J’en ai marre…. #Education&Critiques

Capture d_écran 2017-04-20 à 14.39.41

J’en ai ras le bol des règles de la maternité, de l’éducation… Le Cododo et les débats sur le trotteur ou Le pousseur sont dérisoires à côté de ce que je vais citer (dégueuler).
Que ceux qui n’ont jamais connu cette situation me jettent des couches (pleines) à la tronche.

J'en ai marre de l'étiquette ❝maman cinglée❞, ❝maman marginale❞,    ❝chiante de service❞, ❝maman râleuse❞ et j'en passe...

J’en ai marre d’exaspérer quelques personnes car NON je ne changerai pas d’avis pour faire plaisir à autrui sur mes souhaits concernant l’éducation de mes enfants!

Capture d_écran 2017-04-20 à 14.15.34  :

  1. Qu’on défie mon autorité en disant oui  à la minuscule lorsque je dis NON.
  2. Qu’on me répète qu’elle a l’air affamée alors qu’elle est juste gourmande et réclame un truc sans intérêt (si elle voit quelqu’un manger une glace c’est certain que la gourmandise parle à sa place, c’est un enfant).
  3. Qu’on ne comprenne pas que j’essaye d’équilibrer le plus possible ses repas en respectant les proportions de légumes-féculents-protéines (mais je fais aussi des écarts, je suis loin d’être parfaite!!!).
  4. Qu’on ne comprenne pas que je préfère des fruits et un produit céréalier pour son goûter même si un gâteau plein de crème  lui ferait plaisir (of course)..
  5. Qu’on me dise que j’exagère quand je stresse lorsque je sais pertinemment à quel moment mon pépin va tomber et/ou se cogner. Je la connais et je sais l’anticiper. (Mais voyons je dois la laisser faire sa vie… Oui ben il me semble que je lui laisse déjà beaucoup de liberté).
  6. Qu’on me dise que ce n’est pas grave de laisser un bébé devant la télé, ❝faut vivre avec son temps❞… J’autorise un peu la télé (musique en fond sonore ou dessin animé sélectionné par nous et PAS des heures!).
  7. Que je devrais pas être aussi exigeante au niveau produits de bébé (toilette, couches, savon….).  Je me fiche que la majorité utilise Pampers et Mustela ou qu’avant c’était N O R M A L. Je fais comme j’en ai envie POINT!
  8. Qu’on me prenne pour une folle car j’utilise de l’homéopathie et que je suis anti-médicaments (❝et si elle avait une maladie grave?❞, ben on verra lorsqu’elle aura une maladie grave).
  9. D’avoir des réflexions lorsque je campe sur mes positions quand je dispute Ꮥienna-ℛose (je la dispute pas par amusement, puis il faut des règles, un encadrement).
  10. De me sentir observée lorsque j’agis avec mon bébé.. De me sentir jugée constamment car je n’agis pas forcément comme on le voudrait (sauf que je suis moi…).
  11. De ne pas tenir tête par moments à des gens pour m’affirmer davantage et  arriver à faire entendre mes idées & mes principes concernant l’éducation de mes enfants. (Si je dis non à quelque chose c’est que j’ai mon point de vue et que j’ai mes raisons).
  12. De céder par politesse ou éducation parfois à certaines personnes et du coup de m’énerver intérieurement
  13. D’avoir l’impression de devoir me battre (ou de surtout devoir me justifier) pour ma vision de la maternité, précisément l’éducation, mes principes, mes valeurs.
  14. ❝Si j’étais toi…❞ Tu n’es pas moi :D, ❝à mon époque…❞ Nous sommes en 2017 (bordel)!

 

Il y a d’autres points… Mais je n’ai pas envie d’écrire un article, qui est déjà long, à rallonge.

