La culpabilité #viedemaman

Tu te demandes où tu t’embarques hein…

Que vas-tu lire?

La culpabilité moi?

C’est marrant car lorsque je parle avec des mamans sur Instagram, souvent elles me disent « oui mais toi tu as facile, tu gères ».


S T O P

P O T I N   C L O S E R   I S   I N   T H E   P L A C E


Nan je ne gère pas, je tente de gérer, nan je ne vis pas toujours, souvent même je survis! (Tu ne me crois pas? Check mes épilations trop espacées, mes cheveux en manque de coiffeur, et ma douche qui croit que j’ai déserté les lieux — je me lave je te rassure — ).

Je me perds encore une fois, ça fait longtemps que je ne t’ai pas parlé à toi… En même temps, il faut aussi rappeler que comme souvent je survis ben tu vois soit je fais la bouffe à mes miochettes soit je t écris (sans mentionner touuuuuuutes les autres innombrables tâches)… Ouais je sais c’est un dilemme compliqué mais comme tu le constates les filles gagnent 😛😛😛 #etheureusement

J’avais envie de te parler de cette joie d’être maman, d’être dans cette case « maman », d’être dans ce job d’une vie qui donne ce sentiment d’appartenir à un groupe important de la société… De cet amour dans les entrailles, de tout ce bon qui en émane.

Mais j’ai surtout envie de te parler de cette culpabilité qui me bouffe littéralement.

Tu sais lorsque j’ai eu Ꮥienna-ℛose, tout semblait fluide et mouvementé à la fois… Entre la confiance et les doutes, entre l’excitation de l’apprivoiser, de la connaître… Et l’envie grandissante de la voir grandir, de l’aider à grandir… S’extasier et en redemander. Lui offrir tout mon temps.


L U I   O FF R I R   T O U T   M O N   T E M P S!


Ꮥienna-ℛose n’a pas été un bébé très longtemps. Elle a marché vite sans passer par le 4 pattes, a toujours été très autonome (elle s’énerve depuis toujours pour y arriver et elle persévère à chaque fois), elle a parlé très vite aussi, bref mon bébé est un peu trop grande à présent.

ℒilas-ℬeℓℓe c’est différent, déjà, elles n’ont pas le même caractère, elles ne se ressemblent pas vraiment… ℒilas-ℬeℓℓe prend son temps, un bébé rieur mais timide, un bébé très sensible (aussi). Elle évolue normalement et je ne me mets aucune pression.

Mais il y a un point TRÈS différent… Je suis différente, cette fois-ci je me pose moins de questions, je connais les étapes, j’ai moins peur et je sourcille moins, j ai confiance en moi ET je n’écoute personne (même si je ne cesse de me documenter)… Je n’attends pas que ℒilas-ℬeℓℓe m’impressionne, je ne la pousse pas non plus à faire encore plus de progrès. Je bénis l’instant présent c’est tout ♡.

Bon ok, tout ce que je viens de te dire ci-dessus est la vérité…


M A I S

Il y a aussi le facteur, enfants rapprochés!


Il est difficile voir impossible de se couper en deux… Jongler avec deux enfants qui pleurent en même temps et se voir devoir décider « laquelle a le plus besoin en premier« , c’est comme les urgences.. C’est pas le premier qui arrive qui pourra être pris en charge, ce qui prime c’est la gravité.

Puis c’est aussi le cœur qui se fend car on n’arrive pas à consacrer autant de temps au deuxième qu’au premier, rien que pour cette raison c’est toute l’éducation qui en devient différente même si on pense fortement faire la même chose… En fait, c’est impossible..

Je ne compare que rarement mes enfants, ou juste pour le fun, jamais pour une compétition… Mais moi je me compare… Moi je suis deux personnes différentes..

Ni moins bien ni bien mieux, différente reste, définitivement, le bon mot.

Je suis plus posée depuis ℒilas-ℬeℓℓe (plus électrique pourtant bon c’est vrai c’est la fatigue la responsable).

