjr le même effet ❤️ tellement magique comme pour le premier on l aime autant que le premier pourtant ils sont tellement différent autant physiquement que le caractère!mais Comme je dit tjr il n y a rien de plus beau que de donner naissance et l amour de nos petits bouts est tellement précieux!un vrai cadeau de dieu 🙏🏻
        En tout cas j’adore te lire et j’adore tes photos qui sont toujours super touchante et magnifique ❤️Je t embrasse
        Alicia

        Aimé par 1 personne

      2. Bizarrement avant d’être enceinte j’avais peur… ce que tu décris la même chose.. depuis que je suis enceinte c’est tout le contraire… j’espère juste que Ꮥienna-ℛose ne sera ps jalouse mais je crois que j ai du mal à me rendre compte peut être que je ne réalise pas vraiment hahaha … j’ai hâte quand même de la découvrir … merci ma jolie ♡ des bisous d’ici 😘😘😘

        J'aime

  5. Tout ce que je ressens et vis,sont dans tes mots ma belle.Ne culpabilise pas,tu fais du mieux que tu peux.Tu peux pas t en vouloir de ce que tu ressent,tu es juste honnête envers toi même.Moi aussi parfois j ai honte et pleure de ce que je ressent,mais je ne sais pas y échapper.Quand on a un idéal de vie et d éducation pour son enfant c est assé difficile les ratures et echecs,mais il faut aussi savoir les Accepter pour avancer en gardant le sourire.On cherche juste de la compréhension et du soutient.Et bien je te comprend 😘.Et félicitation pour ta 2ieme petite princesse.Prend soin de Toi 🤗😊😘

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton message ma jolie 🙂 je remarque en effet que nous sommes toutes humaines et que les réseaux sociaux masquent de nombreuses choses… je me dis en effet que j ai Le droit d’être fatiguée etc… merci bcp pour la deuxième 😊😊😘😘 courage à toi pour la suite ♡ mais je suis certaine que nous les mamans on est plus fortes que n’importe quelle autre personne 😘😘😘 des bisous et joyeuses Pâques 🙂

      J'aime

  6. Hello,

    je suis un peu restee paf face a ton article surtout bebe 2 en vue.
    Je le trouve cependant bien ecrit mais suis pas d accord pour ma part c est pas du tout comme ca que je ressens les choses. (no critique juste avis perso)

    Une question me trotte, j ai cru comprendre que tu as ete un an sans travailler avec SR, tu travailles maintenant? Comme ta pepin ne va que 3j chez la nounou et que tu es souvent chez toi, je me demandais.
    Si oui que fais tu de beau dans la vie depuis ses derniers mois?

    Biz et courage a toi avec ton bebe 2 qui arrive tu n es pas prete de retrouver ta vie d avant

    Aimé par 1 personne

    1. Oh attention nous ne devons pas avoir la même vie et donc pas le même quotidien.. je ne sais pas si tu as une famille proche, si ton conjoint t aide ou oas.. oui je suis indépendante et je travaille dans la nutrition. 😀 je n’ai pas senti la critique en tout cas je ne le prends pas mal heureusement qu on a des expériences différentes.. 😀 je ne veux pas spécialement retrouver ma vie d’avant justement je le
      Dis je ne voudrais revenir en arrière pour rien au monde par contre j’aurai profite plus pour moi au lieu de toujours penser aux autres.. j’attends ce deuxième bébé avec impatience et je lui accorderai tout mon temps et toute mon énergie en répartissant au mieux Avec Ꮥienna-ℛose 😀 cet article était plutôt un besoin de livrer certaines choses car trop de gens imaginent que la maternité c’est que des paillettes (pour ma part pas du tout) je cours partout et j’essaye de faire le maximum… et ne pas être parfaite me pèse parfois car je cumule moins de choses qu’avant.. enfin en fait j’en fais pluslais je crois être trop exigeante 😦 je te fais de gros bisous :))

      J'aime

  7. Je tombe sur cet article totalement au hasard. J’ai deux enfant plus le petit de mon conjoint et je me suis totalement retrouvée dans ton article. J’ai eu mon fils a 17 ans, j’avais l’impression d’être prête, mais la réalité m’a vite rattrapée ! On est jamais préparée à ce qui nous attend, les inquiétudes, l’amour et les ras le bol. J’entendais les gens autour de moi parler de leurs enfants avec tant de bienveillance et d’énergie, je me disais que ça ne devait pas être affreux. Mais la partie immergée reste bien cachée dans les familles. La vérité c’est que c’est génial, oui les enfants donnent du bonheur, de l’énergie, nous pousse à nous dépasser, mais également, ils savent nous faire prendre conscience de nos limites. Des fois je crie, je culpabilise mais je n’en peux plus, je craque dans la salle de bain, je me promets d’essayer la méthode de l’éducation positive, mais dès que le grand arrive de l’école avec le cahier déchiré, la petite a dessiné par terre au stylo sur le parquet avant de tenter de manger ma bougie parfumée, à ce moment là, j’oublie les bons principes.
    Etre maman c’est aussi être jugée, tout le temps, par tout le monde ! Pourquoi tu lui donnes pas de bonbons? Pourquoi tu la laisse pas faire ça? Il ne veut pas dire bonjour, laisse le, le pauvre ! J’ai arrêté d’expliquer aux gens, je perds patience. Maintenant je dis M****.

    On fait de notre mieux, on fait ce que l’on juge bon pour eux, on les aime, je pense que nous pouvons nous dire que nous sommes des mamans qui déchirent 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ohhhh je ne sais pas si je dois em
      Réjouir du fait que tu tvy retrouves mais quelque part ça fait du bien de ne pas se sentir ❝seule❞. Mais je crois qu il n y a que les mamans pour comprendre hélas…. je comprends je crois qu on’ essaye de faire du mieux qu on peut un maximum.. que la théorie et la
      Pratique sont deux choses différentes. On les aime et c’est l’essentiel, on prend du recul, on teste différentes méthodes et on avise 😀 on est des mamans qui déchirent tu as raison ♡ bon courage à toi ♡ ♡ et pour les gens je m affirme de plus en plus car au final c’est moi (et la
      Petite) qui en pâtissent des comportements d’autrui 😅😅 ras le
      Bol 😡🤗

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s