 

Capture d_écran 2017-04-20 à 14.38.20

Capture d_écran 2017-04-20 à 15.01.02

Parfois si j’écoute les gens, je devrais la laisser manger ce qu’elle veut (qu’importe l’heure) mais surtout lorsqu’elle n a pas envie de manger quelques chose de combler par un truc qui lui fait envie et même si le choix se pose sur des biscuits ou autre. Que je devrais moins la surveiller (ah ben oui je devrais m’excuser d’être maman et de m’inquiéter malgré moi pour ce qui peut arriver de près ou de loin à mon enfant). De ne pas faire un foin lorsqu’elle n’a pas su faire sa sieste (non mais oh, je t’explique, elle ne dort pas mieux lorsqu’elle a loupé une sieste, au contraire!! Et c’est qui qui se coltine les nuits merdiques? LA MERE, donc MOI). De me faire culpabiliser car je suis trop à son écoute ou à ses besoins (tu la gâtes de trop, laisse la pleurer…). D’être parfois un peu lourde ou moins compréhensive (oh mais tu as oublié que tu as été parent autrefois? Et que pour moi parfois la fatigue l’emporte un peu? Je culpabilise assez toute seule.)

Les parents d’avant ont eu des enfants. Par conséquent ils ont pu éduquer des enfants, les leurs. Je suis un parent d’aujourd’hui et je voudrais pouvoir éduquer ma fille (Mes filles) comme je le souhaite…

Alors entendre des réflexions du style, elle est turbulente❞, elle touche à tout❞, bla bla bla… Tu te gardes tes réflexions à deux balles, tu analyses ta vie et tes gosses, tu t’occupes de ta marmite et puis tu prends en compte les facteurs atténuants, MERCI!

Ꮥienna-ℛose passe un âge ou elle s’émancipe un peu, où elle teste des limites, où elle me teste aussi, où les changements la préoccupent, tout le monde le sait mais souvent ils oublient que le passage 18 mois – 3 ans est une fameuse étape. On est en plein dedans et dans l’ensemble, oui elle m’a déjà fait des crises et m’épuise un peu mais ce qui est à souligner, c’est qu’elle reste une petite fille polie pour son jeune âge, très dégourdie et qui, c’est vrai, possède un caractère déjà bien affirmé. Elle sait ce qu’elle veut et ne veut pas mais reste une petite fille charmante et sensible, câline et gourmande, chipie et mignonne. Puis j’ai pas à me justifier.

Parfois le jugement est épuisant. Parfois se battre avec autrui est épuisant.

Comment faire face à cette interférence de l’entourage (proche ou moins proche). Je n’ai pas de réponses mais j’ai trouvé ceci qui traite du sujet, c’est cadeau:

Eduquer-ses-enfants-s-eduquer-soi-meme
Tous les parents cesseraient volontiers de critiquer, de punir ou de menacer leur enfant pour l’amener à comprendre et à agir de manière responsable. Le désir de chaque parent est de voir son enfant devenir un adolescent, puis un adulte aimant et équilibré. Non seulement ce livre vous permettra d’assimiler des techniques précises pour infuser l’amour dans les situations difficiles, mais il vous révélera également le mystère derrière certains comportements de vos enfants.

Naomi Aldort dit: « Vos amis et votre famille peuvent avoir leurs propres opinions pendant que vous restez le parent que vous voulez être. Vous n’avez pas besoin de leur accord ni même qu’ils comprennent vos méthodes. Votre style de parentage n’a pas à faire l’objet d’un vote. »

Son avis:
– si les critiques des proches nous posent problème, c’est parce que nous recherchons leur approbation, consciemment ou inconsciemment ;
– nous n’avons pas besoin de cette approbation dont la recherche nous met dans une situation d’enfant face à eux.
Son conseil :
– écouter l’avis de nos proches avec empathie, en reformulant et validant leurs sentiments, sans tenter de défendre ni de justifier nos choix, mais sans modifier nos positions pour autant ;
– réagir avec agressivité ou vouloir convaincre à tout prix reviendrait finalement à reconnaître à nos proches qu’ils ont leur mot à dire sur nos choix éducatifs, que leurs opinions nous importent, et donc au final à leur céder du pouvoir sur des choix qui ne leur appartiennent aucunement.

