Mum 0 SR 1 #rentréechezlaNounou

Ça commence par cette photo:

Et mon coeur au bord des lèvres, des rivières dans les yeux.. et pourtant, je suis confiante. Encore un peu fébrile mais confiante. Quel sentiment étrange « d’abandonner » (ok ce therme est un peu dur) son enfant à une personne qui nous est totalement inconnue. Tu vas me dire, y a la familiarisation, et je vais te répondre « heureusement« .

Avec cette photo, je sais qu’elle va bien, elle n’a pas eu mal au coeur pour mon départ, aucune larme, mon départ était à 7h34 tapante (je travaillais normalement pour 8h30 en ayant 1h de route, heureusement j’avais prévenu l’équipe et quelqu’un était là pour assurer en attendant que j’arrive, et j’ai décidé de ne pas la déposer dans la hâte en me barrant comme une maman pressée, j’ai décidé de prendre le temps pour ce premier jour si important). C’était son premier jour chez la nounou, comme une grande, sans son repère principal, MOI!

Moi la maman « prête » qui ne l’était pas tant que cela finalement. En réalité, on avait commencé la semaine qui précédait ce jour de rentrée, quelques heures ensemble.
La fameuse familiarisation.

La familiarisation consiste à venir avec son bébé afin, comme son nom l’indique de se familiariser, autant bébé que maman. Bébé prend ses marques, découvre de nouveaux jouets, de nouveaux enfants et surtout une nouvelle grande personne. Une personne qui va prendre le relais pendant que papa et maman travaillent. Une personne qui doit être parfaite pour s’occuper de notre minuscule, notre prunelle, notre tout, notre vie, notre bébé. Maman, elle observe tout et essaye de se rassurer… 

Pendant cette phase, nous (enfin surtout moi en mode DETECTIVE) avons observé la nounou, ses gestes, le ton de sa voix, les autres enfants, la pédagogie qu’elle emploie, les jeux, nous nous sommes renseignés sur ce qu’elle cuisine (légumes de son jardin, donc de saison, danse de la joie), elle varie beaucoup les modes de cuisson, j’aime beaucoup l’idée, par exemple je ne fais jamais de tajine et Ꮥienna-ℛose  s’est régalée en goûtant ce met. Pour ma part, j’ai aussi observé les autres parents, ça parait bête mais j’ai été rassurée. J’aime le fait que la nounou soit très douce, très disponible (tu vas me dire c’est un peu son rôle 😂).

Nous avons fait le choix de ne pas la mettre à la crèche (tu te souviens de mes péripéties? quel parcours du combattant entre le choix qui s’offre à nous, les places dispo ou pas.. bref..) et donc chez une nourrice conventionnée, évidemment. Le petit plus est que son mari est psychologue et l’aide parfois à la maison, tant pour s’occuper des petits que pour faire des activités ou autre. Le feeling est passé et les petits l’adorent. Ꮥienna-ℛose  est méga à l’aise et l’épisode que je vous avais raconté dans un article précédent « terreur des bacs à sable » (ici) ne s’est plus jamais présenté (je touche du bois à cet instant précis).

Il est vrai que le fait de passer du temps chez elle avec ma douce m’a fait du bien, m’a mise à l’aise. Mais une fois le JOUR J venu, c’était différent. C’était pour du vrai. On n’allait plus se contenter de rester 2h au plus, non j’allais devoir partir et la laisser là pour toute une journée complète. Pire, j’avais eu cette chance avec le boulot, d’avoir pu commencer plus tard et donc d’emmener mini miss moi-même (je n’aurai pas supporté l’inverse). Par contre, fin de journée je n’ai pas pu aller la rechercher… l’idée m’était difficile mais j’ai pu compter sur ses grands parents qui l’aiment d’un amour absolu!  (Et dire qu’un jour ce mioche va découcher de la maison et fera des soirées, je vais mourir je crois!!).

Ça parait bête, mais je lui ai parlé (j’ai essayé de lui expliquer depuis quelques temps déjà, que papa travaillait beaucoup, et que sa maman devait retrouver sa vie active.. Par conséquent, elle allait passer du temps avec des copains et des copines, qu’une grande personne la garderait pendant ce laps de temps MAIS que chaque jour son papa ou moi, on viendrait la chercher, quoi qu’il arrive chaque jour elle rentrerait à la maison, retrouver ses jouets, Roméo, nos calins, nos repas mais surtout NOUS, sa famille).

