L’allaitement sans Tabou #PART II

 

Les bébés arrivent sans mode d’emploi,et un bon nombre de futures mamans, pensant que l’allaitement est naturel, n’ont pas estimé nécessaire de   s’y préparer, ce en quoi elles ont tort.(lll)

 

Mon premier article est selon moi la partie « démarrage » si je peux dire.
Ce deuxième article est la partie technique de l’allaitement. Je compte en faire un Troisième qui, lui, sera axé sur le côté affectif principalement. (je m’excuse déjà cet article est long mais il est comme j’aurai voulu le lire avant d’y être).

Mon vécu version FEMME mais aussi MAMAN. 

Pour commencer, il est très difficile de « débattre » sur l’allaitement, quand on y est pas.
Pour moi, il faut le vivre pour le comprendre. 

De nos jours, la société valorise un peu plus l’allaitement en théorie, car en pratique, je rigole toujours autant. Tu as certes ton congé maternité, puis tu peux décider de prolonger avec un congé d’allaitement.
YOUPIIIIII sauf que, ton congé d’allaitement est très peu payé, et cela décourage beaucoup de jeunes mamans, parents qui ne pourront justement vivre (survivre) avec ce « salaire ».  Beaucoup finiront par abandonner et ce pour de multiples raisons:

  1. Des débuts difficiles (ou pas) -voir article précédent –
  2. les professionnels de santé avec des avis divergents
  3. la reprise du travail et l’organisation que cela demande
  4. les réflexions (tu vas comprendre)
  5. la fatigue
  6. le manque d’informations (POINT IMPORTANT, site chouchou ici)
  7. Le conjoint
  8. la famille

Et j’en passe…

UNE EXPERIENCE D’UNE PERSONNE N’EST PAS FORCEMENT LA MÊME POUR UNE AUTRE, mon expérience sera peut-être différente de LA TIENNE!

Il est vrai que nous sommes vraiment mal informées, des sons de cloches différents, que ce soit entre pédiatres, psychologues, sage-femmes, mamans, grand-mères, copines, livres, forums,…
bref, NOUS SOMMES TOUTES UNIQUES avec DES RESSENTIS ≠!

Pour être honnête avec toi, je suis mitigée quand je parle de mon allaitement aux gens, personnel de santé ou personne ordinaire. Oui je suis partagée entre ma fierté de donner le meilleur selon moi à mon enfant. Dans certains cas, il y a l’étonnement, le respect et l’encouragement de certaines personnes.

<< Attention, il vaut mieux donner un biberon de lait artificiel avec coeur, que donner le sein avec dégoût, je respecte les avis, et le mode de vie de chacune!
Nous sommes libres d’allaiter ou pas
..>>

Mais aussi la peur des remarques types:

√ Tu allaites encoooooooore?
√ Elle ne mange rien d’autre?
√ N’a t elle pas soif? enfin de l’eau…il faut lui donner de l’eau..
√ Tu vas l’allaiter encore longtemps?
√ C’est pour toi ou pour elle que tu allaites?
√ Mais elle a des dents maintenant!

Il va falloir te préparer.. Aux questions, aux remarques, aux regards écœurés, aux gens qui y connaissent tout mais n y connaissent rien, les différences du temps d’avant et celui d’aujourd’hui…
Ton lait n’est pas assez nourrissant?
Avant on criait à la mauvaise qualité du lait… (on va te la sortir celle-là). Aujourd’hui on sait qu’il est TRES rare que le lait soit mauvais. Etant donné que c’est un « aliment » qui s’adapte à chaque moment => la soif ou la faim de ton bébé.
Il évolue en cours de tétée « seul ».
Il évolue aussi en fonction de la croissance de ton enfant.
Il change de goûts en fonction de ce que tu manges. Je comprends parfois les bébés qui se détournent du lait artificiel…
Il faut aux mamans bien de la patience, et de nombreux tests afin d’y incorporer des goûts divers (je ne peux t en citer je ne m’y connais pas…). Un bébé allaité ne connait pas ce problème au cours d’une même tétée, le goût peut varier ( prochain article je te parle des super aliments et les aliments à éviter).
Je trouve ça magique ce que le corps est capable de faire.