Capture d_écran 2017-04-20 à 14.40.42

À mes futurs au présent ♡  mes filles…

Publicités

Publié par

Bienvenue sur mon blog! Partage d'un quotidien et ses astuces, lifestyle, nutrition, bébé.. Mum comblée et Lady amoureuse.

12 thoughts on “J’en ai marre…. #Education&Critiques

  1. Mon dieu c est tellement vrai bon sang.
    Et c est pire quand,dans mon cas,tu as eu un 1er avec qui j ai été très dur à tout les niveaux et que j’ai écouter bêtement les «professionnels» qui m entouraient. À l arrivée de mini pouce,j’ai eu un oeil nouveau sur la maternité,sur ce que je voulais ou non pour lui, que ce soit un allaitement longue durée,pas de vaccin, pas de coca et autre soda,pas de gâteau apéro, des savons et shampooing solide sans perturbateur endocrinien,le portage physiologique et j en passe. J ai pris des réflexions en tt genre,même que je voulais me donner un genre car j en «faisait pas autant pour le 1er», le pire est quand je parle d éducation bienveillante, d écouter les enfants,ne pas taper etc etc, alors que oui je n était pas ainsi pour l ainé, on dirait qu on n a pas le droit d évoluer et de se documenter pour tenter de faire mieux avec nos nouvelles convictions. Je n ai pourtant jamais prétendu être parfaite,ne jamais m énerver,ne pas céder pour du coca ou gâteau apéro, mais des fois j’ai aussi envie de hurler «p****%¡» je peux faire comme j’ai envie quand j’ai envie avec mes enfants ou comment ça se passe !

    Aimé par 1 personne

    1. Moi je trouve géniale ton attitude… te documenter et vouloir avoir de ne éducation bienveillante mais aussi consciente! On peut pas tout savoir.. puis plus on avance plus ok évolue et plus la société en apprend sur la maternité… moi qui suis tres nature je dérange un peu à vrai dire, parfois ça me blesse et parfois j ai envie de crier Merde! C est nous les parents à la fin ! C est chient de devoir s justifier ::

      J'aime

  2. Bonjour du Limousin 🙂
    Je profite de ta publication, pour t’informer que ma page est bloquée par fesses de bouc…
    Comme tu as mon adresse courriel, envoies moi, si tu le veux bien, un courriel pour que je t’indique mon nouveau pseudo…
    et je t’expliquerai un peu plus leur façon de faire…
    Bises du Limousin 🙂
    Bernard

    Aimé par 1 personne

  3. Hello, je suis tout à fait d’accord avec toi!!! La plupart des gens se permettent de critiquer notre façon d’élever notre progéniture mais ils ne sont pas à notre place et ne sont pas nous!!! En tout cas très chouette article qui remet bien les choses à leurs place 💋

    Aimé par 1 personne

  4. Dans le mille ! 😠
    Ça me saoule aussi qu’on me donne des « conseils » que je n’ai jamais demandé. Et je prends souvent sur moi parce que je suis polie (quoi que, de moins en moins car j’ai + confiance en mon rôle de maman).
    J’ai lu que catégoriser un enfant très​ jeune peut le pousser à avoir ce caractère (en gros si on répète à ta fille qu’elle est « turbulente » alors elle a de fortes chances de le devenir puisqu’on lui dit qu’elle l’est).
    Fais comme tu le sens toi, après tout c’est ton enfant, pas celui des autres. 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Oh purée j’ai eu peur en lisant ton commentaire 😱 je me suis dit ben j’ai dit quoi? Looool 🙊🙊 j’ai ensuite compris #blonde 😂😂😆 oui j’avais lu ça aussi mais je ne sais plus où du tout (pour le catégoriser …) en même temps je suis persuadée que rien n’est plus fort qu’une idée … c’est juste difficile devoir batailler au quotidien avec des proches 😏 arffff mais je crois que c’est vraiment qu on ne peut gerer réellement.. enfin si en prenant un max de recul .. mais bon ! 😀 😘😘😘

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s