Mais bordel qu’est ce que c’est dur de voir la grande me réclamer plus d’attention alors que je suis très souvent avec ℒilas-ℬeℓℓe… Elle « comprend » que j’allaite et que sa sœur est un bébé. Mais parfois, Ꮥienna-ℛose joue au bébé pour bénéficier de plus d’attentions. C’est pas évident pour elle (ni pour moi). Je n’arrive pas à être aussi présente avec Ꮥienna-ℛose à l’heure actuelle et je n’arrive pas à faire aussi bien avec ℒilas-ℬeℓℓe niveau activité ou temps…

Je fais mon maximum pour inclure Ꮥienna-ℛose dans mes tâches quotidiennes ou avec ℒilas-ℬeℓℓe, je n’en mets jamais qu une en avant, si je complimente l’une je trouve autre chose pour l’autre… On s’aime en équipe et on pense en équipe.


G I R L S   S Q U A D


Je tente de faire un bisou à l’une et de retomber sur la joue de l’autre. J’explique à ℒilas-ℬeℓℓe qu’il y a des choses qu’elle ne peut pas faire (trop petite, trop dangereux…) et je me retourne vers Ꮥienna-ℛose pour la responsabiliser et lui souffler qu’elle doit aussi veiller sur sa Soeur, elle est fière lorsqu’elle interdit à quelqu’un de donner quelque chose à manger à ℒilas-ℬeℓℓe tout en mentionnant qu’elle est trop petite, qu’elle boit du lait et qu’en plus elle n’a pas de dents (exemple parmi tant d’autres…). Parfois, si je « dispute » Ꮥienna-ℛose alors j’explique a ℒilas-ℬeℓℓe devant Ꮥienna-ℛose le pourquoi du comment…

Je ne suis pas la meilleure mère, j’ai mes faiblesses, mes doutes, mais je tente de gérer une cohésion familiale ainsi qu’une implication de chaque membre au sein de cette famille que j’aime d’amour… (j’aime aussi les vacances d’amour 😂😂 z’avez pas un filon là? 😂😅).

J’ai eu peur d’un deuxième enfant, peur de ne pas l’aimer autant que j’aimais mon aîné. En réalité, avec le quotidien, mon recul, mon expérience, je les aime d’amour et avec la plus grande sincérité je peux affirmer que je les aime à la folie toutes les deux, sans un « plus fort » ou un « moins fort ». Je n’ai A U C U N E préférence. (cruche d’avoir pensé un truc si horrible).

J’ai sans doute tendance à oublier que Ꮥienna-ℛose est encore un bébé et parfois j’en attends trop d’elle, j’y travaille… Il est aussi vrai que je suis beaucoup plus patiente avec la minuscule car je sais (Oui je te promets c est prouvé) qu’elle ne peut faire des caprices, elle exprime des besoins.. Ꮥienna-ℛose, elle s’essaye à quelques caprices 😂. ℒilas-ℬeℓℓe doit apprendre la patience dès son plus jeune âge, Ꮥienna-ℛose s’y essaye et c’est pas toujours gagné… Chaque pas est une victoire dans nos apprentissages ♡

C’est pas évident de vouloir tout gérer, de vouloir toujours faire de son mieux, de vouloir tenter de reproduire, de vouloir être partout… Il faut pouvoir l’accepter… Le fait que les filles soient proches en âge, cela implique plus de boulot.

S I   J E   R E G R E T T E ?

Pas du tout… Je suis épuisée mais à refaire, ça serait pareil ♡

U N   T R O I S I E M E ?

On ne s’emballe pas… Un jour peut-être… Mais il n’est pas au programme 😛

Les voir complice est un merveilleux cadeau

cropped-capture-d_c3a9cran-2017-12-06-c3a0-15-24-09.png
Capture d_écran 2017-12-06 à 15.22.25
 

Publicités

Rencontre & présentation #soulmate

❝Deux cœurs qui s’aiment, animés d’une même passion, vivent dans un autre univers ; ils parlent un autre langage ; sans se voir ils s’entendent, sans communiquer ils se comprennent ; ils se devinent.❞ SOPHIE COTTIN

Voilà selon moi, le début de votre histoire.