Comment te dire, que j’adore cette nounou (peut-être agissent-elles toutes de la même façon), mais je reçois des messages toute la journée, et mon coeur bondit de joie à chaque lecture, parfois un simple message qui m’explique les repas, parfois une photo lors d’une activité. Une chose insignifiante en soi mais tellement importante pour un coeur de maman. De plus, la nounou note tout dans un carnet que je dévore le soir, mieux que Bernard Werber, mieux que Baudelaire, le cahier de la vie de ma fille. Elle y note les repas, les changes, les activités, les comportements… Bref c’est génial. Ꮥienna-ℛose  est ce que j’ai de plus précieux en ce bas monde et lorsqu’elle est loin de moi (maman louve) j’ai du mal.
Je n’arrive pas toujours à lacher prise. One day…

img_5928

C’était donc les premiers échanges… quelques minutes après mon départ… je n’ai pu retenir mes larmes.. Dans ma voiture seule, avec Damien saez en fond sonore. J’ai roulé en imaginant mon bébé. J’ai prié aussi pour que tout se passe bien, j’ai honte d’avoir prié pour une chose aussi dérisoire lorsque je vois qu’il y a plus grave dans ce monde, mais c’est comme ça..

 

Je t’avoue que je suis souvent très fière de ce que me notifie la nounou, je ne sais pas si elle fait ça à toutes les mamans, mais ça fait toujours gonfler mon égo de lire que ma toute petite est exemplaire, qu’elle analyse beaucoup et qu’elle étonne par ce qu’elle sait déjà faire pour son âge. (J’assume carrément mon côté pétasse!). Dans le fond, on est toutes pareilles…

Mais qu’est-ce que j’ai ri en imaginant Ꮥienna-ℛose piquer le morceau de pomme fraîchement coupé de la nounou… C’est une sacrée chipie mon pépin ♡.

img_6003



C’est une sacrée revanche pour la maman poule que je suis. J’en ai essuyé des remarques du style:

  • Tu en feras un enfant pas sociable vu qu’elle est toujours collée à toi.
    ERREUR, SR est d’une trop grande sociabilité, elle va vers tout le monde et est vraiment TROP amitueuse.
  • La séparation va être très difficile, je ne voudrais pas être à ta place lors du premier jour chez la nounou.
    Alors déjà je n’ai demandé à personne d’être à ma place, et pour info, mademoiselle n’a pas versé une larme et m’a même dit aurevoir de la main (ok pas de bisou).
  • Elle risque d’être sauvage avec les autres enfants vu qu’elle n’en côtoie qu’occasionnellement.
    Et bien pour le coup, j’avais très peur de cela, et en réalité, elle aide les plus petits et imitent les plus grands. (#proudmom).
  • Tu aurais du couper le cordon plus tôt, au moins elle ne se serait pas rendue compte…
    Comment dire que pour moi il était inconcevable de la faire garder plus tôt, je l’admets je n’étais pas prête, et j’ai la chance que Monsieur lladymum a soutenu cette décision. A refaire, tout serait pareil! En prime, je me rassure en me disant que justement, le fait d’avoir été ensemble beaucoup lui a permis d’avoir confiance en elle et en moi-même. (Laisse moi me convaincre…)

… je vais m’arrêter là pour les exemples, dans le fond ce qui compte c’est le résultat. Ne jamais cesser de se faire confiance et n’écouter les autres que d’une oreille 🙂 prendre ce qu’il y a de mieux dans les conseils, faire le tri et s’écouter.


Alors oui, ce premier jour a déchiré mon coeur, oui j’ai culpabilisé de laisser mon enfant à quelqu’un d’autre et oui j’ai donc accepté de lâcher prise un minimum par obligation.
Oui, cette nounou est vraiment un charme, que les premiers jours se déroulent mieux que je ne l’avais espéré..
Qu’en fait cette situation est beaucoup plus difficile pour moi que pour mon bébé et heureusement finalement.

Mais je sais aussi qu’elle est ravie de jouer avec d’autres enfants de vivre des nouvelles choses en tant qu’individu. De pouvoir s’affirmer sans moi. Parfois, je regrette de ne pas la garder encore près de moi… Mais c’est éphémère, et je me rassure encore et toujours… La seule différence c’est que pour l’instant elle me teste un peu plus, c’est difficile à gérer avec ma fatigue de ces jours-ci mais je garde en tête que ce n’est qu’un bébé et que son but premier n’est pas de me pourrir la vie mais plutôt de s’exprimer. Elle ressent quand même que je ne suis plus autant là, et dans le fond, même si l’idée me fait beaucoup de mal, ça doit la chambouler un peu, juste un peu. Alors je profite des moments que l’on a à deux, on joue à des jeux, on prend le temps…

La vie d’une maman (d’un papa aussi mais c’est pas pareil) c’est pas facile…

 

Publicités

Publié par

Bienvenue sur mon blog! Partage d'un quotidien et ses astuces, lifestyle, nutrition, bébé.. Mum comblée et Lady amoureuse.

5 thoughts on “Mum 0 SR 1 #rentréechezlaNounou

    1. J’essaye un maximum, j’avoue qu elle a accès à TOUT à la maison, même aux escaliers (nous sommes TOUJOURS derrière elle et depuis elle sait ce qu’elle peut ou pas faire) on essaye un maximum qu’elle soit autonome 🙂 merci ma toute belle :)) ça fait plaisir d’avoir ton retour en tout cas 🙂 ♡

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s