Je ne me suis jamais pris la tête en me disant « il faut préparer le biberon, les doses de lait, pourra t on le réchauffer? » (Micro-ondes? chauffe-biberon? Bain-marie?)
Je ne connais pas le fait de devoir courir à la pharmacie (le lait premier âge n’est vendu qu’en pharmacie et parapharmacie) en urgence car je n’ai plus de lait..
Je ne sais pas ce qu’est que de laver et stériliser des biberons à tout va. Et je suis admirative des mamans qui le font, car c’est du boulot.

L’allaitement me convient, j’ai du lait en permanence à 37°C, pour le bonheur de ma fille, partout et en tout temps.


(pratique, peu cher, naturel et fiable)

Ce dont j’ai besoin?

  • des coussinets d’allaitement, moi j’ai commencé avec Avent mais je n’ai pas été satisfaite et j’ai testé la marque TIGEX (on m’en avait parlé et .. conquise)
    Je n’ai pas utilisé des lavables car peu pratique en déplacement de plus on les change souvent surtout au début de l’allaitement avec les montées de lait fréquentes, mais tu fais comme tu le sens.
  • un bon soutien-gorge d’allaitement ( en fait plusieurs)
  • au début, tu peux même utiliser des coques qui récupèrent le lait et laisse respirer ton mamelon, j’en fait référence ici.
  • (éventuellement tu peux prévoir un châle ou une écharpe d’allaitement pour l’extérieur)

ET C’EST TOUT…

asset-360131.jpg


Je peux aussi te parler des petites complications en cours de route, qui surviennent de façon aléatoire… (oups)

Règle d’or: bien faire téter ton bébé de façon à vider un sein puis l’autre. Pour éviter un stock de lait trop important dans les débuts, et donc d’éviter mastite, engorgement… OUI c’est désagréable et ça peut vite devenir douloureux…

L’engorgement peut survenir à tout moment, d’où l’importance de faire téter bébé fréquemment et correctement.
Les symptômes? Seins tendus, chauds, durs, parfois avec rougeurs, et il peut provoquer de la fièvre.

Remède? moi je me mettais sous le jet de la douche en massant de la base vers le mamelon, et des mouvements circulaires localisés à l’endroit douloureux. Je faisais téter encore plus sur le sein touché!

Pour éviter la Mastite, il faut éviter la compression du sein (importance de bien choisir ton soutien-gorge d’allaitement). J’ai eu un canal lactifère de bouché, j’ai un peu paniqué et en surfant sur internet, je vais t’épargner les détails, sache juste que j’ai refait les mêmes gestes cités plus haut, mais en plus j’ai essayé de percer l’espèce de « boule blanche-jaune ».  Et abuser des tétées =D

Toutes les infos précises ici

Tu peux tout de même te rassurer ça passe très vite mais ce n’est pas si fréquent pour tout le monde 😉

Anecdote: un soir Ꮥienna-ℛose était vraiment fatiguée et n’avait bu que d’un côté, je me suis dit que ce n’était pas grave et je n’avais pas le ♡  à la réveiller. La nuit passe et le matin je me réveille avec une douleur et un inconfort incroyable. Et bien, je t’assure que tu as cette impression que tu vas exploser… Je suis allée la chercher, il fallait qu’elle boive pour me soulager… Hashtag mère indigne… Je ne change plus mon rituel 😉 


 

Le principal conseil que je vais te donner est :

-TE FAIRE CONFIANCE-

Toi seule connaitras ton bébé, c’est instinctif. IL va de toute façon te guider. Il te suffit d’être à l’écoute. L’allaitement est, pour moi, une aventure magique.