Sans même voir cette petite soeur, tu as pris soin de moi, ta maman, tu as pris soin de lui faire des bisous à travers ce ventre rond. Tu as pris du temps pour vous identifier dans tes livres.

Ta soeur et toi. Liées malgré vous.

Faire un bébé est un acte égoïste. Donner un compagnon de vie à ses enfants est un acte de générosité.

À deux contre le monde, voilà ce que je souhaitais. Que jamais vous ne soyez seules, qu’importe les volontés de la vie, deux cœurs qui se lient, deux âmes qui grandissent ensemble, deux amours qui nourrissent notre vie, vous en êtes l’essence même!

Dès le début de ma grossesse, nous avons tenté par différents moyens d’expliquer à Ꮥienna-ℛose ce qu’il se tramait dans mon corps… Des livres, des bouts d’émissions, beaucoup de mots, de discussions, d’explications… Toujours les inclure…

➳ Un retrait de cadeau en magasin de la liste de naissance? Un petit quelque chose pour la plus grande pour éviter qu’elle ne soit jalouse…

Comprenait-elle vraiment? Comprenait-elle lorsqu’elle pointait mon ventre et prononçait le nom de sa soeur? Comprenait-elle quand elle expliquait que le bébé était dans mon ventre qu’elle caressait… Qu’elle montrait à qui voulait… ❝ma tiSoeur❞ comme elle disait… Labelle comme elle disait…

Cette photo est la première photo de Ꮥienna-ℛose à l’hôpital… Ne vous y méprenez pas… Ꮥienna-ℛose n’est pas jalouse!

❝lé ou la soeur?❞ à t elle Dit en rentrant dans la chambre sans vraiment me calculer.

Émerveillée par ce minuscule petit être prénommé ℒilas-ℬeℓℓe …. SA soeur!

Sa petite soeur qu’elle voulait prendre seule… Cette photo illustre le caractère de Ꮥienna-ℛose et sa volonté à s’investir dans ce nouveau rôle.

On a jamais su lui mettre ℒilas-ℬeℓℓe dans les bras ce jour-là… Car elle voulait la prendre ELLE sans aide!😂 mais elle lui a bien fait comprendre qu’elle était là avec les innombrables bisous et les multiples ❝doudouces❞.

Sℛ s’est montrée protectrice et possessive dès le départ.

Elle a reçu un cadeau de sa petite soeur, je vous en avais déjà parlé de ces petits lapins trop mignons avec prénom sur une des oreilles. Un pour chacune, semblable et différent à la fois. Ꮥienna-ℛose le garde dans son lit ce DOuDOu ♡. Un souvenir pour plus tard. Elle était ravie de ce présent et j’avais prévu ce petit cadeau pour éviter justement une jalousie. Qu’elle puisse se dire, tiens ce bébé qui arrive m’a offert un cadeau. Une raison de plus de l’accepter.

<

près presque 3 semaines de cohabitation, Ꮥienna-ℛose se montre toujours autant protectrice et bienveillante. Parfois il arrive qu’elle me demande de poser ℒilas-ℬeℓℓe. Elle ne supporte pas que quelqu’un l’approche au magasin, dans la famille… ❝ma soeur❞.

Je souris à chaque fois qu’elle me lâche ❝lé ou ti soeur?❞ ❝lé ou labelle?❞ lorsqu’elle ne la voit plus… Elle n’hésite pas à nous dire chuuuuuut lorsque la plus jeune dort… Elle a bien compris que sa soeur ne buvait que du lait de maman, d’ailleurs quand Elle mange, Elle explique à ℒilas-ℬeℓℓe que c’est pour ❝kayose❞ (façon qu’elle prononce Ꮥienna-ℛose 😂, ça valait la peine de se casser la nenette, on frôle presque le k-SOS MDRRR) et que ❝Labelle❞ peut pas, Labelle boit le LAIT!! 👌🏼

Elle aime venir sentir le popotin de la plus jeune pour me regarder et m’ordonner de changer sa couche 😂 ben oui ❝ah pueeee Labelle❞ ❝Labelle caca dans la couche❞

J’ai hâte qu’elles jouent ensemble, Ꮥienna-ℛose malgré sa tendresse débordante n’est que très peu délicate, dû à son jeune âge. Mais elle a compris tellement de choses, Elle nous étonne tellement de par ses raisonnements. Si jeune et pourtant si censée.

