Se faire obéir sans crier #polémique 

Hier soir, je suis tombée sur un article qui circulait sur Facebook..
Un titre accrocheur et de multiples réactions…

Moi, maman naturelle, bienveillante je ne peux qu’être séduite par ce titre qui m’interpelle. Je ne vais pas parler de l’éducation bienveillante à proprement dit, mais si tu veux en savoir plus, je te conseille de lire cet article d’une maman blogueuse géniale qui décrit assez bien le concept en toute simplicité ♡ ➳ par ici petite Vivi (merci ma jolie).


J’avais envie de réagir car les commentaires qui apparaissaient étaient assez spéciaux. Des moqueries, des insultes, mais aussi des questions, des explications, des expériences…

Comme je le dis toujours, nous sommes des parents uniques avec une conception unique (passé-vécu, éducation, croyance) et avec un ou des enfant(s) unique(s) avec un caractère unique également.

Des paroles qui revenaient:une fessée ne fait pas de mal❞, ❝je n’ai pas été battu mais j’en ai ramassé et j’en suis pas mort❞, ❝la bienveillance c’est être laxiste❞.

Puis aussiobéir c’est pour les chiens❞, ❝ceux qui obéissent, ce sont des moutons❞, ❝faire obéir c’est obliger l’enfant à se soumettre❞, ❝les psychologues imaginent tout savoir mais n’ont pas mes enfants❞, ❝si tu ne lèves pas le ton avec tes enfants c’est que tu montres que tu es faible❞, et j’en passe….

Je suis adepte de l’éducation bienveillante mais comme je disais dans un commentaire à ma copinette ce matin, il est important de s’adapter, d’essayer d’appliquer les principes dans la vie de tous les jours. Il est important de composer, ma fille ne peut ressembler à ton fils ou à tes jumelles… C’est évident. Il est important de prendre son temps et de comprendre les grands principes de l’éducation bienveillante. Je n’arrive pas toujours à l’appliquer… parfois je suis très fatiguée et cette grossesse n’arrange rien… parfois je suis aussi agacée d’avoir répété fermement mais de façon gentille quelque chose.
Ꮥienna-ℛose ne veut jamais faire mal volontairement, je le sais et j’essaye de le garder en tête quoi qu’il arrive! Il n’empêche qu’il m’arrive de crier..  Je culpabilise après coup, je me trouve ridicule.. Mais à quel moment hausser le ton devient ❝crier❞ ?

Je ne me sens pas faible face à ma fille, et étant jeune même si mes parents étaient autoritaires et assez intransigeants je ne suis pas traumatisée et je trouve être une personne « bien ». J’essaye de lui expliquer un maximum les raisons (discussions, interdictions, mécontentements… et même quand je crie), j’essaye d’être douce la plupart du temps, j’essaye d’être empathique, j’essaye d’être moi-même, je mets beaucoup d’énergie à essayer de la comprendre, à écouter ses besoins parfois déchiffrer ce qu’elle attend de moi… Et sans mentir, c’est pas de tout repos et c’est encore moins facile.

Je me renseigne, je lis, j’évolue, je partage avec d’autres mamans…

et SURTOUT je suis parfaitement imparfaite.

Le manuel d’éducation par excellence n’existe pas!!!! Il existe des outils qui aident au quotidien, qui parfois peuvent résoudre bien des soucis..
 (au pire on appelle super nanny en 5 jours c’est réglé mais faut assumer passer à la télé😂) 

Je reste convaincue que la violence physique n’est pas une forme d’éducation. La violence ne résout rien… La violence n’explique pas, la violence c’est méchant. Je ne veux pas que ma fille me craigne.

Éduquer un enfant est une chose bien difficile, il faut s’armer de patience et de courage, persévérer même quand la fatigue se fait sentir, rester ferme et aimant, se parer de gants de velours, donner le plus tendre de soi-même, vouloir transmettre le meilleur, vouloir réussir (mais échouer aussi, là est l’apprentissage de l’enfant autant que du parent), c’est essayer de se faire épauler par sa moitié, c’est sans cesse aimer et c’est aussi un peu souffrir.. (Je n’éprouve aucun plaisir quand je fais une remontrance à Ꮥienna-ℛose, j’ai mal au cœur parfois de la voir frustrer car elle ne peut casser mon miroir par exemple 😉).

Alors oui j’ai encore des progrès à faire, mais j’essaye d’être une bonne maman et je compose avec mes outils, mes convictions, le caractère de ma fille, mes croyances, mon caractère, notre quotidien, les aléas de la vie, les conseils d’autrui (prof et non prof). Et puis c’est compliqué, on est tous différents, donc bon que chacun fasse comme bon lui semble ;);)

Belle réussite à vous (bébé et toi), je te souhaite de la confiance (en toi et en ton bebe) et de ne pas baisser les bras trop vite ♡.

Même si le rôle de maman est vraiment difficile par moment bien que merveilleux, il en vaut largement la peine, c’est une chance inouïe.

ps: Oui la photo de BabyGirl c’est cadeau… J’ai longtemps hésité et j’ai même demandé à l’homme (qui à la base n’est pas contre haha).

 

Publicités

Publié par

Bienvenue sur mon blog! Partage d'un quotidien et ses astuces, lifestyle, nutrition, bébé.. Mum comblée et Lady amoureuse.

2 thoughts on “Se faire obéir sans crier #polémique 

  1. Les commentaires que tu cites ne m’étonnent même pas. Ils ont encore été écrits par des personnes qui n’ont même pas pris la peine de se renseigner un minimum sur le sujet avant d’émettre un jugement. Concernant la fessée, oui on en meurt pas. Mais s’il y a bien une phrase avec laquelle je suis d’accord c’est : « celui qui frappe c’est celui qui n’a plus d’argument ».

    Ce que j’aime bien avec l’éducation bienveillante c’est qu’elle nous propose une toute autre méthode pour pouvoir éduquer ses enfants. Seul l’ avenir nous le dira, mais je pense très certainement qu’elle permet aux enfants de devenir autonomes et responsables. Alors oui, c’est plus difficile d’être bienveillant au quotidien que de mettre une claque ou de laisser passer la bêtise, car il faut savoir garder son sang-froid tout en n’étant pas laxiste. Mais à long terme je pense que cela a des effets bénéfiques 🙂

    En tout cas, je suis certaine que tu es une maman géniale 🙂 bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense pareil, et tu soulignes avec perfection la difficulté de la bienveillance… c’est plus compliqué c’est sur mais tellement nourrissant au final autant pour bébé que pour nous.. c’est difficile de faire changer les mentalités, les habitudes et le schéma inculque depuis si longtemps ♡ je suis certaine que cela portera ses fruits ☺️🙏🏼💕

      Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s