Ma mésaventure, au début on me disait de peser Ꮥienna-ℛose  pour voir ce qu’elle prenait.. voir si elle grossissait bien.. à partir du moment où je l’ai pesée ça été la catastrophe, j’étais nerveuse, elle ne prenait plus de poids... Et je me suis dit STOP, on y va, je sais qu’elle boit, je lui fais confiance! Et tu sais quoi? en 3 semaines elle avait pris 750gr, oui 750gr!!! La balance est au grenier (je la vends si tu veux haha)
Si le bébé prend assez de lait, il mouillera entre 6 à 8 couches par jour 😉

 

Les questions..

Alors au début, l’allaitement c’est énormément de pression. « Vais-je y arriver? », « est-ce qu’il aura assez tété? », « est-ce que mon lait est bon » et les gens qui te diront « tu allaites à la demande????? »                                                  –confiance, patience, volonté..-

OUI, ton lait est bon, encore une fois c’est très rare qu’il ne le soit pas. Si tu tires ton lait tu remarqueras que parfois il est clair comme de l’eau et sucré (j’ai goûté), le lait désaltère, ça ressemble presque a de l’eau, ça a la même fonction mais c’est DU LAIT!!!. Parfois il sera blanc opaque avec un goût très .. (C’est simple NE PAS GOÛTER), il est nourrissant. Confiance en soi (je crois au pouvoir de la pensée positive)

Oui tu vas y arriver, mais tu dois être bien entourée et ne pas avoir peur d’en parler.

Chaque enfant est différent, mais tu dois garder en tête qu’un enfant allaité sera plus vite en demande qu’un bébé nourri au biberon. Simplement car le lait maternel se digère ± en 20 minutes, que le Lait Artificiel met beaucoup plus de temps (d’où la différence de rythme). Dis toi aussi, que le fait d’allaiter c’est le nourrir, l’apaiser, l’endormir, le réconforter, lui apporter de la chaleur… bref tétée de faim, de soif et de plaisir.. Proximité affective et physique. Et non, le sein n’est toujours pas gradué 😉 Donc oui, il aura assez tété si tu détectes les signaux que bébé t’envoie. Fais lui confiance.

eveil2.jpg
image provenant : lllfrance.org

Brochure à télécharger ici

 

Personnellement, j’allaite à la demande, car je ne peux concevoir l’allaitement autrement.

J’ai été saisie par ces phrases lues sur le site de la leche league, je cite:

Que dirions-nous si un restaurant affichant « buffet de crudités à volonté » nous interdisait de prendre plus de 30 g de carottes rapées et de mettre plus de 5 mn à manger tout le repas ? Nous crierions à l’arnaque et à la publicité mensongère !
Pourtant on ne s’étonne même pas de lire ou d’entendre des phrases du genre : « allaitez à la demande, mais pas plus que toutes les trois heures », « allaitez à la demande, dix minutes de chaque sein » ! C’est-à-dire qu’on présuppose que la demande de tous les bébés, à tout âge, à tout moment de la journée, va être la même… ∇ (là, tu peux caler ton LOL)

Voilà l’état d’esprit dans lequel je me suis trouvée et que je me trouve encore. Même si à l’heure d’aujourd’hui Sienna-Rose a des heures de repas classiques, avec des exceptions quand elle a trop chaud, quand elle a besoin de réconfort, et très très rarement la nuit.

 

Je vais terminer sur cette note qui donne à réfléchir =D

Et je prépare le prochain article sur la fréquence des tétées, mon organisation, mon tire-lait, l’alimentation de la femme allaitante, mon ressenti en tant que maman, le regard des autres à l’extérieur, ma complicité avec bébé, les biberons, les aliments qui boostent la lactation et ceux à éviter … bref l’allaitement quoi =D

J’espère, sincèrement que cet article t’apportera quelques réponses.. 

 

Récap: Quel est le point le plus important? 

IMG_7906

 


 

Publicités

7 commentaires sur “L’allaitement sans Tabou #PART II

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s