Alors Oui je suis convaincue qu’il est important d’expliquer et expliquer sans cesse ce qui se trame, un enfant est apte à comprendre. Des éponges à émotions, iLs suivent des intuitions et ressentent tout.

➳ Ici il y a de multiples livres dont l’encyclopédie Larousse ❝pourquoi?❞, ❝un amour de petite soeur❞ de Pauline Martin, ❝graine d’amour❞ de Pascal Teulade et Jean-Charles Sarrazin, ❝Juliette a un petit frère❞ de Doris Lauer, …

J’ai délibérément trié les anciens vêtements et anciens jouets avec Ꮥienna-ℛose, qu’elle choisisse pour la ❝petite soeur❞.

J’ai laissé traîné le cosy, le transat, j’ai soigné le lit et le parc, et je l’ai laissé joué avec. Rien n’était interdit pour ne pas qu’elle se sente frustrée… Qu’elle ne se sente pas rejetée…

Elle nous a réclamé une tututte que nous avons acheté et on lui a donné. Ꮥienna-ℛose exigeait qu’on la porte à nouveau comme un bébé, ce qu’on a exécuté. Nous étions convaincus que c’était son moyen à elle de se rassurer et de comprendre que c’était toujours notre petit bébé.

La complicité est bien présente, ℒilas-ℬeℓℓe fait des sourires aux bisous de sa grande soeur, Elle est toujours en écoute de sa voix… Et moi je fonds d’amour à l’idée qu’un jour elles feront les 400 coups ensemble, qu’elles me piqueront mes affaires et seront soudées pour m’inventer des histoires rocambolesques.

Je les imagine rire aux éclats, et se rejoindre dans la nuit noire. Je les imagine refaire le monde autant qu’elles refont le nôtre.

Qu’il est bon d’aimer comme je les aime…

Deux petites filles si pétillantes et si différentes. Deux petites filles qui ont fait de nous des parents comblés. Deux petites filles qui ont scellé nos vies. Deux petits être qui rassemblent les couleurs de l’arc-en-ciel juste en souriant, juste en pleurant, juste en étant là… À nos côtés.

La rencontre entre elles deux à été surprenante et anecdotique et la suite logique n’est que très appréciable pour nous.

Quelle joie de les observer, de près, de loin, les observer…

Et vous? Qu’avez vous prévu? Vos livres? Vos habitudes? Votre façon de faire? Votre expérience? ♡

Pas de bol pour les gens qui étaient sûrs que Ꮥienna-ℛose serait d’une jalousie sans nom! Qu’on aurait dû mal! Qu’elle ne comprendrait pas ce qui allait se passer 🙂 je ris de bon cœur et je suis amusée à l’idée qu’une poignée de ces gens-là liront cet article 😘😘 so much love… again & again… ♡

On croit trop en l’amour par ici 🙌🏼

1+1=4 #QuestionsD’uneFutureMaman

Presque 8 mois que je façonne ton petit être, presque 8 mois que je n’ai pas vraiment vu passer pour être honnête. 

3 mois où tu m’en as fait bavé, entre nausées et la liste non-joyeuse de symptomes farfelus et épuisants. 

Une deuxième partie plus agréable mais très éprouvante car ta grande sœur demande beaucoup d’énergie. 

Et cette fin de grossesse à laquelle on a greffé un déménagement imprévu et un changement de vie (pour un mieux ma Jolie) qui fait un peu stresser… je t’avoue que maman est épuisée…

Moi qui dès le départ avance sereinement, plus sereinement que pour ta sœur mais en moins énergique… Je n’ai pas le même tonus… Plus la même vie non plus.

