Chut! Libre. Je parle en silence et pense en suspens

Et…

Si je vous avais menti? Je ne cesse de vous répéter que la vie est jolie… Elle l’est… Je ne cesse de vous répéter que les gens sont bons… Je mens… J’ai une boule au ventre lorsqu’une personne ne répond pas au bonjour innocent que toi, Ꮥienna-ℛose tu lances avec tant de tendresse et de fierté. J’ai une boule au ventre à l’idée qu’un jour je pourrai ne pas arriver à vous protéger… Je n’ai pas la télé distribution, je ne lis pas les journaux, j’évite Facebook et les propagandes, je me renferme dans un monde qui est le nôtre, dans une bulle d’oxygène qui maintient ma respiration.


E S T  –  C E   E G O Ï S T E?


 

Mais voilà, souvent je manque d’air quand on me rapporte ce que quelqu’un(e)s ont fait. La presse me bassine! Je manque d’air car je ne peux tout contrôler et puis ce serait de toute façon mauvais pour vous, pour moi, pour nous.


A   Q U E L   M O M E N T   L’ E T R E   H U M A I N
A – T – I L   P E R D U   L A   T E T E?


 

Vous n’appartenez à personne, et vous n’appartiendrez J A M A I S à personne. Vous êtes libres et ce pour toujours! Libres comme l’air, libres de rêver, libres, vous m’entendez?

Permettez-moi de vous demander pardon, pardon pour les atrocités des un(e)s, pardon pour les folies des autres… j’ai peur à en crever et je vis, bien trop souvent, en apnée… Il m’arrive de dévisager les gens souvent, comme pour indiquer qu’il ne faut pas tenter de s’approcher, comme pour montrer que je suis une louve, pour dissuader quiconque de vous tourner autour. Au fond de moi je meurs chaque jour autant que je vis à travers vous. Heureusement, Je tremble souvent d’amour…

Vos odeurs sucrées, vos voix de miel, vos peaux lactées, vos cheveux caramels.

Je regrette de ne plus posséder cette fougue qui m’emmenait jadis bien loin des humains, lorsque les bulles de ma pensée ne ternissaient pas l’eau calme dans laquelle je baigne. Faut dire lorsqu’on a qu’à penser à soi, la vie est simple. La maternité a ce don de tout compliquer à ce niveau là.

Et si… Oh, veux-tu hein cesser avec tes ❝ si ❞ ?

J’ai perdu en route cette étincelle de l’insouciance et de l’innocence. Mais comme je rêve chaque jour de vous emmenez loin… Loin de ce quotidien trop figé de ces trop nombreux esprits sclérosés! Chaque nuit dans mes rêves c’est de brouillons en chefs d’œuvre que nous vivons, de petites choses, de petits bonheurs, de cette vie idéalisée dans une nature qui nous respecterait et qu on respecterait. Peut-être un jour j’aurai ce courage de tout plaquer, peut être qu’un jour c’est votre père que j’aurai réussi a faire flancher. Je vous le promets, tant que je respire ici bas, je vous promets de faire de mon mieux afin de vous préparer à cette jungle humaine. Qu’est ce que je crève de vous voir si innocentes, si confiantes, si naïves, je vous envie un peu aussi… Vous êtes merveilleuses, n’en doutez jamais!

Mais comment vous éduquer autrement? Je suis une hypersensible, et même si ça fait mal, ça laisse entrevoir l’espoir, il paraît que les gens fêlés laissent entrer la lumière. A voir comment vous brillez, je ne peux qu’être fière! 


A L O R S   J E   M E   R A C C R O C H E…


 

Alors je crois en ces autres mères qui manquent d’oxygène, elles aussi. Je pense à ces autres mères qui tentent d’éduquer positivement, celles-là qui accompagnent et qui montrent le droit chemin, qui tentent de faire tomber les barrières, à ces autres mères qui portent le monde,… Je vous suis reconnaissante et je vous suis solidaire. j’ai envie de leur crier que je les aime d’amour, car grâce à elles, c’est vous qui, plus tard, pourrez respirer à nouveau… Que les petits garçons de votre âge apprennent à respecter les filles. Que les filles de votre âge apprennent à être solidaires, que les êtres humains entre eux comprennent que l’amour vaut mieux que la guerre.

Pour que les horizons dans vos yeux ne me laissent pas de goût amer. Pour que l’espoir dans mon cœur soit pour toujours votre terre… Pour qu’ensemble on sème et cultive l’amour. Pour qu’ensemble on cultive votre bonheur, celui d’hier, celui d’aujourd’hui et surtout celui de demain. Pour qu’ensemble l’avenir d’autres petits humains soit un jour rassurant. Rassurant aussi pour nous vos parents.

Vous êtes ma drogue, la plus pure, la plus enivrante, la plus folle, la plus belle, et même si j’ai la trouille, maman est forte, certes un peu sensible mais forte.

La maternité ça pousse au meilleur comme au pire. La maternité te fait repousser les obstacles, la maternité c’est une solution à chaque problème.

Parce qu’il m’arrive encore de croire en l’être humain. Parce que forcément je vous ai vous devant les yeux à chaque seconde qui coud des ourlets de bonheur à mon cœur. Alors, à l’avenir, en l’espoir, à l’amour vous me forcez à y croire… Encore.

Vous êtes belles d’amour.. Les gens beaux d’amour sont des êtres magiques…

A vous mes fées maison, à mes lunes à vos soleils…

 

Publicités

Un commentaire sur “Chut! Libre. Je parle en silence et pense en suspens

  1. Coucou 😉

    Je vais te faire la définition de l’égoïsme, telle que je l’ai apprise il y a quelques années :
    l’égoïsme est celui ou celle qui oblige les Autres à penser à Lui ou Elle… !
    donc, l’égoïste est celui ou celle qui utilise l’égoïsme défini précédemment 😉

    Si tu es hors de ce cadre là, rassures Toi, tu es « normale » 😉

    Lorsque nous entendons, une ou un Pitchoune nous saluer, purée que nous lui répondons, avec plaisir, même et surtout, si nous sommes encore inconnus !
    Ce matin, une belle jeune femme sortait d’un magasin, où nous allions entrer (j’ai préféré ce verbe à « pénétrer »… oups… 😉 ) à sa main, une pitchoune qui nous regardait depuis sa sortie, avec un grand sourire aux lèvres… et bien sûr, je lui ai répondu, avec un sourire aussi…

    une salutation muette, comme je les apprécie, ainsi, si nous déplaisions à la Maman, aucun coup de bras de rappel « faut pas parler à des inconnus »… 😮

    Bisous les Cousines, Cousins 🙂
    BernArd

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s