La culpabilité #viedemaman

Tu te demandes où tu t’embarques hein…

Que vas-tu lire?

La culpabilité moi?

C’est marrant car lorsque je parle avec des mamans sur Instagram, souvent elles me disent « oui mais toi tu as facile, tu gères ».


S T O P

P O T I N   C L O S E R   I S   I N   T H E   P L A C E


Nan je ne gère pas, je tente de gérer, nan je ne vis pas toujours, souvent même je survis! (Tu ne me crois pas? Check mes épilations trop espacées, mes cheveux en manque de coiffeur, et ma douche qui croit que j’ai déserté les lieux — je me lave je te rassure — ).

Je me perds encore une fois, ça fait longtemps que je ne t’ai pas parlé à toi… En même temps, il faut aussi rappeler que comme souvent je survis ben tu vois soit je fais la bouffe à mes miochettes soit je t écris (sans mentionner touuuuuuutes les autres innombrables tâches)… Ouais je sais c’est un dilemme compliqué mais comme tu le constates les filles gagnent 😛😛😛 #etheureusement

J’avais envie de te parler de cette joie d’être maman, d’être dans cette case « maman », d’être dans ce job d’une vie qui donne ce sentiment d’appartenir à un groupe important de la société… De cet amour dans les entrailles, de tout ce bon qui en émane.

Mais j’ai surtout envie de te parler de cette culpabilité qui me bouffe littéralement.

Tu sais lorsque j’ai eu Ꮥienna-ℛose, tout semblait fluide et mouvementé à la fois… Entre la confiance et les doutes, entre l’excitation de l’apprivoiser, de la connaître… Et l’envie grandissante de la voir grandir, de l’aider à grandir… S’extasier et en redemander. Lui offrir tout mon temps.


L U I   O FF R I R   T O U T   M O N   T E M P S!


Ꮥienna-ℛose n’a pas été un bébé très longtemps. Elle a marché vite sans passer par le 4 pattes, a toujours été très autonome (elle s’énerve depuis toujours pour y arriver et elle persévère à chaque fois), elle a parlé très vite aussi, bref mon bébé est un peu trop grande à présent.

ℒilas-ℬeℓℓe c’est différent, déjà, elles n’ont pas le même caractère, elles ne se ressemblent pas vraiment… ℒilas-ℬeℓℓe prend son temps, un bébé rieur mais timide, un bébé très sensible (aussi). Elle évolue normalement et je ne me mets aucune pression.

Mais il y a un point TRÈS différent… Je suis différente, cette fois-ci je me pose moins de questions, je connais les étapes, j’ai moins peur et je sourcille moins, j ai confiance en moi ET je n’écoute personne (même si je ne cesse de me documenter)… Je n’attends pas que ℒilas-ℬeℓℓe m’impressionne, je ne la pousse pas non plus à faire encore plus de progrès. Je bénis l’instant présent c’est tout ♡.

Bon ok, tout ce que je viens de te dire ci-dessus est la vérité…


M A I S

Il y a aussi le facteur, enfants rapprochés!


Il est difficile voir impossible de se couper en deux… Jongler avec deux enfants qui pleurent en même temps et se voir devoir décider « laquelle a le plus besoin en premier« , c’est comme les urgences.. C’est pas le premier qui arrive qui pourra être pris en charge, ce qui prime c’est la gravité.

Puis c’est aussi le cœur qui se fend car on n’arrive pas à consacrer autant de temps au deuxième qu’au premier, rien que pour cette raison c’est toute l’éducation qui en devient différente même si on pense fortement faire la même chose… En fait, c’est impossible..

Je ne compare que rarement mes enfants, ou juste pour le fun, jamais pour une compétition… Mais moi je me compare… Moi je suis deux personnes différentes..

Ni moins bien ni bien mieux, différente reste, définitivement, le bon mot.

Je suis plus posée depuis ℒilas-ℬeℓℓe (plus électrique pourtant bon c’est vrai c’est la fatigue la responsable).