Depuis peu, mon trésor, ta grande sœur que j’aime et j’adore, est un peu chamboulée par les événements (ton arrivée imminente, ce changement de maison, notre anxiété..). Un déménagement c’est éprouvant pour une maman mais c’est difficile à comprendre et à gérer pour un petit bout comme elle. Toi tu n’y vois que du feu dans ta bulle jaccuzi’enne, bien que je suis consciente que tu puisses ressentir les angoisses, les stress que je t’inflige malgré moi. Je te présente mes excuses.

Tu sais j’aime gérer les choses, j’aime me sentir utile, et là je me sens frustrée de ne pouvoir en faire plus et plus vite. Je voulais que ta sœur et toi soyez juste au top pour votre arrivée dans ce nouveau cocon, plus petit mais cosy… Juste que vous soyez sereines grâce à notre côté positif à papa et à moi.


 

Ꮥienna-ℛose est en  âge où elle maitrise parfaitement le NON et à mon plus grand désespoir, je dois souvent ruser. A cela on ajoute les personnes extérieures qui ne pratiquent en rien mon système d’éducation et il faut jongler et ❝rectifier❞ le syndrôme du caprice de la petite fille choyée à outrance car premier enfant.

Sauf que maman est hs… Entre les hormones en montagnes russes et la fatigue des événements, je ne gère plus du tout ma bienveillance, je cède plus facilement à l’emportement et les duels. Je me sens frustrée et dépassée… Je culpabilise car je manque cruellement de patience. Alors parfois j y arrive et parfois non.

Et c’est là que le reste vient faire flancher mon moral…

Et si je n’y arrivais pas?

Et si je n’étais pas prête?

Je me sens dépassée en ce moment avec une petite fille ADOrable au caractère bien trempé, elle explore les territoires, elle est curieuse de tout, elle n’aime pas la frustration, mais au fond, je ne peux pas lui en vouloir, c’est un bébé en pleine forme et c’est moi l’adulte qui agit mal du coup… Comment vais-je gerer mon temps entre vous deux?

Ꮥienna-ℛose sera t elle docile? Acceptera-t-Elle sa sœur comme je le souhaite?

Saura-t-Elle être patiente?

ℒilas-ℬeℓℓe sera-t-elle patiente? Aussi ❝facile❞ que sa sœur au même âge?

Je le sais, je vais avoir moins de temps c’est indéniable mais deux fois plus de travail. Avant il n’y en avait qu’une et  tout était concentré sur Elle… Je me suis résignée et j’ai bien compris que je ne pourrai reproduire exactement le schéma effectué avec mon premier bebe d’amour. Et j’ai peur de ne pas en faire assez avec ce deuxième bebe d’amour.

Quand je parle avec des copines ayant des bébés rapprochés, quand je lis des témoignages ou des posts Instagram… Je suis effrayée.

Elles sont crevées, et le mot est minime… elles disent que c’est difficile, entre la culpabilité de ne pouvoir être disponible pour les deux en même temps, le fait de s’oublier complètement, le fait de devoir choisir entre bebe 1 qui pleure et bebe 2 qui pleure, devoir mettre des priorités dans les besoins… La frustration et la culpabilité que cette situation engendre…  

J’espère avoir assez de temps pour profiter de chacune…

Je n’ai pas peur de les aimer elles, je les aime déjà intensément… j’ai hâte de rencontrer cette deuxième petite fille (même si j’espère que les grosses chaleurs seront passées d’ici là).

Alors je me raccroche à l’idée que les autres y arrivent, qu’un parent ça compose, ça jongle, et je suis prête à donner tout mon temps pour qu’elles se sentent bien.

Je sais que cela va être difficile même si je n’ai aucune idée réelle de la charge de travail qui m’attend ni le manque de sommeil à venir.

ℒilas-ℬeℓℓe.

Cette petite fille si discrète dans l’ensemble, qui pousse timidement un pied dans mes côtes, qui se retourne et fait la java de façon délicate juste pour me rappeler avec douceur qu’elle est là. 
Tu sais ce qui me gonfle le ♡ de joie, d’amour? C’est la projection parfaite que je me fais de la complicité entre elles 2. J’espère de tout mon être qu’elles s’entenderont bien…

Des enfants rapprochés après tout c’est aussi notre choix… Et puis il paraît que ça à un panel d’avantages 🙂 alors on positive quand même. Il y a des jours où ça prend le dessus, quelque part c’est deux fois plus de boulot mais ça sera pour deux fois plus de tranquilites après les deux ans de la deuxième. Pendant que d’autres auront fait le choix de profiter du premier pendant longtemps. Moi j’ai fait ce choix d’être bousculée à temps plein, mais ça sera mon dernier enfant. Et ensuite les couches ça sera terminé! (Je te vois venir avec les ❝mais tu seras nostalgique un de ces jours❞ ❝jamais deux sans trois❞ ❝un petit mec pour avoir les deux❞… NON, NON! Merci 🙂

Au pire, je serai souillon pendant un laps de temps, sur Snapchat en survet avec des cernes à faire pâlir un mort et des anecdotes de vie de maman possédant un bordel comme royaume, de mannes à linges sales comme trophées et de nuits décousues comme habitudes (sans parler des douches a noter dans le calendrier, des repas pris à la volée, et ma crise de larmes devant la boite de chocolat vidées que je n’aurai pas eu le temps de remplir afin de me gaver de magnésium et de bonheur ultime).

Mais j’aurai ce qu’une femme a de plus précieux, de plus enviable, deux enfants merveilleuses. Je le sais elles le sont déjà l’une et l’autre.

Et puis j’envoie valser mes principes, s’il faut donner mon lit  et ma chambre pour que nous soyons 4, alors on sera 4, on avisera plus tard, on les aimera intensément et on fera de notre mieux. Je ne connais encore rien de cette nouvelle organisation qui va pointer son nez bien assez vite. Mais les autres y arrivent… 

J’ai peur de pas être à la hauteur.. Je me sentais en phase avec Ꮥienna-ℛose, avec la maternité, l’allaitement, mon naturel. Je me sentais dans mon rôle… Puis j’aime bien être son indispensable… Même si pour l’instant Elle ne voit que par son père 😅, on va dire que ℒilas-ℬeℓℓe arrive à temps… 😂 Et si je n’avais tellement pas de temps et que du coup je bâclais ces moments importants pour la deuxième??

Et si Ꮥienna-ℛose se sentait délaissée? Je m’en voudrais tellement.. Je ne veux pas qu’elle imagine que je l’aime moins… Même si je mets du cœur à l’ouvrage pour lui parler de sa sœur, d’elle, de mon amour pour Elle, pour la deuxième.. Que je serai toujours là, parfois on ne peut s’imaginer ce que EUX enfants, ils s’imaginent ou ressentent. 

Parfois j’imagine la scène… ℒilas-ℬeℓℓe qui a faim, je lui donne le sein… SR qui crise car elle veut quelque chose… Apprendre à jongler, a jongler pour deux tout en faisant son mieux (sur l’air de Florent Pagny steplait!).

On en reparle dans quelques temps? On fera le point?



Oh et tu sais quoi? Hier,  Ꮥienna-ℛose a fait pipi ✅ sur le pot, deux fois! Pas une mais deux fois! ☝🏼 j’ai retenu mes larmes de joie et de fierté (tu la sens venir la maman Gaga à outrance?), je me suis dit qu’elle serait sans doute choquée de voir les larmes couler sur mon visage à la vue du liquide dans le petit pot. Qu Elle ferait peut être un blocage, alors on la juste félicité avec beaucoup d’enthousiasme quand même. Je rêvais qu’elle soit propre pour l’arrivée de sa sœur. Je sais c’est que le début… Puis en ce moment Elle me réclame le lit de bebe, le parc de bebe, un biberon et même une tutute… hum 😏😏 Ꮥienna-ℛose ne ressent pas les choses? MON ŒIL… Bref, je suis bien du coté obscure de la force de la mère qui raconte sa Life et les exploits de sa progéniture. Sorry, jvous kiffe les ananas (ouais c’est exotique et par ce temps j’ai besoin de fraîcheur….) puis un 🍍 c’est mignon…

 

Tchin à la vie, à nos mioches, à nos amours, à nos emmerdes… Mais surtout à nos vies imparfaitement parfaites

♡ live, love, laugh beauties ♡