Mais bordel qu’est ce que c’est dur de voir la grande me réclamer plus d’attention alors que je suis très souvent avec ℒilas-ℬeℓℓe… Elle « comprend » que j’allaite et que sa sœur est un bébé. Mais parfois, Ꮥienna-ℛose joue au bébé pour bénéficier de plus d’attentions. C’est pas évident pour elle (ni pour moi). Je n’arrive pas à être aussi présente avec Ꮥienna-ℛose à l’heure actuelle et je n’arrive pas à faire aussi bien avec ℒilas-ℬeℓℓe niveau activité ou temps…

Je fais mon maximum pour inclure Ꮥienna-ℛose dans mes tâches quotidiennes ou avec ℒilas-ℬeℓℓe, je n’en mets jamais qu une en avant, si je complimente l’une je trouve autre chose pour l’autre… On s’aime en équipe et on pense en équipe.


G I R L S   S Q U A D


Je tente de faire un bisou à l’une et de retomber sur la joue de l’autre. J’explique à ℒilas-ℬeℓℓe qu’il y a des choses qu’elle ne peut pas faire (trop petite, trop dangereux…) et je me retourne vers Ꮥienna-ℛose pour la responsabiliser et lui souffler qu’elle doit aussi veiller sur sa Soeur, elle est fière lorsqu’elle interdit à quelqu’un de donner quelque chose à manger à ℒilas-ℬeℓℓe tout en mentionnant qu’elle est trop petite, qu’elle boit du lait et qu’en plus elle n’a pas de dents (exemple parmi tant d’autres…). Parfois, si je « dispute » Ꮥienna-ℛose alors j’explique a ℒilas-ℬeℓℓe devant Ꮥienna-ℛose le pourquoi du comment…

Je ne suis pas la meilleure mère, j’ai mes faiblesses, mes doutes, mais je tente de gérer une cohésion familiale ainsi qu’une implication de chaque membre au sein de cette famille que j’aime d’amour… (j’aime aussi les vacances d’amour 😂😂 z’avez pas un filon là? 😂😅).

J’ai eu peur d’un deuxième enfant, peur de ne pas l’aimer autant que j’aimais mon aîné. En réalité, avec le quotidien, mon recul, mon expérience, je les aime d’amour et avec la plus grande sincérité je peux affirmer que je les aime à la folie toutes les deux, sans un « plus fort » ou un « moins fort ». Je n’ai A U C U N E préférence. (cruche d’avoir pensé un truc si horrible).

J’ai sans doute tendance à oublier que Ꮥienna-ℛose est encore un bébé et parfois j’en attends trop d’elle, j’y travaille… Il est aussi vrai que je suis beaucoup plus patiente avec la minuscule car je sais (Oui je te promets c est prouvé) qu’elle ne peut faire des caprices, elle exprime des besoins.. Ꮥienna-ℛose, elle s’essaye à quelques caprices 😂. ℒilas-ℬeℓℓe doit apprendre la patience dès son plus jeune âge, Ꮥienna-ℛose s’y essaye et c’est pas toujours gagné… Chaque pas est une victoire dans nos apprentissages ♡

C’est pas évident de vouloir tout gérer, de vouloir toujours faire de son mieux, de vouloir tenter de reproduire, de vouloir être partout… Il faut pouvoir l’accepter… Le fait que les filles soient proches en âge, cela implique plus de boulot.

S I   J E   R E G R E T T E ?

Pas du tout… Je suis épuisée mais à refaire, ça serait pareil ♡

U N   T R O I S I E M E ?

On ne s’emballe pas… Un jour peut-être… Mais il n’est pas au programme 😛

Les voir complice est un merveilleux cadeau

cropped-capture-d_c3a9cran-2017-12-06-c3a0-15-24-09.png
Capture d_écran 2017-12-06 à 15.22.25
 

Publicités

3 commentaires sur “La culpabilité #viedemaman

  1. 😉

    Gérer… déjà, gérer un humain, c’est loin… très loin d’être facile, mais un pitchoune d’humain…. wouah !

    C’est cela… s’adapter !

    Si tu y arrives, c’est que tu t’adaptes, comme beaucoup de Parents 🙂
    Ceux qui « galèrent »… ben, il serait judicieux (au lieu de : il faudrait… ) qu’ils apprennent à s’adapter… facile, non ? 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s